Départ des médecins cubains, la énième critique contre le ministre de la Santé

mardi 2 février 2021
popularité : 0%

La fin de contrat des médecins cubains et leur départ de l’hôpital de Nouadhibou. « C’est la plus grosse bourde commise par le ministre de la Santé, Dr. Nedhirou Hamed », selon plusieurs observateurs.

Applaudi à son arrivée à la tête du Ministère de la Santé en août 2019, lors de la constitution du premier gouvernement de l’ère Ghazouani, grâce aux mesures énergiques qu’il avait prises à l’époque, Dr. Nedhirou Hamed est depuis quelque temps, sous la rampe des critiques.

En effet, son bras-de-fer avec les puissants lobbies du médicament, notamment ceux qui alimentaient le marché local avec des médicaments périmés ou non homologués, la réorganisation du secteur de la pharmacie avec la distanciation, le renvoi des officines de la devanture des hôpitaux, sont autant de décisions qui ont forgé une certaine notoriété au ministre Nedhirou. Cela lui vaudra même une marche populaire de soutien sous le slogan « Nedhirou, ne recule pas ».

Parmi les actions également inscrites à son actif, la prise en charge des évacuations sanitaires, qui constituaient un casse-tête pour les patients sans revenus ou aux moyens limités. Auparavant, la famille des malades devait payer le carburant pour les ambulances lors d’évacuations d’urgence. Dans le même registre, il a institué la gratuité des soins au niveau des urgences et relevé les émoluments du personnel.

Mais depuis quelques temps, les critiques pleuvent sur le ministre de la Santé. Il lui est reproché le maintien des services de santé au même niveau de médiocrité, ou encore, l’absence d’un protocole sanitaire pour la prise en charge de la Covid-19. Les gardes au niveau de plusieurs centres de santé ne sont pas tous les jours assurés, au milieu d’un laisser-aller qui continue de plomber le secteur médical.

http://www.lecalame.info/?q=node/11590

Il lui est surtout reproché certains réaménagements non objectifs au sein du département de la Santé. Certains observateurs ne comprennent pas encore la suppression du Programme national de la santé de la reproduction (PNSR) dans un pays où le taux de mortalité maternelle, néonatale et infantile reste des plus élevés au monde. Ce programme est aujourd’hui réduit à un simple service, réduisant ainsi les chances du pays d’attirer les investissements déjà rares dans le domaine de la Santé de reproduction.

Tout récemment, l’affaire du jeune Ould Hjour, décédé suite à ce que d’aucuns appellent la négligence du ministre, a suscité une vague d’indignation au niveau des réseaux sociaux. Encore, l’occasion d’une pluie de critiques contre Dr. Nedhirou.
Pour enfoncer encore plus le ministre de la Santé, la rupture du contrat des médecins cubains vient assombrir davantage la flèche descendante de sa renommée.

Certains vont même jusqu’à avancer qu’il a été mis fin au contrat des médecins cubains, « uniquement, dans le but d’harmoniser et généraliser l’incompétence sur le territoire national ». Pour eux « les cubains étaient trop bons... ».

Une lettre émanant des notables de Nouadhibou, ville où les médecins cubains exerçaient dans l’hôpital dit « Hôpital Cuba », viennent d’adresser une lettre adressée au ministre de la Santé, lui demandant de revenir sur sa décision. C’est le ras-le-bas exprimé par les habitants de Nouadhibou qui s’opposent aux renvois des médecins cubains dont les soins sont considérés comme les plus performants du pays.

Cheikh Aïdara





Commentaires



New Page 1

Le Journal



   Politique  

Crever l’abcès

--------------------------

Du refus du dialogue… politique

--------------------------

Protéger les travailleurs migrants depuis et vers la (...)

--------------------------


   Economie  

Les dépotoirs de Nouakchott, les incidents de Tivirit (...)

--------------------------

Des routes, des ponts et de l’emploi, l’ambitieux (...)

--------------------------

Lancement de la première enquête sur la protection (...)

--------------------------


   Social  

L’heure est au partage du gâteau

--------------------------

Arafat ne veut pas de ses nouveau-nés

--------------------------


   Culture  

« Traversées Mauritanides » lance sa 2ème édition « Hiver (...)

--------------------------

« Décolonisation », le film de Karim Miské en avant (...)

--------------------------


   International  

Joe Biden élu président des États-Unis

--------------------------

Mali : Ibrahim Boubacar Keïta libéré ce jeudi à 3 h du (...)

--------------------------


   Médias  

Covid-19 : l’initiative Covax pour vacciner les pays (...)

--------------------------

Pandémie du covid-19 La Mauritanie se porterait (...)

--------------------------


   Sport  

CAN U 20 : la Mauritanie perd sur le fil face à (...)

--------------------------

CAN U-20, la Mauritanie face au défi Ougandais

--------------------------