Baptême de feu des startups lauréates de la compétition Mauri APP Challenge

lundi 23 janvier 2017
popularité : 0%

Samedi 21 Janvier, à la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Mauritanie (CCIAM), quatre startups mauritaniennes spécialisées en agriculture, tourisme, éducation et finances présentaient au public leurs projets dans lesquels ils comptaient investir.

De porteurs de projets, ces startups font désormais office d’entreprises, après avoir bénéficié de six mois d’incubation à Hadina Rimtic, portant notamment sur le Business Plan, ou encore la gestion financière et le management. Ces startups sont Khomiauto (système d’irrigation automatique), Léo in Mauritania (un jeu vidéo), Top SIS (Système d’information scolaire) et Goomfund (financement participatif via SMS).

Elles signent ainsi leur pleine entrée dans le monde de l’économie numérique comme acteur au développement socio-économique de la Mauritanie non sans difficultés notamment celles liées aux financements.

"En Mauritanie, il est très difficile pour un jeune d’entreprendre", rappelle MarIème Kane, présidente de Hadina Rimtic, leader d’incubation des startups en Mauritanie. "Nous croyons à l’économie numérique, à l’innovation, aux NTIC", ajoute Mme Kane.

- "Bousculez les choses"-

Ces startups ont déjà commencé à marquer leur présence, à l’image de Khomiauto, un système d’irrigation automatique, fonctionnant grâce à l’énergie solaire. Un système qui a été expérimenté avec succès à Aleg et Boghé, à la grande satisfaction des agriculteurs. "Nouakchott et la Guidimakha devraient bientôt accueillir des projets pilotes", explique Diarra Sylla, cofondatrice de Khomiauto.

"Il faut que les autorités mauritaniennes accompagnent ce genre d’initiatives, plaide Abdoulaye Ndiaye, expert consultant à la CCIAM qui a animé les ateliers de formation aux incubés. Je les encourage à faire preuve d’innovations. Vous êtes des entreprises. Il faut se départir de l’esprit d’assisté. C’est l’esprit d’initiative qui fait la différence entre les hommes. Bousculez les choses et aller à la recherche des financements".

Ces conseils ne sont pas tombés dans l’oreille d’un sourd…

cridem





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Troisième mandat Acte II et Acte III

--------------------------

Scrutins de 2018 ou lecture croisée sur une reconfiguration

--------------------------

L’APP aux côtés de l’UPR lors du deuxième tour

--------------------------


   Economie  

Anticiper sur la Mauritanie Post-gaz 2021

--------------------------

Coopérativisme en Mauritanie, une autre vision du (...)

--------------------------

Mauritanie : 15 jours aux prestataires de transfert (...)

--------------------------


   Social  

Mauritanie : les autorités ordonnent la fermeture du (...)

--------------------------

PELIMIR/ Boghé, des femmes rurales ambitieuses

--------------------------


   Culture  

Un nouvel Album de Coumba Gawlo

--------------------------

Dîner-gala très coloré de Coumba Gawlo avec une symbiose (...)

--------------------------


   International  

Délégation de l’Union européenne : Déclaration locale sur (...)

--------------------------

Mali : le président Ibrahim Boubacar Keïta investi pour (...)

--------------------------


   Médias  

Pétition Contre l’esclavage : Démenti au démenti du (...)

--------------------------

Misère et bonheur de la presse écrite

--------------------------


   Sport  

Les Mourabitounes au tournoi de Cotif Le sort du (...)

--------------------------

La Ligne régionale de Hand-Ball de l’Assaba élit ses (...)

--------------------------