Le Haut Représentant de la Coalition pour le Sahel face à la presse : « la Mauritanie est le meilleur élève dans la mise en œuvre de la feuille de route de N’Djamena »

mercredi 20 octobre 2021
popularité : 0%

Le Haut Représentant de la Coalition pour le Sahel, M. Djimé Adoum, faisait face aux médias, mercredi 20 octobre 2021, dans les locaux de la Délégation de l’Union européennes à Nouakchott. Durant cette rencontre avec la presse, il a livré la substance des échanges qu’il a eu avec les autorités sur la mise en œuvre des engagements de la Mauritanie par rapport à la feuille de route de N’Djamena.

Aux termes d’une visite qui s’est étalée du 15 au 20 octobre 2021 en Mauritanie, M. Djimé Adoum, Haut Représentant de la Coalition pour le Sahel, a animé mercredi 20 octobre 2021, une conférence de presse au cours de laquelle, il est revenu sur les principaux points abordés avec les autorités, par rapport notamment à la feuille de route adoptée en mars 2021 par les Chefs d’Etat du Sahel lors du Sommet de N’Djamena.

Le suivi de la mise en œuvre de cette feuille de route est confiée à la Coalition pour le Sahel, structure de coordination lancée à l’occasion du Sommet de Pau (France) par les Etats membres du G5 Sahel et ses partenaires internationaux. Elle fonctionne à travers quatre piliers complémentaires : lutter contre les groupes armés terroristes (1), renforcer les capacités de défense et de sécurité des Etats de la région (2), soutenir la présence de l’Etat et de l’administration et faciliter l’accès des populations aux services de base (3) et enfin, aider au développement en termes d’emploi, de pauvreté, d’éducation, de santé et d’infrastructures dans les 5 pays du G5 Sahel (4).

« Une très bonne lecture de la situation au Sahel par le Président Ghazouani »

Face à la presse, M. Djimé Adoum, a déclaré à propos de la rencontre lundi 18 octobre 2021 avec le Chef de l’Etat, Mohamed Cheikh Ghazouani : « nous avons échangé longuement avec Son Excellence qui nous a donné une très bonne lecture de ce qui se passe au Sahel et ce qu’il faut faire à la fois dans la prise en charge des questions sécuritaires et de stratégie, pour faire face à cette nouvelle dynamique, et comment les autorités du G5 Sahel peuvent à leur tour échanger davantage, organiser peut-être un mini-sommet pour voir ensemble les questions qui menacent l’espace sahélien  ».

Auparavant, il a déclaré avoir rencontré les partenaires techniques et financiers et recueilli, auprès des membres du Comité national de suivi de la feuille de route de la Coalition présidée par le Ministre des Affaires économiques, M. Ousmane Kane, et qui regroupe les membres du gouvernement et les partenaires, les avancées de la Mauritanie par rapport à la Feuille de route en question. Sur cet aspect, il a affirmé : « le comité national de suivi a mis devant nous des résultats extrêmement encourageants », avant d’ajouter « dans le processus de la prise en charge de la feuille de route, la Mauritanie fait partie des meilleurs, sinon, c’est le meilleur élève dans la mise en œuvre de cette feuille de route ».

Il a souligné qu’avant d’arriver en Mauritanie, lui et sa délégation étaient au Burkina Faso et au Niger, ce qui leur a permis d’amener de riches d’expériences, assez pour alimenter les échanges avec le président Ould Ghazouani. Il a aussi évoqué ses rencontres avec les ministres de la Défense, de l’Intérieur, des Affaires Etrangères, des Affaires économiques, du Secrétaire Exécutif du G5 Sahel ainsi que la visite effectuée au Centre Polyvalent des Jeunes de la commune de Sebkha et la rencontre avec l’Alliance Sahel en Mauritanie.

Officiellement, pas de contact entre le Mali et Wagner

Par la suite, M. Djimé Adoum a répondu aux questions de la presse, soulignant à propos de la présence au Mali de la société russe de sécurité, Wagner, que « les autorités maliennes reconnaissent avoir noué un partenariat avec la Russie, mais ont nié tout contact avec la société Wagner », affirmation contre laquelle, dit-il en substance, sa structure ne peut aller à l’encontre.

Avaient assisté à la conférence de presse, l’Ambassadeur Chef de la Délégation de l’Union européenne en Mauritanie, SE M. Jones Guilym et M. Pierre-Yves Boissy, Coordonnateur du Partenariat pour la Sécurité et la Stabilité au Sahel (P3S). Il s’agit d’un organe placé sous la responsabilité de l’ensemble européen. Il est chargé d’assurer une meilleure coordination et une cohérence renforcée des engagements de l’Union européenne, des Etats sahéliens et des tiers, autour des piliers 2 et 3 de la Coalition pour le Sahel.

Cheikh Aïdara





Commentaires



New Page 1

Le Journal



   Politique  

Ould Abdel Aziz, abandonné par les siens !

--------------------------

Affaire Ehel Bneijara- Oulad Melouk : un conflit (...)

--------------------------

PARTI « AGIR POUR VIVRE ENSEMBLE PAR LA CITOYENNETE (...)

--------------------------


   Economie  

Foire de Timbedra, l’élément déclencheur du développement (...)

--------------------------

Exposition « Terre et Mer », quand le BIT valorise (...)

--------------------------

Phase 2 Projet SWEDD, la Première Dame donne le top à (...)

--------------------------


   Social  

Pénurie d’engrais, la crise qui a failli faire sombrer la (...)

--------------------------

Le Commissariat aux Droits de l’Homme partage la (...)

--------------------------


   Culture  

Djiefoulbé Bâ, l’élégance d’une lauréate au cœur d’une (...)

--------------------------

« Traversées Mauritanides » lance sa 2ème édition « Hiver (...)

--------------------------


   International  

Mali : Le colonel Goïta annonce avoir démis le président (...)

--------------------------

Joe Biden élu président des États-Unis

--------------------------


   Médias  

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

--------------------------

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

--------------------------


   Sport  

CAN 2021 : Les Mourabitounes fixés sur leur sort

--------------------------

Bras-de-fer entre Taleb Sid’Ahmed et Ahmed Ould Yahya Le (...)

--------------------------