Nouakchott : les patients victimes de vol dans les centres hospitaliers

jeudi 13 avril 2017
popularité : 0%

Dans les hôpitaux de Nouakchott, les patients venus pour être soignés sont victimes de vol. En effet, les employés des établissements notamment le personnel du bénévolat sont pointés du doigt.

Cependant certains employés « subalternes » profitent de l’état des patients dès leur arrivée pour les dérober avant que ceux-ci soient admis dans des sales d’hospitalisation.

Beaucoup de cas signalés par les accompagnateurs des victimes sont étouffés ; ou parfois des objets sont restitués en toute discrétion aux ayants droits.

Diary N’diaye

Les Mauritanies





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Mauritanie : des partis politiques demandent la (...)

--------------------------

Birame Dah Abeid : « Le système déclaratif des associations

--------------------------

10.000 volontaires d’ici 2024, un programme du Ministère (...)

--------------------------


   Economie  

Kinross Tasiast remet au Gouvernement mauritanien un (...)

--------------------------

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

--------------------------

Disparition de devises à la BCM

--------------------------


   Social  

Guerre contre les Biens mal acquis

--------------------------

Agressions déstabilisantes

--------------------------


   Culture  

« Décolonisation », le film de Karim Miské en avant (...)

--------------------------

Coumba Gawlo présente son nouvel album « Terrou War » à (...)

--------------------------


   International  

Mali : Ibrahim Boubacar Keïta libéré ce jeudi à 3 h du (...)

--------------------------

Liban : le ministre des Affaires étrangères, Nassif (...)

--------------------------


   Médias  

Mise en place d’un protocole médical avant la reprise des (...)

--------------------------

Le Syndicat des Journalistes Mauritaniens reçu par la (...)

--------------------------


   Sport  

Le Ministère des Sports crée un comité d’appui technique (...)

--------------------------

L’affaire des 75 000 euros de la Concorde détournés par (...)

--------------------------