Le mécancien est un taximan voleur

vendredi 10 février 2017
popularité : 0%

Le taximan, auteur de plusieurs vols à Nouakchott ces dernières semaines, a été retrouvé et mis aux arrêts. Il s’agit de Békail, un apprenti mécanicien de la Moughataa de Sebkha. La trentaine, le jeune s’était professionnalisé dans un métier nouveau, à Nouakchott : le vol à la sauvette. Chaque fois qu’il en avait l’occasion, il se mettait au volant d’une voiture choisie parmi les véhicules en réparation dans son garage. A la faveur de l’obscurité du crépuscule, il avait l’habitude de se présenter dans une des stations taxis de la ville, avec pour objectif, le transport des passagers munis de bagages. Une fois la cible embarquée et une fois arrivé à destination, Békail attendait que cette dernière mette pied à terre pour redémarrer, emportant avec lui les bagages qu’il avait pris soin de placer dans la malle arrière de son taxi.
C’est jeudi dernier qu’il a été arrêté par le commissariat de police de Tevragh Zeïna. Il a fallu pour ce faire qu’une victime porte plainte contre un jeune homme, celui-là qui lui avait proposé le taxi qui l’avait conduite chez elle. Il s’agissait d’un jeune qui faisait partie de ces dizaines de jeunes dont le travail consiste à charger les taxis moyennant 200 UM la charge. Présenté devant la police, l’accusé dit ne pas connaître le taximan recherché « je ne me soucie pas d’identifier les taximen ; mon travail consiste à leur proposer des clients et ils me paient en contrepartie » dira-t-il, précisant toutefois qu’il était capable de reconnaître le taximan qui avait embarqué la veille, la plaignante.
Devant la police, il passa un marché avec sa plaignante qui avait retiré sa plainte, s’engageant à retrouver le taximan. Deux jours plus tard, au même endroit, ce dernier se présenta à lui, pour solliciter ses services. L’occasion était belle : en un laps de temps, il téléphona à sa plaignante qui se trouvait encore au marché. Moins de 10 minutes et la voilà sur place. Elle n’eût aucune peine à reconnaitre son taximan, qui repoussa catégoriquement la plainte portée contre lui. Mais la femme était formelle et maintenait ses accusations. Conduit à la police, le taximan fut reconnu par les agents en faction ! Il s’agissait de Békail, cet homme qui avait été trainé en ces lieux, plusieurs fois, pour des accusations de vol. Placé en garde à vue pendant toute la soirée il va se résigner à avouer le lendemain. C’était bien lui qui avait disparu avec les objets de la dame. Et c’était encore lui qui était l’auteur de nombre de vols et d’agressions qui avaient été portés à l’attention de la police ces dernières semaines.

Ahmed B





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Investiture de Ghassem Bellali, « La Mauritanie D’Abord (...)

--------------------------

Les militaires mauritaniens ne lâcheront pas le (...)

--------------------------

Session parlementaire suspendue en attendant de régler (...)

--------------------------


   Economie  

Anticiper sur la Mauritanie Post-gaz 2021

--------------------------

Coopérativisme en Mauritanie, une autre vision du (...)

--------------------------

Mauritanie : 15 jours aux prestataires de transfert (...)

--------------------------


   Social  

La Suède, un partenaire peu connu des acteurs (...)

--------------------------

The Game Is Over : C’est Le meilleur parmi nous (...)

--------------------------


   Culture  

Oscar des vacances ou le talent caché des jeunes (...)

--------------------------

Un nouvel Album de Coumba Gawlo

--------------------------


   International  

Délégation de l’Union européenne : Déclaration locale sur (...)

--------------------------

Mali : le président Ibrahim Boubacar Keïta investi pour (...)

--------------------------


   Médias  

Pétition Contre l’esclavage : Démenti au démenti du (...)

--------------------------

Misère et bonheur de la presse écrite

--------------------------


   Sport  

La Mauritanie accueille la coupe d’Afrique des moins de (...)

--------------------------

Les Mourabitounes au tournoi de Cotif Le sort du (...)

--------------------------