Les PPP en Mauritanie Vers l’effectivité des projets

mercredi 7 novembre 2018
popularité : 0%

La salle de conférence de la Direction générale de la Banque nationale de Mauritanie (BNM) a accueilli jeudi dernier, la tradition réunion annuelle du club du Partenariat Public Privé (PPP) en Mauritanie. Autour du délégué général de ce club, M. Mohamed Ould Noueigued, Président-Directeur-Général de la BNM, de nombreuses personnalités du monde des affaires et des représentants du ministère des Finances et des Affaires économiques : M. Michel SAPIN, ancien Ministre Français de l’Economie et des Finances, Président d’honneur du Club PPP Mauritanie, le président du patronat mauritanien, M. Zeine El Abidine Ould Cheikh Ahmed, le nouvel ambassadeur de France en Mauritanie, le président de la Chambre de commerce et d’Industrie, les représentants en Mauritanie de la BM et du FMI, le Conseiller en charge du développement du secteur privé, le Directeur de la mobilisation des ressources au ministère des Affaires économiques… Après une présentation exhaustive portant sur les étapes franchies, le plan et les perspectives d’actions du club du PPP portée à l’attention de l’assistance par son secrétaire général, le mot de bienvenue prononcé par le délégué général du club. L’occasion pour l’intervenant qui a considéré les PPP comme un levier de croissance de premier ordre d’inviter à un partenariat public privé davantage dense pour un meilleur développement de la Mauritanie.
Prenant tour à tour la parole, le Conseiller en charge du développement du secteur privé et le Directeur de la mobilisation des ressources au ministère des Finances et des Affaires économiques ont procédé à la présentation du portefeuille des PPP avant d’évoquer les 10 projets retenus par le gouvernement susceptibles de financements publics.
Les interventions ont été nombreuses par la suite, qui ont porté sur le partenariat entre le public et le privé, les opportunités de développement offertes par ce partenariat et le cadre d’épanouissement de ces relations.
Tous les domaines de partenariat furent évoqués et des solutions proposées : le développement des infrastructures routières, la pêche, l’énergie, les mines, l’agriculture … Ont aussi été évoquées les questions portant la fiscalité, des réformes de la justice et de la « taxe fixe » imposée par la Société mauritanienne d’électricité (Somelec) aux entreprises privées installées dans le pays
A.M





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Mohamed Abdel Aziz renonce à un 3ème mandat et ouvre un (...)

--------------------------

La triste baguette de l’année 2018

--------------------------

En attendant la présidentielle… Equation à une (...)

--------------------------


   Economie  

Tasiast appuie le développement des compétences (...)

--------------------------

Mauritanie : les orpailleurs en route pour le nouvel (...)

--------------------------

Les patrons pour une suppression du visa entre le Maroc (...)

--------------------------


   Social  

Rosso : les filles à l’école de l’apprentissage de la (...)

--------------------------

Chami : le wali annonce aux orpailleurs que les (...)

--------------------------


   Culture  

Coumba Gawlo présente son nouvel album « Terrou War » à (...)

--------------------------

Les doits de l’enfant à l’Assemblée nationale mauritanienne

--------------------------


   International  

Communiqué de Tabital Pulaaku International sur les (...)

--------------------------

Sahara : Horst Kohler devant le Conseil de sécurité le (...)

--------------------------


   Médias  

Le président de la République sera présent à la marche (...)

--------------------------

Communiqué de presse

--------------------------


   Sport  

Foot : la Coupe d’Afrique des nations 2019 attribuée à (...)

--------------------------

Africa Eco Race 2019 – étape 6 : faux départ en (...)

--------------------------