NOUAKCHOTT ACCUEILLE LA CONFERENCE REGIONALE D’ENGAGEMENT DES RESEAUX RELIGIEUX POUR L’AUTONOMISATION DES FEMMES, DES JEUNES ET LE DIVIDENDE DEMOGRAPHIQUE AU SAHEL

lundi 7 mai 2018
popularité : 0%

Le Projet régional d’Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel (SWEDD) est une initiative conjointe des dirigeants des pays du Sahel, des Nations Unies et du Groupe de la Banque mondiale (BM), lancé en novembre 2015 à Niamey (Niger).

Il est mis en œuvre avec l’assistance technique de l’UNFPA, Fonds des Nations Unies pour la population, de l’Organisation Ouest Africaine de la Santé, la Fondation Bill et Melinda Gates et le financement de la Banque mondiale pour un montant de 207 millions de dollars US sur une période de quatre (4) ans. Il couvre 6 pays, à savoir le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad.

En effet, l’échec des approches de développement dans la plupart des pays en développement et en particulier ceux du Sahel et au sud du Sahara est en grande partie dû à l’inefficacité des choix stratégiques en matière d’investissement dans le capital humain et d’intégration des questions de population dans les politiques de développement dans ces pays. Ce constat d’échec est à l’origine de l’émergence d’une approche systémique d’intégration des questions de population dite dividende démographique.

Le changement social et comportemental étant un processus incontournable à la réussite du Projet SWEDD, une distinction particulière a été donné à la stratégie de communication qui est cible le changement social et de comportement. C’est pourquoi il a été procédé à un lancement de la campagne régionale de communication pour le changement social et de comportement (CCCSC) sous le haut patronage conjoint des Premières Dames des six pays du SWEDD à Abidjan, Côte d’ivoire. La campagne nationale (CCCSC) qui a été organisée à Kiffa sous le haut patronage de la 1ere Dame a été le rendez-vous des acteurs de mise en œuvre des activités du projet et des différentes cibles (femmes, filles et jeunes adolescent(e)s et d’un parterre des chefs religieux et imams du niveau national, régional et local.

La participation des chefs et leaders religieux et des réseaux religieux a été une charnière dès les premières activités par l’élaboration d’une cartographie des religieux des six pays du SWEDD dont les membres ont contribués grandement à la mise en œuvre de la campagne nationale (CCCSC).

But de la rencontre :

A court terme, les leaders musulmans sont en mesure d’agir en tant qu’agents du changement dans la coalition active du SWEDD. A long terme, ils travaillent en collaboration stratégique avec les gouvernements et autres partenaires de développement pour la réalisation de leur politique de population et de promotion de l’égalité entre les hommes et les femmes et permettra aux pays du Sahel de récolter des dividendes démographiques.

Activités préparatoires :

Pour bien préparer cet échange régional, le Projet SWEDD a mené d’importantes activités, notamment :

L’atelier pilote d’une formation sur la santé génésique, politiques de population et questions de genre, organisée par le Centre Islamique International pour la Recherche et les Etudes en Population, de l’Université Al-Azhar, sous le patronage du grand Imam d’Al-Azhar en avril 2018.
L’organisation d’un atelier national et l’élaboration d’une cartographie des acteurs religieux en 2017/2018 dans chacun des pays du SWEDD. La cartographie a examiné la situation de l’engagement religieux actuel et potentiel dans la SRMNIN, identifié des champions et des réseaux de leaders religieux et de « mourchidatts[1] » et formulé des recommandations. Des ateliers nationaux ont été organisés pour valider les cartographies dans chacun des pays et les leaders de réseaux mobilisés au niveau national, y compris des champions identifiés pour la formation d’un réseau régional.
L’organisation du symposium « Islam, Dividende Démographique et Bien-Etre Familial[2] » en collaboration avec la République du Tchad, le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), la Banque Mondiale et le Haut Conseil des Affaires islamiques du Tchad en juillet 2017.

Les participants :

La réunion regroupera 150 participants représentant les 6 pays du SWEDD, l’Egypte, le Benin, le Maroc et la Tunisie, la Banque mondiale et les personnes ressources.

Activités prévues

La réunion sera marquée par les moments forts suivants :

une cérémonie officielle d’ouverture le 7 mai 2018 à laquelle vont prendre part les plus hautes autorités de la République Islamique de Mauritanie, le corps diplomatique, les représentants d’organisations internationales, les partenaires techniques et financiers et différents acteurs impliqués dans les questions de santé de la reproduction, de population et de genre ;
des ateliers techniques sur des thématiques spécifiques et des échanges interactifs d’expériences entre pays ;

La presse est invitée à la cérémonie d’ouverture le lundi 7 mai 2018 et à la cérémonie de clôture le 10 mai 2018.

Pour plus informations, veuillez contacter :

SWEDD/ Mauritanie : Mme siham Babana tel. 42438144 email. siham.babana2@gmail.com





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Élection présidentielle Ould Abdel Aziz ne...

--------------------------

L’APP fustige l’UPR

--------------------------

Bouillonnement pré-électoral : le pouvoir prépare une sale (...)

--------------------------


   Economie  

Mettre les pêcheurs artisanaux mauritaniens aux normes (...)

--------------------------

Chaîne de valeur de la sardinelle : comment aller (...)

--------------------------

Accords de pêche Mauritanie-Sénégal : Poissons contre (...)

--------------------------


   Social  

A Nouakchott, les religieux du Sahel engagés pour (...)

--------------------------

Parlementaires ACP-UE : la presse nationale bute sur un (...)

--------------------------


   Culture  

Semaine de la Francophonie : Ahmed Hamza répond aux (...)

--------------------------

6ème édition Festival Sagesses Populaires : une nouvelle (...)

--------------------------


   International  

Mort du pêcheur sénégalais : Macky attendu à Nouakchott et (...)

--------------------------

Guinée équatoriale : tentative de coup d’État déjouée (...)

--------------------------


   Médias  

« Ana Hartani Mani Barani » La revendication de (...)

--------------------------

La journée de Lutte Contre les Violences Faites aux (...)

--------------------------


   Sport  

Affaire du transfert des joueurs de la Concorde : le (...)

--------------------------

CHAN 2018 L’heure du bilan des Mourabitounes

--------------------------