Le « Poisson de Aziz Du simple au double !

mercredi 25 juillet 2018
popularité : 0%

Les abonnés aux boutiques de vente du poisson congelé dit « Poissons de Aziz » devront désormais doubler le montant de leurs finances pour s’approvisionner en poissons. En effet, il y a quelques jours, la société en charge de ce commerce, la Société Nationale de Distribution de poisson (SNDP), a décidé de porter le prix de son produit à 10 N-UM le kg au lieu de 5 -N-UM (100 anciennes ouguiyas au lieu de 50 anciennes ouguiyas) !
Créée en 2013 par le gouvernement, cette institution -aujourd’hui présente dans douze régions du pays- parvenait bien à remplir sa mission à travers la distribution de poisson, à des prix défiant toute concurrence et au grand bonheur des populations. L’occasion pour les pouvoirs publics de brandir en tous lieux et à tout moment, le rôle qu’elle joue, notamment auprès des populations à faibles revenus. A Nouakchott comme à l’intérieur du pays, et même à Nouadhibou, chacun des foyers cibles avait en effet la possibilité de s’offrir quotidiennement, 2 kg de poisson à raison du prix symbolique de 50 Anciennes ouguiyas, le kilogramme.
Jusque-là, la SNDP était une aubaine pour une clientèle de plus en plus nombreuse dans ses dizaines de plateformes commerciales. Une aubaine d’autant plus grande qu’elle a permis à de nombreux foyers de l’intérieur du pays, de découvrir les produits de pêche, et surtout aux populations de plus en plus pauvres car frappées par la crise économique et financière sans précédent dans le pays.
Depuis la révision du prix, ces dernières se font rares dans les boutiques et peinent à s’approvisionner, puisque ne disposant pas toujours des moyens de se procurer du poisson en quantité. Nombre d’entre elles, ont d’ailleurs choisi de se tourner vers les marchés. Pour cause, non seulement le poisson proposé par la SNDP perd beaucoup de sa saveur du fait de sa congélation poussée, mais en plus, le poisson frais proposé dans les marchés est, souvent, à portée de mains. Ici joue le principe du "qualité-prix" avec la possibilité pour les contribuables de choisir entre différents types de produits alors que dans les agences de la SNDP, le seul produit imposé est la dorade noire.
Pour l’heure, aucune explication n’a été donnée par la SNDP sur la révision de ses prix. Pour des experts économiques, ce fait s’explique par les problèmes de divers ordres que traverse l’institution depuis quelques mois. L’option a ainsi été prise, de puiser des fonds dans les ménages à faibles revenus, non pas 1 ou 2 N-UM mais 5 N-UM. En fait, en doublant le prix de ses produits, elle devrait réaliser le double de son chiffre d’affaires, sans charges nouvelles et sans modification de ses prestations. Un simple calcul le démontre : il suffit seulement de multiplier les 1600 tonnes de poissons qu’elle reçoit annuellement à 10 N-UM au lieu de 5 N-UM le kg commercialisé !
Pourvu seulement que les commerçants ne prennent pas exemple…
A.S





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Troisième mandat Acte II et Acte III

--------------------------

Scrutins de 2018 ou lecture croisée sur une reconfiguration

--------------------------

L’APP aux côtés de l’UPR lors du deuxième tour

--------------------------


   Economie  

Coopérativisme en Mauritanie, une autre vision du (...)

--------------------------

Mauritanie : 15 jours aux prestataires de transfert (...)

--------------------------

Leadership et éclairages sur le système bancaire en (...)

--------------------------


   Social  

Sit-In contre les inondations à Bassiknou

--------------------------

Mauritanie : Bouamatou s’engage aux côtés de l’opposition

--------------------------


   Culture  

Un nouvel Album de Coumba Gawlo

--------------------------

Dîner-gala très coloré de Coumba Gawlo avec une symbiose (...)

--------------------------


   International  

Délégation de l’Union européenne : Déclaration locale sur (...)

--------------------------

Mali : le président Ibrahim Boubacar Keïta investi pour (...)

--------------------------


   Médias  

Pétition Contre l’esclavage : Démenti au démenti du (...)

--------------------------

Misère et bonheur de la presse écrite

--------------------------


   Sport  

Les Mourabitounes au tournoi de Cotif Le sort du (...)

--------------------------

La Ligne régionale de Hand-Ball de l’Assaba élit ses (...)

--------------------------