Phase 2 Projet SWEDD, la Première Dame donne le top à Kaédi

mardi 8 juin 2021
popularité : 0%

En présence de six ministres, six Walis, six présidents de Conseils régionaux, plusieurs directeurs centraux, plusieurs élus et chefs de corps constitués, la Première Dame, Dr. Marième Fadel Dah, a lancé le 7 juin 2021, à partir de Kaédi, la deuxième phase du Projet Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel (SWEDD).

« Il est de bonne augure que cette phase soit lancée à partir du Gorgol, cette région qui a offert au pays, des femmes illustres qui ont été des pionnières pour avoir porté tôt et haut la cause de l’émancipation de la femme mauritanienne  ». Dans le sillage de ce témoignage, lors du lancement de la Phase 2 du Projet SWEDD (2021-2024), le 7 juin 2021 à Kaédi, Dr. Marième Fadel Dah a salué les avancées enregistrées lors de la première phase du Projet (2015-2020).

Intensification des activités et mise à l’échelle

« Grâce à la première phase du projet, des avancées significatives ont été enregistrées dans notre pays, ainsi les enquêtes ont relevé une tendance à la baisse de l’indice synthétique de fécondité et de la mortalité maternelle et une hausse de la prévalence contraceptive et du taux moyen de scolarisation effective des filles  » a affirmé Dr. Marième Fadel Dah.

Globalement selon elle, 30.0000 filles ont été touchées par la campagne de communication pour le changement comportemental et social, 11.000 ont bénéficié d’aides sous forme de bourses, de fournitures et de service de transport scolaires, 5.000 ont bénéficié de services de santé reproductive, maternelle, néonatale infantile et nutritionnelle, plus de 2.000 filles ont bénéficié de formation qualifiante et 120 microprojets financés au profit de ces dernières dans le domaine des activités génératrices de revenus.

La Première Dame a rappelé l’objectif visé par cette deuxième phase du projet SWEDD, qui est d’intensifier ses activités et de les porter à l’échelle au niveau national par son extension à deux Wilayas supplémentaires, le Brakna et le Gorgol, qui viennent ainsi s’ajouter aux quatre régions cibles de la phase 1, en l’occurrence les deux Hodhs, l’Assaba et le Guidimagha. Elle a mis l’accent sur les défis liés à la scolarisation des filles et à leur rétention à l’école, à l’autonomisation économique des jeunes filles déscolarisées, mais aussi aux méfaits du mariage précoce, des grossesses rapprochées et des violences basées sur le genre, sans oublier les contraintes liées au contexte de la pandémie du COVID19.

Une connexion avec les programmes du gouvernement

Auparavant, le Ministre des Affaires Economiques et de la Promotion des Secteurs Productifs, M. Ousmane Mamoudou Kane, avait mis l’accent sur la convergence des intérêts entre le Projet SWEDD et certaines thématiques fortes des engagements du Président Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, relatives à l’éducation, à la santé, à la réduction de la pauvreté et des inégalités. Selon lui, « les évaluations menées à la fin de la première phase qui vient de s’achever, font ressortir des résultats probants qui créent un intérêt pour cette expérience, et la famille SWEDD ne cesse de s’élargir à de nouveaux pays et le SWEDD en compte d’ailleurs aujourd’hui neuf  ». Il a remercié dans ce cadre le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), l’Union Africaine, l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS) et les autres partenaires, les acteurs non étatiques pour leurs rôles respectifs dans la préparation de ce lancement et pour leurs efforts louables au service de l’autonomisation des femmes.

Relance économique par l’autonomisation des femmes

Pour sa part, le Représentant résident de l’UNFPA en Mauritanie, M. Saidou Kaboré, a insisté sur la relation inextricable entre relance économique et valorisation du potentiel des femmes, comme le recommande la Banque Mondiale dans son dernier rapport. C’est dans ce cadre qu’il a salué la volonté du Président Ghazouani « de faire de l’autonomisation des femmes, un élément moteur du développement durable en Mauritanie ». Et de rappeler que ledit rapport de la Banque Mondiale indique que «  sur les niveaux de richesses en capital humain, la Mauritanie a perdu environ 21 milliards en 2014 et 24 milliards de dollars US de gain, en raison des inégalités genre, donc en termes de faible participation des femmes à la création de richesses en capital humain ».

Il a adressé dans ce cadre ses félicitations au gouvernement mauritanien pour son engagement dans cette seconde phase du projet SWEDD qui vise à doter les filles et les femmes de capacités et de potentiels pour contribuer au développement du pays. Cela passe, selon lui, par le maintien et la réussite des filles et des femmes à l’école, la fin du mariage des enfants, des mutilations génitales féminines, des décès maternels évitables, des violences faites aux femmes et aux filles.

