Mauritanie- Un domestique égorge froidement un enfant

lundi 22 mai 2017
popularité : 0%

L’histoire insoutenable d’un enfant égorgé vif fait le tour de la toile et suscite un grand émoi parmi les internautes.

L’enfant aurait été égorgé par un domestique de nationalité guinéenne en représailles au refus du père de la victime de lui payer des arriérés de salaires d’un million d’ouguiyas.

Nouakchott, rappelle-t-on, a connu ces derniers temps plusieurs crimes abominables dont celui non encore élucidé de l’avocat Ould Hormatallah, mort des suites d’un coup de feu tiré à bout portant.

Mauriweb





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Élection présidentielle Ould Abdel Aziz ne...

--------------------------

L’APP fustige l’UPR

--------------------------

Bouillonnement pré-électoral : le pouvoir prépare une sale (...)

--------------------------


   Economie  

Mettre les pêcheurs artisanaux mauritaniens aux normes (...)

--------------------------

Chaîne de valeur de la sardinelle : comment aller (...)

--------------------------

Accords de pêche Mauritanie-Sénégal : Poissons contre (...)

--------------------------


   Social  

A Nouakchott, les religieux du Sahel engagés pour (...)

--------------------------

Parlementaires ACP-UE : la presse nationale bute sur un (...)

--------------------------


   Culture  

Semaine de la Francophonie : Ahmed Hamza répond aux (...)

--------------------------

6ème édition Festival Sagesses Populaires : une nouvelle (...)

--------------------------


   International  

Mort du pêcheur sénégalais : Macky attendu à Nouakchott et (...)

--------------------------

Guinée équatoriale : tentative de coup d’État déjouée (...)

--------------------------


   Médias  

« Ana Hartani Mani Barani » La revendication de (...)

--------------------------

La journée de Lutte Contre les Violences Faites aux (...)

--------------------------


   Sport  

Affaire du transfert des joueurs de la Concorde : le (...)

--------------------------

CHAN 2018 L’heure du bilan des Mourabitounes

--------------------------