Marché de la mosquée marocaine Les voleurs de bœufs arrêtés

mercredi 13 juin 2018
popularité : 0%

Baba et Ramdane, ont échappé de peu au lynchage lundi dernier au Marché de la Socogim, dit Marché marocain de Nouakchott.
Les deux compères seraient des spécialistes de vol de bétail et ne seraient pas étrangers au phénomène de la disparition mystérieuse et répétée des bœufs errants dans ledit marché ces dernières semaines. Pour parer à ce phénomène, les propriétaires des bêtes avaient organisé plusieurs battues, sans jamais parvenir à élucider le mystère. Tout portait à croire qu’ils étaient en face de malfaiteurs, qui savaient agir en temps opportun et qui pourraient bien se trouver parmi eux.
Dans la soirée de lundi, l’énigme pourrait avoir été résolue ! Deux voleurs ont été démasqués, alors qu’ils se trouvaient en marchandage avec leur acheteur qui s’apprêtait à embarquer le veau proposé à la vente. Il s‘agit de Baba et de Ramdane, deux colporteurs dans ce même marché. C’est leur comportement qui a attiré l’attention de l’acheteur qui les interpelait avec insistance, sur la provenance de la bête. Acculés, ils décidèrent subitement de se rétracter, affirmant en substance qu’ils ne voulaient plus vendre. Mais c’était sans compter avec l’acheteur qui ne voulait plus lâcher prise, persuadé qu’il était, se trouver devant deux malfaiteurs.
Pris de panique Baba et Ramdane détalent comme des lièvres devant les vociférations de leur client qui était parvenu à attirer l’attention des nombreux gardiens de magasins. Une course poursuite s’engagea entre les deux parties, dans les allées sinueuses et obscures du marché. Se sentant coincés, les deux malfaiteurs finissent par se réfugier dans un entrepôt.
Mal leur en prit… Les gardiens s’étaient mobilisés en masse pour cerner leur cachette. Ils en furent vite extraits, et, copieusement bastonnés, ils ont failli passer de vie à trépas. Quand ils furent conduits par la suite, dans un coin lumineux du marché, la surprise était grande ! Les deux compères étaient connus des lieux ! Il s’agit de Baba et Ramdane, deux jeunes propriétaires de charrette, connus pour leur gentillesse et leur serviabilité. La foule désolée, parce qu’ayant maltraité des jeunes qu’elle connait, décida de les conduire devant la police.
Ahmed. B





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Mohamed O. Maouloud à l’ouverture de la campagne : « les (...)

--------------------------

Le pari ADIL : « nous nous sommes opposés au coup d’état (...)

--------------------------

Ambiance et « bons risques » de la campagne électorale

--------------------------


   Economie  

Coopérativisme en Mauritanie, une autre vision du (...)

--------------------------

Mauritanie : 15 jours aux prestataires de transfert (...)

--------------------------

Leadership et éclairages sur le système bancaire en (...)

--------------------------


   Social  

Fête d’El Id El Kebir Le mouton hors de portée

--------------------------

Affaire de la balle de Twela Condamnés à six mois de (...)

--------------------------


   Culture  

Dîner-gala très coloré de Coumba Gawlo avec une symbiose (...)

--------------------------

Concert à Nouakchott, Coumba Gawlo fait le plein au (...)

--------------------------


   International  

Les observateurs européens aux élections maliennes : « (...)

--------------------------

Mali : Soumaïla Cissé rejette par avance les résultats de (...)

--------------------------


   Médias  

Misère et bonheur de la presse écrite

--------------------------

Voilà pourquoi Horizons et Chaab ne paraissent (...)

--------------------------


   Sport  

Les Mourabitounes au tournoi de Cotif Le sort du (...)

--------------------------

La Ligne régionale de Hand-Ball de l’Assaba élit ses (...)

--------------------------