9eme édition Festival international Assalamalekoum : Démarrage sur des chapeaux de roues

mercredi 8 juin 2016
popularité : 0%

Le parc de l’OMVS de Nouakchott a vibré du 1er au 4 juin courant aux sons et aux rythmes du hip hop. C’était à l’occasion de la 9ème édition du festival international Assalamalekoum organisé par ZAZA Productions. Le spectacle, haut de gamme a été assuré par des musiciens étrangers de renom dont Youssoupha, mais aussi par dess artistes mauritaniens tels, Aviser, Hamzo Bryn.

Des milliers de fans du Hip-hop et de la musique tout court, avaient assisté le vendredi 3 juin 2016 au Village de la Biodiversité de Nouakchott au démarrage réel de la 9ème édition du Festival Assalamalekum dont les rideaux se sont abaissés samedi dernier.La scène a été animée par plusieurs troupes mauritaniennes, notamment la famille Ehel Seyid, mais aussi par de nombreux groupes de jeunes rappeurs.

Lancé depuis le 1er juin dernier, le festival Assalamalekum a ainsi permis à des milliers de jeunes de Nouakchott de s’exprimer et de s’éclater. Des rappeurs ont crié leur mal de vivre, esquissé leurs espoirs et exposé leurs problèmes ainsi que ceux de leur société.Le démarrage réel du festival côté local a été surtout marqué par le jeune Faizer et ses tubes qui ont enflammé l’espace, mais aussi par la prestation du jeune Hamza Brown et ses chansons interdites. Côté invité international, l’arrivée sur scène du groupe américain ONYX a fait vibrer le Village de la Biodiversité. Ses chansons bien connues ont été répétées par le public qui connait l’essentiel de sa production, d’autant qu’il s’agit d’un vieux groupe de Rapp des années 90. L’apothéose de la soirée a été marquée par le groupe français Youssoufa, qui a clôturé de la plus belle des manières la soirée musicale. Il faut noter que pendant les quatre jours du Festival

Assalamalekum, Nouakchott a vécu au rythme du Hip-hop, partagé entre prestations musicales de haute facture, conférences, rencontres, ateliers de formation, autant de manifestations qui ont toujours marqué le Festival Assalamalekum depuis son lancement par LImame Kane dit Monza en 2008.

Le Festival Assalamalekum est le deuxième festival le plus ancien de Mauritanie et le plus connu sur le plan international. Symbole de la culture hip hop en Mauritanie, il rayonne désormais jusqu’en dehors de ses frontières. Ce ne fut pas seulement un festival de musique, mais aussi le temps des rencontres, des dialogues, des débats et de la formation. Il tente de permettre la jeunesse mauritanienne de s’associer à l’expression de la diversité de la création, comme de participer, de s’investir dans un festival qui leur ressemble et qui reflète leurs goûts et leurs attentes.

N’Gaïdé. ---Stagiaire





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Irait-on vers une rupture définitive entre les 2 Ahmed (...)

--------------------------

Processus électoral, le Ministre de l’Intérieur démontre (...)

--------------------------

Déclaration

--------------------------


   Economie  

La Mauritanie célèbre la Journée mondiale de la Population (...)

--------------------------

Migration en Mauritanie, du sécuritaire vers une vision (...)

--------------------------

Crise socio-monétaire Les populations ne veulent plus de (...)

--------------------------


   Social  

Coumba Gawlo délègue sa maman et sa tante pour présenter (...)

--------------------------

Sélibaby créé son Comité de défense du droit de l’Enfant

--------------------------


   Culture  

Concert à Nouakchott, Coumba Gawlo fait le plein au (...)

--------------------------

De Nouakchott, Coumba Gawlo plaide pour le développement (...)

--------------------------


   International  

Union Africaine : Scandale avant le sommet de (...)

--------------------------

Emmanuel Macron va-t-il achever la Françafrique (...)

--------------------------


   Médias  

Voilà pourquoi Horizons et Chaab ne paraissent (...)

--------------------------

Horizons et Chaab cessent de paraître

--------------------------


   Sport  

La Ligne régionale de Hand-Ball de l’Assaba élit ses (...)

--------------------------

Cristiano Ronaldo et le Real, c’est fini

--------------------------