Nouakchott : Conférence sur la déperdition scolaire animée par l’IDEN d’El Mina

mardi 21 février 2017
popularité : 0%

« La déperdition scolaire en Mauritanie » tel est le thème d’une conférence qui a été animée par M. Diallo Mouhamedou, l’inspecteur départemental de l’Education nationale à El Mina, samedi 18 février, à l’Espace Diadié de Nouakchott.

Au cours de son exposé, le conférencier, a d’abord défini littéralement le terme déperdition qui est : dépérissement, diminution ou hémorragie. Ensuite il a explicité les principales causes de la déperdition scolaire en Mauritanie en quatre groupes, à savoir :

- les causes relevant de l’élève comme l’insuffisance des résultats, l’inadaptation à la vie scolaire.
- les causes qui découlent de l’environnement de l’école par exemple : les classes pléthoriques, salles non éclairées et mal aérées et des latrines mal entretenues.

- Les causes qui dépendent du milieu de l’enfant et il a évoqué la pauvreté des parents et l’image que certains donnent à l’école.

- Les causes liées au personnel enseignant, le conférencier a parlé du manque de qualification de certains enseignants, du châtiment corporel, de l’absence de suivi individualisé des élèves en difficulté.

Puis, Mr Diallo, s’est étalé sur quelques unes des grandes conséquences de la déperdition scolaire. Il a affirmé que l’enfant qui a quitté l’école retombe dans l’analphabétisme et il deviendra un sujet facile à la délinquance juvénile et par la suite il est une proie facile aux réseaux de la criminalité et de la drogue.

Enfin, pour remédier à la déperdition scolaire, l’IDEN a avancé certaines solutions dont la réadaptation du système éducatif aux réalités de la vie socioculturelles des élèves dans leur diversité, amener l’enfant à aimer l’école, assurer une bonne formation aux enseignants et les assurant une bonne formation continue. Il a aussi, signalé la nécessité de rapprocher l’école des populations, de garantir une sécurité aux élèves et aux enseignants et de redynamiser les APE.

Il faut rappeler que cet Inspecteur qui n’est autre qu’un grand technicien de l’Education avait avancé dans son introduction des chiffres et des taux sur la déperdition scolaire dans certaines wilayas du pays et au niveau de certains pays d’Afrique.

Par la suite, la conférence a été sanctionnée par des interventions de la part des présents dont des élèves, des enseignants, des inspecteurs de l’enseignement fondamental qui avaient fait le déplacement pour assister massivement à ce programme qui entre dans le cadre du lancement des activités de l’Ong, Action pour le développement social (ADS).

A.Sidi

awary





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Troisième mandat Acte II et Acte III

--------------------------

Scrutins de 2018 ou lecture croisée sur une reconfiguration

--------------------------

L’APP aux côtés de l’UPR lors du deuxième tour

--------------------------


   Economie  

Anticiper sur la Mauritanie Post-gaz 2021

--------------------------

Coopérativisme en Mauritanie, une autre vision du (...)

--------------------------

Mauritanie : 15 jours aux prestataires de transfert (...)

--------------------------


   Social  

Mauritanie : les autorités ordonnent la fermeture du (...)

--------------------------

PELIMIR/ Boghé, des femmes rurales ambitieuses

--------------------------


   Culture  

Un nouvel Album de Coumba Gawlo

--------------------------

Dîner-gala très coloré de Coumba Gawlo avec une symbiose (...)

--------------------------


   International  

Délégation de l’Union européenne : Déclaration locale sur (...)

--------------------------

Mali : le président Ibrahim Boubacar Keïta investi pour (...)

--------------------------


   Médias  

Pétition Contre l’esclavage : Démenti au démenti du (...)

--------------------------

Misère et bonheur de la presse écrite

--------------------------


   Sport  

Les Mourabitounes au tournoi de Cotif Le sort du (...)

--------------------------

La Ligne régionale de Hand-Ball de l’Assaba élit ses (...)

--------------------------