La Représentante résidente de la Banque Mondiale en Mauritanie, Mme Christina Isabel Santos, avait remercié la Première Dame pour son engagement dans les thématiques portées par le projet SWEDD et pour avoir pris de son temps pour venir lancer à Kaédi, la deuxième phase du projet. Elle a souligné le leadership joué par la Mauritanie durant la première phase, ce qui lui a permis d’avoir toujours été cité en exemple au niveau du Sahel. Elle a rappelé l’augmentation de l’enveloppe dévolue à la Mauritanie qui passe de 15 millions de dollars pour la première phase à 60 millions de dollars U.S pour cette seconde phase, ainsi que l’élargissement des Wilayas ciblées, qui passent de 4 à 6, Hodh Echarghi, Hodh Gharbi, Assaba, Guidimagha, Gorgol et Brakna.

Le plaidoyer des élus du Gorgol

Successivement, le maire de Kaédi, M. Tahara Baradji et le Président du Conseil Régional du Gorgol, M. Bâ Amadou, ont salué l’importance que le Président Ghazouani accorde à leur région, rappelant le choix de Mbout pour le lancement de l’école républicaine et la présente cérémonie pour le lancement de la Phase 2 du Projet SWEDD à Kaédi. Ils ont lancé un plaidoyer en faveur de la scolarisation des filles, indiquant que la déperdition scolaire des filles reste un sérieux problème au Gorgol, ainsi que le mariage des enfants, les grossesses précoces, les insuffisances au niveau des structures de santé ainsi que les faibles opportunités offertes aux femmes et aux filles de la Wilaya.

L’ambiance au rendez-vous

La Première Dame était arrivée tôt le matin du lundi 7 juin 2021 à l’aéroport de Kaédi par vol spécial de la Mauritania Airlines, avec un comité d’accueil réduit. Sur l’esplanade de la Gouvernance de Kaédi, une vaste tente aux multiples coupoles abritait déjà des délégations venues de plusieurs régions. Pas moins de cinq ministres étaient présents, Affaires Economiques, Santé, Education, Emploi et Culture, en plus de la représentante de la Ministre des Affaires Sociales. Etaient aussi présents les Walis et les présidents de Conseils Régionaux du Gorgol, Brakna, Guidimagha, Assaba et les deux Hodhs.

Après les échanges de discours, Dr. Marième Fadel Dah a remis des prix aux lauréates du Baccalauréat et du Brevet issues de ces régions de l’intérieur du pays, avant de visiter les quatre stands d’exposition dressés à l’occasion, le stand du Ministère des Affaires Sociales, celui du Ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, celui du Ministère de la Santé et celui du Ministère de l’Education Nationale.

Après avoir écouté l’hymne national chanté par des élèves du fondamental, elle a procédé à la coupure du ruban symbolique pour le lancement de la campagne de sensibilisation et de communication autour des thèmes du projet SWEDD,sous le slogan "Stronger Together" (Plus forts ensemble) .

Cheikh Aïdara





Commentaires



New Page 1

Le Journal



   Politique  

Libération des espaces publics à Nouakchott : une énième (...)

--------------------------

Ould Ghazouany – Ould Abdel Aziz De mal en pis (...)

--------------------------

Vie politique nationale Mais où est passée l’opposition (...)

--------------------------


   Economie  

Exposition « Terre et Mer », quand le BIT valorise (...)

--------------------------

Phase 2 Projet SWEDD, la Première Dame donne le top à (...)

--------------------------

Comité Régional de Pilotage du Projet SWEDD, la (...)

--------------------------


   Social  

Dernière Plateforme de lutte contre les violences basées (...)

--------------------------

Violences basées sur le genre à Zouerate, un phénomène (...)

--------------------------


   Culture  

« Traversées Mauritanides » lance sa 2ème édition « Hiver (...)

--------------------------

« Décolonisation », le film de Karim Miské en avant (...)

--------------------------


   International  

Mali : Le colonel Goïta annonce avoir démis le président (...)

--------------------------

Joe Biden élu président des États-Unis

--------------------------


   Médias  

Les journalistes professionnels mauritaniens tiennent (...)

--------------------------

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

--------------------------


   Sport  

CAN 2021 : Les Mourabitounes fixés sur leur sort

--------------------------

Bras-de-fer entre Taleb Sid’Ahmed et Ahmed Ould Yahya Le (...)

--------------------------