carnet octobre 2016

mardi 11 octobre 2016
popularité : 0%

Referendum.
De sources dignes de foi, les Émirats arabes Unis se sont déclarés prêts à prendre en charge le prochain referendum. Il s’agit pour ce pays, de venir en soutien à un État qui pourrait ne pas bénéficier de la bénédiction de l’occident si « jamais certains propositions cibles étaient proposées dans ce référendum ». La route est dnc toute tracée pour les partisans du chef de l’Etat, la Mauritanie ne devra pas tendre la main, particulièrement à l’Europe pour organiser son référendum

Suppression.
La nouvelle Direction du Port Autonome de Nouakchott a décidé unilatéralement de mettre un terme aux contrats de location avec les transitaires nationaux. Cette mesure devrait aboutir à terme sur une nouvelle répartition des magasins cibles au profit d’un éventail plus large. C’est du moins ce qu’elle affirme. Dans les faits, les intentions sont ailleurs : il s’agit de régler les comptes à « certains transitaires » et de propulser sur le marché une nouvelle vague de transitaires et autres manutentionnaires.
Faut-il souligner que parmi les contrats qui ont été arrêtés, certains datent de plus d’un quart de siècle !

Huée.
Elles furent intempestives les huées adressées au président Balas du parti Arc en ciel qui a proposé que la poste de vice présidence proposée au débats du dialogue national, revienne de droit au groupe des négro-africain dans le pays. Certains séminaristes, très remontés contre lui, lui ont suggéré de se rendre au Sénégal pour prêcher cette cause.

Dette
Selon certaines sources d’information la dette publique mauritanienne risque de continuer à se creuser à l’issue de l’année qui s’achève. Le résultat de la dette publique (% du PIB) pourrait dépasser les 84.27% enregistré en 2015. Ce résultat est le plus élevé sur les dix dernières années, constate-t-on au regard des données communiquées. Il pourrait même dépasser l’année 2009 où il étai déjà de 90.87%. Selon les mêmes informations les structures en charge de l’indicateur dans le pays devraient faire part incessamment des données disponibles. Le meilleur résultat enregistré pour la dette publique remonte à l’année 2006 avec un niveau de 71% du PIB.
Il faut dire que dans le dernier rapport des institutions financières, rappelle-t-on, la Mauritanieest classée 5ème mondial dans le hitparade des taux d’impôts les plus élevés sur la planète.

Bagarre.
Une rixe a opposé ce jeudi deux participants aux travaux en commissions du dialogue national, un représentant de l’UPR à un militant du parti Al Wiam. Le premier aurait accusé le président du parti Al Wiam, Boidjel O. Houmeid de s’être adonné à la fraude lors des élections avec l’ancien présidentMaouiya O. Sid’Ahmed Taya. Le militant de l’UPR, Tarek O. Nouh s’en est pris à Boidjel O. Houmeid qu’il a accusé d’avoir participé à la fraude du temps de l’ancien chef de l’état, O. Taya.
Des propos qui ont vivement déplu à un militant du parti Al Wiam qui a jeté une bouteille d’eau en direction d’Ould Nouh, avant que les forces de l’ordre ne décident d’intervenir pour mettre fin à l’altercation.
O. Nouh est celui qui s’est distingué par sa proposition de couronner O. Abdel Aziz roi et de lui conférer tous les pouvoirs.

OEM





Commentaires

New Page 1

Le Journal



   Politique  

L’opposition dans la rue le 25 novembre

--------------------------

Zimbabwe : Robert Mugabe « détenu », l’Union africaine (...)

--------------------------

La réponse maghrébine au G5 Sahel

--------------------------


   Economie  

Air Côte Ivoire va débarquer en Mauritanie

--------------------------

Les prix des hydrocarbures bientôt à la hausse (...)

--------------------------

La pêche illégale fait perdre des milliards aux...

--------------------------


   Social  

Communiqué du Conseil des Ministres du Jeudi 16 Novembre (...)

--------------------------

Libération de Ould M’Khaïttir La colère intempestive de la (...)

--------------------------


   Culture  

Communiqué de presse : Tasiast intensifie son appui au (...)

--------------------------

Houleye, le samedi soir à Nouakchott

--------------------------


   International  

Mugabe, un as de la politique en phase de déclin

--------------------------

Le Qatar rétablit ses relations diplomatiques avec (...)

--------------------------


   Médias  

Les sénateurs mauritaniens entrent en résistance

--------------------------

Moustapha Chafi dénonce une campagne de « dénigrement » (...)

--------------------------


   Sport  

CHAN 2018 : la Mauritanie dans le pot 4

--------------------------

Le Bayern sans Lewandowski, le Barça privé...

--------------------------