Ecole privée Al Vaïda, de l’excellence

mercredi 26 juillet 2017
popularité : 0%

Les écoles privées Al Vaïda sise à la Socogim « K » de Nouakchott, devraient faire des émules dans le secteur de l’éducation nationale. Ayant mis en place un système d’enseignement de qualité et ayant créé un environnement scolaire de choix régi par une stricte discipline, les voilà cette année, une nouvelle fois récompensées par les appréciables taux de réussite enregistrés successivement, au concours d’entrée en sixième, à l’examen du brevet et à celui du baccalauréat ! Au baccalauréat 2017 précisément, les résultats ont été à la hauteur des attentes avec 44% d’admis dans les séries scientifiques dont deux « Mention Bien » et Une « Mention Assez bien ». Ces résultats de taille ne surprennent ni le corps enseignant et encore moins les experts du secteur de l’éducation, au fait de la qualité des méthodes d’encadrement pédagogiques appliquées par une administration qui s’est d’emblée donnée pour objectif de procurer aux élèves, les outils de base à la réussite scolaire.
Si les écoles privées Al Vaïda, ont une fois enregistré d’excellents taux de réussite, c’est qu’elles sont parvenues à instituer des nouvelles règles d’enseignement de premier ordre avec des classes conduites par le meilleur du corps enseignant qu’offre le secteur de l’éducation à Nouakchott : à la direction générale, la référence en matière de gestion, M. Ibrahima Fall et son charismatique adjoint, M. Ghaly ; au primaire comme au secondaire, la politique consiste à cibler au terme de chaque année, les enseignants qui ont réussi les meilleurs résultats dans l’ensemble des écoles de Nouakchott ; quant aux classes de Terminale, notamment les séries scientifiques et mathématiques, elles sont régulièrement pourvues des professeurs qui font l’unanimité pour leur rigueur, leur engagement et leur soif de performance. Il s’agit entre autres de Messieurs Fall et Dioum Maky en Sciences naturelles, Keïta en mathématiques, et surtout Sall et Outhmane en Physique-chimie.
Autres dispositions qui permettent aux écoles Al Vaïda de s’illustrer dans le secteur, la politique de l’évaluation et celle de la récompense… Ici, la différence réside dans l’attitude de l’administration scolaire qui organise à la fin de chaque année, des assises qui visent à reconnaitre le mérite du corps enseignant et celui des élèves ; d’une part et de l’autre, la situation présente de l’école par rapport à celles des années précédentes ; le tout suivi d’une projection qui fixe de nouveaux objectifs.
Avec un tel environnement, le succès est forcément garanti et l’avenir s’annonce dans les meilleurs auspices.
MOMS





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

3ème Congrès d’IRA, une césarienne en période d’exception

--------------------------

La Mauritanie post-2019 recherche leader politique (...)

--------------------------

« Va-t-on laisser les justes, comme Ould Ghadde, (...)

--------------------------


   Economie  

ROSA et SUN-Mauritanie inquiets face à la situation (...)

--------------------------

Gaz Sénégal-Mauritanie : une affaire plus grosse que les (...)

--------------------------

Le nouvel ouguiya Il n’y a pas assez d’argent !

--------------------------


   Social  

Pétition

--------------------------

Marche et répression contre IRA : le président Birame Dah (...)

--------------------------


   Culture  

6ème édition Festival Sagesses Populaires : une nouvelle (...)

--------------------------

Communiqué de presse : Tasiast intensifie son appui au (...)

--------------------------


   International  

Mort du pêcheur sénégalais : Macky attendu à Nouakchott et (...)

--------------------------

Guinée équatoriale : tentative de coup d’État déjouée (...)

--------------------------


   Médias  

La journée de Lutte Contre les Violences Faites aux (...)

--------------------------

Regroupement de la Presse Mauritanienne (RPM) (...)

--------------------------


   Sport  

Affaire du transfert des joueurs de la Concorde : le (...)

--------------------------

CHAN 2018 L’heure du bilan des Mourabitounes

--------------------------