Mauritanie : bientôt un fonds de promotion des PME/PMI

jeudi 9 février 2017
popularité : 0%

Le gouvernement mauritanien par l’intermédiaire de la Banque centrale nourrit le projet de créer un fonds dédié au financement des PME/PMI qui font face à des difficultés d’accès au financement.

La nouvelle a été révélée lundi dernier par le directeur général de la supervision bancaire à la Banque centrale de Mauritanie (BCM), Dieng Adamad Boubou, qui s’exprimait en marge d’une conférence sur « Le financement bancaire des petites et moyennes entreprises (PME/PMI) ».

Cette manifestation qui s’est déroulée dans les locaux de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Mauritanie (CCIAM), était organisée par le gouvernement, avec l’appui de la Société financière internationale (SFI, filiale du groupe de la Banque mondiale).

Pour les besoins de cette journée, l’institution financière internationale a dépêché à Nouakchott la directrice/Afrique de l’Ouest, Mme Vera Songwe, accompagnée de plusieurs responsables et experts.

L’objectif de cette conférence est de promouvoir un cadre juridique, réglementaire et technique pour le financement des PME/PMI, lui-même indispensable à l’amélioration du climat des affaires et à la création de richesses grâce à une bonne performance des PME/PMI.

Ainsi, la création prochaine du fonds dédié au financement des PME « répond à un besoin criant en matière de ressources, d’encadrement et d’accompagnement du secteur. Le fonds sera constitué avec des capitaux mixtes : publics, privés et bailleurs.

Les financements seront orientés vers des secteurs dans lesquels la Mauritanie peut revendiquer un avantage comparatif : agriculture et transformation des produits agricoles, pêche, tourisme,…. », a souligné le représentant de la Banque centrale.

De manière générale, la promotion des PME/PMI en Mauritanie doit favoriser « l’opportunité de créer des industries de substitution aux importations, offrir des potentialités de transformation des produits de base exportés, renforcer la capacité de générer des revenus suffisants si les PME/PMI sont accompagnées et encadrées et permettre l’acceptation de l’ouverture du capital pour diversifier l’actionnariat », a t-il ajouté.

Reste que l’accès au financement constitue l’un des obstacles majeurs au développement des PME mauritaniennes, familiales, sous capitalisées et souvent mal gérées. Une situation qui pousse les banques à être frileuses pour le financement de cette catégorie d’entreprises. Partant, le financement de cette catégorie d’entreprises bénéficie souvent des soutiens d’institutions financières internationales, permettant d’atténuer le coût de financement.

Dans ce domaine, une enveloppe du Fonds arabe pour le développement économique et social (FADES) d’un montant de 34 millions de dollars a permis le financement de 63 projets : 25,9% dans les activités manufacturières, 36,6% dans l’agriculture et l’élevage, 28,2% au niveau de la pêche et 9,6% dans le tourisme. En outre, ce fonds de la FADES a permis d’atténuer le coût du financement avec un taux d’intérêt effectif de 7% et des durées de remboursement moyennes de 7 ans avec un différé de 2 ans.

Cette rencontre a permis de baliser les obstacles au financement de cette catégorie d’entreprises et surtout d’avoir une idée des expériences d’autres pays dans ce domaine grâce à la présentation d’expériences réussies en matière de financement de PME au Maroc, en Tunisie, en Turquie, par le biais de discusions sur les bonnes pratiques en matière de gestion des risques liées au crédit pour le segment des PME, ou sur le financement des PME à travers les canaux numériques, etc.

Le360





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Ahmed Hamza, les raisons d’un long silence

--------------------------

Elections législatives et municipales Pour que chacun (...)

--------------------------

Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà

--------------------------


   Economie  

Sénégal : Près de 84000 milliards de Francs CFA attendus (...)

--------------------------

De l’or à Chaami !

--------------------------

1500 milliards en infrastructures : Quand l’argent (...)

--------------------------


   Social  

11ème année d’Assalamalekoum, une édition du festival (...)

--------------------------

En attendant de mieux voir, les médecins mettent un (...)

--------------------------


   Culture  

Le Festival Hip-Hop Assalamalekoum démarre en trombe (...)

--------------------------

Semaine de la Francophonie : Ahmed Hamza répond aux (...)

--------------------------


   International  

Union Africaine : Scandale avant le sommet de (...)

--------------------------

Emmanuel Macron va-t-il achever la Françafrique (...)

--------------------------


   Médias  

Voyage de presse de Binter aux Iles Canaries Joindre (...)

--------------------------

Les ministres de la culture et de l’élevage commentent (...)

--------------------------


   Sport  

CM-2018 : Le Nigeria s’offre l’Islande grâce à un doublé (...)

--------------------------

La Croatie punit l’Argentine et se qualifie pour les (...)

--------------------------