Société Mauritanienne d’Électricité Le pari réussi de l’électrification des villes

dimanche 16 décembre 2018
popularité : 0%

Le pari de l’électrification de l’intérieur réussi
La Société Mauritanienne de l’Électricité (Somelec) se porte depuis un certain temps dans le meilleur de ses états. Assurant avec succès la qualité et la continuité du service public en matière d’électricité en milieu urbain sur l’ensemble du territoire national, elle participe pleinement, à sa manière, au développement du pays.
Elle satisfait et accompagne une demande galopante en énergie électrique et maintient les équilibres financiers avec une production bien améliorée sur tous les plans en dépit des hausses vertigineuses des prix du pétrole au plan international depuis quelques années.
Il faut dire que tout a été mis en œuvre afin de mettre le secteur de l’électricité à l’abri des aléas. D’importants investissements dans ce secteur ont permis à l’entreprise de tripler ses capacités de production de transport et de distribution de l’énergie électrique dans tout le pays.
Des investissements et programmes qui devront assurer pour longtemps la couverture des besoins du pays, en matière d’électricité.
Si l’entreprise a fini par réussir dans sa mission à la grande satisfaction des populations, c’est grâce à la volonté et à l’engagement de sa direction générale, mais c’est aussi grâce à ses cadres et autres techniciens qui ne ménagent aucun efforts dans le travail qui leur est confié. Dans les rangs de ces derniers, il faut nécessairement citer et rendre hommage à un grand technicien de cette société, celui-là qui est chargé du Département des centrales de l’intérieur du pays, M N’Diaye Ibrahima.
Je dresse ici le portrait de cet homme hors pair, qui d’un œil alerte et aux oreilles attentives, s’applique toujours à rehausser l’image de cette entreprise par le biais de ses départements et à veiller au respect des obligations de bienséance et bons usages, du savoir vivre.
Son ouverture d’esprit et sa connaissance des faits l’aident à s’intégrer et se familiariser aux mécanismes de la technique et aux changements voire aux améliorations continues que connait cette dernière.. Il est souvent dit qu’ « aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années ».
Entré à la Somelec en avril 1984, M. N’Diaye Ibrahima y a gravi tous les échelons de Chef d’équipe à Chef de section, Contremaître, Chef de division, Chef de service jusqu’à sa nomination comme Chef des Départements des centrales de l’intérieur en 2014. Un département qu’il dirige d’une main d’orfèvre.
N’Diaye Ibrahima entame ses premiers pas dans cette entreprise en 1984. Le nom et la silhouette de ce technicien aguerri n’ont cessé de se graver dans la mémoire de ses collègues et ses chefs. Courtois, modeste, sincère, aimable, travailleur et consciencieux, l’homme a réussi un parcours professionnel qui a abouti aujourd’hui au couronnement d’une brillante carrière technique
Grâce à ce technicien électro-mécanico-diéséliste, les populations de l’intérieur de Néma à Boutilimitt et de Zoueratt à Keur Macène ne se plaignent plus du manque d’éclairage électrique.
En tout cas, les technicien à l’image de M. N’Diaye ne se comptent plus qu’au bout des doigts d’une seule main.
Je vous invite ici à visiter ses riches mémoires avant qu’il ne soit trop tard.
Au bon entendeur salut.
Mohamed Lemine Kane





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Birame Dah Abeid, extraordinaire percée dans les régions (...)

--------------------------

Location de l’avion de Ould Boubacar : Les fake news (...)

--------------------------

Election présidentielle Lancement de campagne

--------------------------


   Economie  

7 juin… Si les Mauritaniens savaient

--------------------------

Commémoration de la journée mondiale du lait, la société (...)

--------------------------

Mine de Fdérik : L’affaire de trop ?

--------------------------


   Social  

Journée internationale pour l’élimination de la fistule, (...)

--------------------------

Présidentielle 2019 Aziz portera-t-il chance à Ould (...)

--------------------------


   Culture  

Coumba Gawlo présente son nouvel album « Terrou War » à (...)

--------------------------

Les doits de l’enfant à l’Assemblée nationale mauritanienne

--------------------------


   International  

Mali : Les Bamakois manifestent contre l’installation du (...)

--------------------------

La Chine annonce son soutien au G5 Sahel

--------------------------


   Médias  

Journée Mondiale des Océans, l’ONG BiodiverCité innove en (...)

--------------------------

Présidentielle 2019- Un sondage « alakhbar » sur les (...)

--------------------------


   Sport  

Mauritanie : la liste de la sélection pour la CAN (...)

--------------------------

Fatma Samoura lance le projet mondial « Football For (...)

--------------------------