De l’or à Chaami !

mardi 5 juin 2018
popularité : 0%

Si les Mauritaniens continuent d’affluer vers la ville de Chami, c’est bien parce qu’ils y trouvent un intérêt ! L’or y est !
C’est ce qui ressort de la forte effervescence des populations dans la ville de Chami où dorénavant près de 10.000 personnes se côtoient quotidiennement. Tous les contacts, toutes les transactions portent sur l’or. L’argent circule à profusion au marché central de cette agglomération. De l’avis de jeunes rencontrés sur place, « les affaires marchent bien, et porteraient chaque jour en moyenne sur cinquante millions d’anciennes ouguiyas ! » Ce qui est sûr, c’est que les lieux sont de nouveau prospères pleins de monde avec la présence d’hommes manifestement nantis, d’importants regroupements familiaux. Autres signes de prospérité, des voitures Tout terrain, toutes neuves, des restaurants et autres auberges qui poussent comme des champignons, un commerce flamboyant et des candidats à l’orpaillage, de plus en plus nombreux. En fait, à Chami, on se croirait dans une ville du far-West américain à l’époque de la ruée vers l’or.
Cette effervescence sans précédent a pris forme au mois de mars dernier après l’intrusion sur le marché de l’or, de nouvelles machines de concassage de la roche. Il ne s’agirait plus de creuser dans des profondeurs de la terre pour chercher des pépites d’or enfouies dans le sable, il suffit seulement pour les orpailleurs, de ramasser à même le sol, des pierres éparpillées sur les flancs des montagnes, sur le sable et dans des endroits cibles.
Certains intrépides s’aventurent souvent dans des endroits assez éloignés de la ville, voire interdits, bravant l’autorité qui a fini par déplacer sur place des renforts de la Gendarmerie. Ce sont en tout cas des dizaines de milliers de personnes qui se dirigent chaque soir aux frontières de ce no man’s land et qui reviennent à l’aube dans des voitures chargées de sacs et de caisses de pierres. Sur place, la marchandise est soit vendue en l’état au prix fort, soit traitée auprès des gérants de petites. Les fortunes sont diverses et varient selon la richesse en or des pierres rapportées. Quelque fois, on peut se retrouver avec moins de 10. 000 N-UM, parfois avec plus de 100. 000 N-UM, le prix du kilo d’or variant entre 1.300.000 et 1.500.000 N-UM. Selon nos interlocuteurs, plusieurs reprises, des orpailleurs seraient revenus, plusieurs fois, avec d’abondantes quantité de pierres riches en or, qui leur auraient rapportées plusieurs dizaines de millions d’ouguiyas.
Ce qui est en tout cas sûr, c’est qu’à Chami, la vie a bel et bien repris.
MOM





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Scrutins de 2018 ou lecture croisée sur une reconfiguration

--------------------------

L’APP aux côtés de l’UPR lors du deuxième tour

--------------------------

Elections du 1er septembre : Le parti El Moustaqbel dit (...)

--------------------------


   Economie  

Coopérativisme en Mauritanie, une autre vision du (...)

--------------------------

Mauritanie : 15 jours aux prestataires de transfert (...)

--------------------------

Leadership et éclairages sur le système bancaire en (...)

--------------------------


   Social  

Sit-In contre les inondations à Bassiknou

--------------------------

Mauritanie : Bouamatou s’engage aux côtés de l’opposition

--------------------------


   Culture  

Un nouvel Album de Coumba Gawlo

--------------------------

Dîner-gala très coloré de Coumba Gawlo avec une symbiose (...)

--------------------------


   International  

Mali : le président Ibrahim Boubacar Keïta investi pour (...)

--------------------------

Sénégal : Khalifa Sall révoqué par Macky Sall de son mandat (...)

--------------------------


   Médias  

Misère et bonheur de la presse écrite

--------------------------

Voilà pourquoi Horizons et Chaab ne paraissent (...)

--------------------------


   Sport  

Les Mourabitounes au tournoi de Cotif Le sort du (...)

--------------------------

La Ligne régionale de Hand-Ball de l’Assaba élit ses (...)

--------------------------