Mauritanie : des gardes-côtes blessent 2 pêcheurs étrangers

lundi 17 octobre 2016
popularité : 0%

Des gardes côtes mauritaniens ont tiré, ce dimanche, sur une pirogue de pêche artisanale qui avait à son bord cinq pêcheurs sénégalais.

Deux pêcheurs ont été blessés dont un évacué au Centre Hospitalier de Nouakchott (CHN). L’incident est survenu à deux kilomètres du débarcadère Mam Khar, situé à près de 145 kilomètres au nord de la capitale mauritanienne, Nouakchott.

Les cinq pêcheurs sénégalais auraient refusé d’obéir à une vedette de surveillance maritime. Et les gardes-côtes auraient tiré « une quinzaine de balles » sur la pirogue, témoigne un pêcheur.
Alakhbar





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

3ème Congrès d’IRA, une césarienne en période d’exception

--------------------------

La Mauritanie post-2019 recherche leader politique (...)

--------------------------

« Va-t-on laisser les justes, comme Ould Ghadde, (...)

--------------------------


   Economie  

ROSA et SUN-Mauritanie inquiets face à la situation (...)

--------------------------

Gaz Sénégal-Mauritanie : une affaire plus grosse que les (...)

--------------------------

Le nouvel ouguiya Il n’y a pas assez d’argent !

--------------------------


   Social  

Pétition

--------------------------

Marche et répression contre IRA : le président Birame Dah (...)

--------------------------


   Culture  

6ème édition Festival Sagesses Populaires : une nouvelle (...)

--------------------------

Communiqué de presse : Tasiast intensifie son appui au (...)

--------------------------


   International  

Mort du pêcheur sénégalais : Macky attendu à Nouakchott et (...)

--------------------------

Guinée équatoriale : tentative de coup d’État déjouée (...)

--------------------------


   Médias  

La journée de Lutte Contre les Violences Faites aux (...)

--------------------------

Regroupement de la Presse Mauritanienne (RPM) (...)

--------------------------


   Sport  

Affaire du transfert des joueurs de la Concorde : le (...)

--------------------------

CHAN 2018 L’heure du bilan des Mourabitounes

--------------------------