Les PPP en Mauritanie Vers l’effectivité des projets

mercredi 7 novembre 2018
popularité : 0%

La salle de conférence de la Direction générale de la Banque nationale de Mauritanie (BNM) a accueilli jeudi dernier, la tradition réunion annuelle du club du Partenariat Public Privé (PPP) en Mauritanie. Autour du délégué général de ce club, M. Mohamed Ould Noueigued, Président-Directeur-Général de la BNM, de nombreuses personnalités du monde des affaires et des représentants du ministère des Finances et des Affaires économiques : M. Michel SAPIN, ancien Ministre Français de l’Economie et des Finances, Président d’honneur du Club PPP Mauritanie, le président du patronat mauritanien, M. Zeine El Abidine Ould Cheikh Ahmed, le nouvel ambassadeur de France en Mauritanie, le président de la Chambre de commerce et d’Industrie, les représentants en Mauritanie de la BM et du FMI, le Conseiller en charge du développement du secteur privé, le Directeur de la mobilisation des ressources au ministère des Affaires économiques… Après une présentation exhaustive portant sur les étapes franchies, le plan et les perspectives d’actions du club du PPP portée à l’attention de l’assistance par son secrétaire général, le mot de bienvenue prononcé par le délégué général du club. L’occasion pour l’intervenant qui a considéré les PPP comme un levier de croissance de premier ordre d’inviter à un partenariat public privé davantage dense pour un meilleur développement de la Mauritanie.
Prenant tour à tour la parole, le Conseiller en charge du développement du secteur privé et le Directeur de la mobilisation des ressources au ministère des Finances et des Affaires économiques ont procédé à la présentation du portefeuille des PPP avant d’évoquer les 10 projets retenus par le gouvernement susceptibles de financements publics.
Les interventions ont été nombreuses par la suite, qui ont porté sur le partenariat entre le public et le privé, les opportunités de développement offertes par ce partenariat et le cadre d’épanouissement de ces relations.
Tous les domaines de partenariat furent évoqués et des solutions proposées : le développement des infrastructures routières, la pêche, l’énergie, les mines, l’agriculture … Ont aussi été évoquées les questions portant la fiscalité, des réformes de la justice et de la « taxe fixe » imposée par la Société mauritanienne d’électricité (Somelec) aux entreprises privées installées dans le pays
A.M





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Bric-à-brac à l’Exécutif et au bout… un boulevard vers la (...)

--------------------------

Investiture de Ghassem Bellali, « La Mauritanie D’Abord (...)

--------------------------

Les militaires mauritaniens ne lâcheront pas le (...)

--------------------------


   Economie  

Le Maroc exporte plus que 60% de ses produits laitiers (...)

--------------------------

COMMUNIQUE DE PRESSE TASIAST POURSUIT SON APPUI A LA (...)

--------------------------

Les PPP en Mauritanie Vers l’effectivité des projets

--------------------------


   Social  

Des fleurs déposées sur les tombes de soldats britanniques à

--------------------------

Les militants d’IRA préparent un sit-in le 15 novembre, (...)

--------------------------


   Culture  

Stan Lee est mort, la légende de la bande dessinée avait (...)

--------------------------

Oscar des vacances ou le talent caché des jeunes (...)

--------------------------


   International  

Mali, la piste algérienne dans l’assassinat des (...)

--------------------------

Sport Fichage ethnique : Roxana Maracineanu laisse une (...)

--------------------------


   Médias  

Pétition Contre l’esclavage : Démenti au démenti du (...)

--------------------------

Misère et bonheur de la presse écrite

--------------------------


   Sport  

Coupe nationale de football, Brahim Souleymane offre le (...)

--------------------------

La Mauritanie accueille la coupe d’Afrique des moins de (...)

--------------------------