« Mentir au téléphone » ne sort pas toujours d’affaires

mercredi 24 juin 2020
popularité : 0%

Le téléphone portable peut jouer de mauvaises surprises. Abdou et Brahim sont des amis de longue date. En décembre 2018, Abdou avait contracté une dette de un million auprès de Brahim qu’il investit dans un commerce de vente de téléphones portables. Pendant toute l’année qui suivit, le commerce prospérait bien, surtout quand Abdou migrait en direction du Sénégal et de la Gambie, où les cellulaires qu’ils commercialisaient, s’écoulaient comme des « morceaux de pains. Chaque fois qu’il le pouvait -ou plutôt- qu’il le désirait, Abdou procédait à des remboursements. Mais depuis janvier dernier, les remboursements ont cessé. Toutefois, la moitié de la dette avait été couverte épuisée.
Chaque fois que Brahim interpellait au téléphone son ami, celui-ci disait se trouver ou au Sénégal, ou en Gambie et raccrochait immédiatement, de « crainte » prétextait-il que le Roming n’ « épuise » son crédit. Depuis la fermeture des frontières en mars dernier, Abdou soutenait être coincé dans la région de Keur Macène au Trarza. Il promettait cependant procéder au versement du reliquat, une fois revenu à Nouakchott.
Jeudi 18 juin 2020, devant l’immeuble Afarco de Nouakchott ! Brahim qui venait de sortir de la Banque BMCi aperçut un homme dont l’allure lui était familière.. C’était bien son ami Abdou qui était bien enturbanné, et qui descendait d’un taxi. Il prit son téléphone et essaya de le joindre, A peine la première sonnerie retentit qu’Abdou lui lança : « je suis toujours coincé dans un village proche de Keur Macène. Ne te fais pas de soucis. Avec l’ouverture attendue des frontières, je serai avec toi au plus tôt pour te remettre ton argent, et même si tu les désires, avec quelques intérêts ».
Alors Brahim se précipita pour se pointer devant Abdou et lui lança : « je me trouve à présent dans ton village ; paye moi mon argent ». Confus, Abdou ne sut quoi répondre. En face une foule monstre commençait à se former. Les deux interlocuteurs se dirigèrent vers le commissariat de police suivis de quelques badauds.
A.B





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Moustapha Limam Chaavi à Nouakchott, le retour (...)

--------------------------

Moustapaha Limam Chaavi à Nouakchott !

--------------------------

OVID-19 : Macron impose un couvre-feu en Île-de-France (...)

--------------------------


   Economie  

Le plan de relance économique, un choix stratégique pour (...)

--------------------------

Kinross Tasiast remet au Gouvernement mauritanien un (...)

--------------------------

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

--------------------------


   Social  

HRW réclame la libération d’individus arrêtés pour (...)

--------------------------

Appel à surveiller samedi soir, l’apparition du croissant (...)

--------------------------


   Culture  

« Décolonisation », le film de Karim Miské en avant (...)

--------------------------

Coumba Gawlo présente son nouvel album « Terrou War » à (...)

--------------------------


   International  

Mali : Ibrahim Boubacar Keïta libéré ce jeudi à 3 h du (...)

--------------------------

Liban : le ministre des Affaires étrangères, Nassif (...)

--------------------------


   Médias  

Après la convocation par la police chargée des...

--------------------------

AQMI, après le faste, ils "font" la fête

--------------------------


   Sport  

Match Sénégal – Mauritanie De l’électricité dans l’air (...)

--------------------------

Le Ministère des Sports crée un comité d’appui technique (...)

--------------------------