En voulant fouiller dans la vie de son époux, elle se fait salir...

lundi 6 février 2017
popularité : 0%

Faits incroyables... L’histoire qui va suivre commence dans une petite maison d’El Mina de Nouakchott et exlose à la maternité d’El Mina. C’était dans la première moitié du mois de décembre 2016. Fatou S., une pulpeuse jeune dame débarque dans cette maternité avec une grossesse. Disons qu’elle était sur le point d’accoucher. Dans les heures qui suivirent, elle met au monde un joli bébé. Mais au moment de prendre congé de la maternité, problème ! Comme cela est de règle en pareille circonstance, Fatou S. doit présenter une pièce d’identité du géniteur de son enfant. Elle en avait une en sa possession qu’elle avait ramassée égarée et qu’elle avait soigneusement gardée. En réalité, Fatou S ne connait pas exactement le père de son enfant. C’est une cascadeuse, du genre de celles-là qui se donnent facilement. Mais, il se trouve que le supposé père du bébé de Fatou, la sage femme de la maternité le connait bien. L’homme sur la carte d’identité n’est personne d’autre que l’époux de son amie. La sage femme ne s’est fait pas prier pour « donner la fuite » à son amie.
Dans la famille du supposé mari de Fatou, c’est le scandale. Le chef de famille aura beau juré ne pas connaitre la jeune dame de la maternité, son épouse refuse de l’admettre. Quand bien même arrive l’heure de la confrontation et que Fatou reconnut avoir menti, l’amie de la sage femme n’en est pas convaincue. Elle demande un test ADN. Lorsque tombe le résultat, scandale à nouveau ! Le supposé père de l’enfant de Fatou S n’est pas le géniteur du nouveau né. En plus de cela, il est stérile selon les conclusions des examens médicaux confirmés par une expertise. Et c’est le revirement de situation pour son épouse.
A l’heure où nous écrivons ces lignes, l’affaire est pendante dans la famille du couple et commence à faire le tour d ela Moughataa. Le scandale de Fatou S qui n’atteint pas d’un cheveu le nouveau scandale est complètement oublié.
Ahmed. B





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

La triste baguette de l’année 2018

--------------------------

En attendant la présidentielle… Equation à une (...)

--------------------------

Démission massive du parti de l’opposition, l’Alliance (...)

--------------------------


   Economie  

Tasiast appuie le développement des compétences (...)

--------------------------

Tasiast appuie le développement des compétences (...)

--------------------------

Mauritanie : les orpailleurs en route pour le nouvel (...)

--------------------------


   Social  

Pouvoir citoyen dans des communautés de base

--------------------------

Condoléances du Conseil municipal de Rosso à la famille (...)

--------------------------


   Culture  

Coumba Gawlo présente son nouvel album « Terrou War » à (...)

--------------------------

Les doits de l’enfant à l’Assemblée nationale mauritanienne

--------------------------


   International  

FATIMATA SY, DIRECTRICE DE L’UNITE DE COORDINATION DU (...)

--------------------------

A Ouagadougou, les féministes ouest-africaines adressent (...)

--------------------------


   Médias  

Communiqué de presse

--------------------------

Conférence à Nouakchott sur les relations maroco-mauritanienne

--------------------------


   Sport  

CAN 2019 : l’Egypte et l’Afrique du Sud seules (...)

--------------------------

Le Maroc ne veut pas de la CAN

--------------------------