La police anti-stupefiants a arrêté le chef du centre Somelec de TZ 1

mercredi 13 septembre 2017
popularité : 0%

Des sources informées ont déclaré à Mourassiloun que le commissariat de police antidrogue à Nouakchott a arrêté le chef du centre de de Somelec à Tevragh Zeina1, M. Mahfoudh Ould Dick.

Les sources indiquent que son arrestation intervient à la suite d’une plainte déposée par l’un des impliqués dans une affaire de drogue.

Les policiers de ce même commissariat ont arrêté plusieurs personnes, dont des femmes, impliquées dans un dossier qui reste encore ignoré.

Source : http://mourassiloun.com/node/1543

Traduit par Adrar.Info

Adrar Info





Commentaires

New Page 1

Le Journal



   Politique  

La dégradation de la situation sécuritaire au Sahel (...)

--------------------------

Crise politique : Tous coupables

--------------------------

Affaire Ould Ghadda Saisie tout azimut

--------------------------


   Economie  

sécheresse en Mauritanie Le pire est à venir

--------------------------

#MADE IN MAURITANIA : promotion de la production et (...)

--------------------------

Mauritanie : des partis opposant gèrent leurs comptes (...)

--------------------------


   Social  

Les maisons de Nouakchott, au prix fort

--------------------------

Mekfoul Mint Brahim s’insurge contre l’assasinat de (...)

--------------------------


   Culture  

Echos du SahelLes Echos du Sahel : "Nouakchott Jazz (...)

--------------------------

Question du jour : quelle est la langue la plus parlée à (...)

--------------------------


   International  

Le Qatar rétablit ses relations diplomatiques avec (...)

--------------------------

Mauritanie : l’armée dément avoir mené des opérations (...)

--------------------------


   Médias  

Journalistes en sit-in de protestation

--------------------------

Mauritanie : Le retentissant échec du pouvoir à son (...)

--------------------------


   Sport  

La Mauritanie qualifiée pour la Coupe du Monde des Jeux (...)

--------------------------

Tournoi de l’UFAO : les Mourabitounes quittent (...)

--------------------------