Deux garde en punition

mardi 18 octobre 2016
popularité : 0%

L’Etat-major de la Garde Nationale a mis aux arrêts pour dix jours deux chefs de section de la garde. Les deux hommes auraient profité du relogement de familles déguerpies du collège des Garçons pour s’inscrire dans la liste des bénéficiaires de lot de relogement. L’Etat-major mis au parfum de la supercherie a aussitôt convoqué deux hommes pour les placer en détention punitive dans une de ses casernes à Nouakchott. Selon les sources de presse, l’un des deux hommes est un parent proche du Chef d’Etat-major de la Garde Nationale, le général Misgharou Ould Ghweizi.

A.B





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Troisième mandat Acte II et Acte III

--------------------------

Scrutins de 2018 ou lecture croisée sur une reconfiguration

--------------------------

L’APP aux côtés de l’UPR lors du deuxième tour

--------------------------


   Economie  

Coopérativisme en Mauritanie, une autre vision du (...)

--------------------------

Mauritanie : 15 jours aux prestataires de transfert (...)

--------------------------

Leadership et éclairages sur le système bancaire en (...)

--------------------------


   Social  

Sit-In contre les inondations à Bassiknou

--------------------------

Mauritanie : Bouamatou s’engage aux côtés de l’opposition

--------------------------


   Culture  

Un nouvel Album de Coumba Gawlo

--------------------------

Dîner-gala très coloré de Coumba Gawlo avec une symbiose (...)

--------------------------


   International  

Délégation de l’Union européenne : Déclaration locale sur (...)

--------------------------

Mali : le président Ibrahim Boubacar Keïta investi pour (...)

--------------------------


   Médias  

Pétition Contre l’esclavage : Démenti au démenti du (...)

--------------------------

Misère et bonheur de la presse écrite

--------------------------


   Sport  

Les Mourabitounes au tournoi de Cotif Le sort du (...)

--------------------------

La Ligne régionale de Hand-Ball de l’Assaba élit ses (...)

--------------------------