Exposition de Khaled Moulaye Idriss : La censure frappe des tableaux de l’artiste

vendredi 22 avril 2016
popularité : 0%

A l’exposition qu’il a organisée au Musée National, l’artiste caricaturiste Khaled Moulaye Idriss, président de l’Association des artistes plasticiens mauritaniens, s’est entendu dire que certains de ses tableaux ne pouvaient être exposés. Il s’agit surtout d’œuvres critiques, certaines s’attaquant sans ménagement à la gestion politique et sociale du pays, à l’image de celle montrant le président Aziz déclarer à la télévision « que le pays va bien » et où un vieillard assis quelque part dans le désert lui répond « pas moi je ne vais pas bien ».

Il s’agit en fait de la première bourde pour excès de zèle commise par le nouveau ministre de la Culture et de l’Artisanat qui inaugure ainsi gauchement ses premiers pas dans le monde des arts et de la culture.

Ce traitement serait l’expression d’un état, celui désastreux que traverse aujourd’hui en Mauritanie l’exercice des droits d’expression et d’opinion. Ainsi, après le groupe Awlad Leblad contraint à l’exil à cause de chansons critiques, et après les exactions commises contre les journalistes et les procès qui leur sont intentés du fait de leurs écrits, voici venu le tour des artistes plasticiens qui goûtent les affres d’un musellement des pensées à l’heure du monde village planétaire et de l’Internet. « Si on peut retirer des toiles dans une exposition qui tout au plus va regrouper quelques dizaines de personnes dans un lieu circonscrit à quelques mètres carrés, on ne pourra jamais empêcher à ces tableaux d’être vus par des millions de personnes à travers le monde, grâce à la magie du Net » rétorque un visiteur, excédé par les places vides laissées entre deux œuvres par les tableaux retirés.

Ahmed B.





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

3ème Congrès d’IRA, une césarienne en période d’exception

--------------------------

La Mauritanie post-2019 recherche leader politique (...)

--------------------------

« Va-t-on laisser les justes, comme Ould Ghadde, (...)

--------------------------


   Economie  

ROSA et SUN-Mauritanie inquiets face à la situation (...)

--------------------------

Gaz Sénégal-Mauritanie : une affaire plus grosse que les (...)

--------------------------

Le nouvel ouguiya Il n’y a pas assez d’argent !

--------------------------


   Social  

Rencontre sur la Migration à Nouakchott : les syndicats (...)

--------------------------

Rosso : Vaincre ensemble le travail des enfants

--------------------------


   Culture  

6ème édition Festival Sagesses Populaires : une nouvelle (...)

--------------------------

Communiqué de presse : Tasiast intensifie son appui au (...)

--------------------------


   International  

Mort du pêcheur sénégalais : Macky attendu à Nouakchott et (...)

--------------------------

Guinée équatoriale : tentative de coup d’État déjouée (...)

--------------------------


   Médias  

La journée de Lutte Contre les Violences Faites aux (...)

--------------------------

Regroupement de la Presse Mauritanienne (RPM) (...)

--------------------------


   Sport  

CHAN 2018 L’heure du bilan des Mourabitounes

--------------------------

CHAN 2018 : La Mauritanie sombre devant le Maroc (...)

--------------------------