COVID en Mauritanie Le cap de 1000 cas atteint !

mercredi 10 juin 2020
popularité : 0%

Le week-end dernier a été marquant en Mauritanie où le chiffre de 1000 a été atteint voire dépassé avec les 166 nouveaux cas testés positifs qui ont porté à1049 le nombre de cas confirmés de covid-19 dans le pays depuis l’apparition de la pandémie le 13 mars 2020. Chiffre normal au vu de la tendance grimpante de cas de contaminations communautaires, notamment à Nouakchott et Kiffa (les deux plus grands agglomérations du pays) mais surtout au vu de la non observation flagrante des mesures barrières par les populations cibles. Pour une partie de l’opinion ceci s’explique en grande partie par les capacités limitées du gouvernement à juguler de progression du virus. Pour les Autorités, la collaboration des populations est aujourd’hui des plus importantes, .le contrôle de la pandémie ne pouvant être effectif que si les citoyens respectent les mesures-barrières et se rendent dans les centres hospitaliers au moindre signe d’alerte. Il semble que plusieurs personnes atteintes par le virus n’ont pu être sauvées parce qu’elles ont trop hésité ou tardé à se présenter dans un centre de santé.
Une attitude malheureusement encouragée par la campagne de dénigrement qui s’est développée ces dernier temps sur la manière dont les patients y sont accueillis. On ne va pas au centre de santé parce qu’on y est mal traité et aussi parce que l’on a peur de s’y révéler infecté et d’être stigmatisé..
Dans ces conditions et avec le peu de respect des mesures-barrières par les Mauritaniens qui continuent à s’entasser dans les commerces, les voitures de transport les bureaux et les salons, il est difficile de contrôler la situation. Aujourd’hui, le mal est partout. La situation est de plus grave. Les Mauritaniens se doivent de regarder la réalité d’en face au risque de connaître le pire. Au moment où partout dans le monde, la tendance est à la descente, en Mauritanie, le nombre de cas positifs déclarés chaque jour, monte inexorablement. Le bilan de personnes décédées du covid est là pour rappeler que la Mauritanie est en train d’enregistrer le plus fort taux de décès en Afrique voire dans le monde. En effet, avec 55 disparitions du covid sur une population de 3 millions, la Mauritanie se trouve dans le peloton des tête des pays affectés par la pandémie.
Dans ses différentes interventions le directeur général de la santé publique continue de demander la collaboration des populations, leur indiquant que pour gagner la bataille, les Mauritaniens doivent respecter les mesures-barrières : se laver les mains régulièrement, observer la distanciation d’un mètre les uns des autres, porter un masque pour se protéger et protéger autrui, user du gel quand o l’a à sa disposition…. Les Mauritaniens sont certes têtus et indisciplinés mais cela suffit-il à expliquer la montée en flèche des cas déclarés, le relativement faible taux de guérison et la poussée du nombre de décès ? Cinquante morts en trois mois, c’est beaucoup. Surtout pour un pays qui ne connaît pas de grandes arrivées de touristes et autres visiteurs de l’extérieur et qui n’a été atteint par la pandémie que très tard, juste au mois d emars dernier.
Au demeurant, l’autre question qui se pose porte sur la gestion des fonds mobilisés pour lutter contre la pandémie. Des informations de plus en pus alarmantes circulent à propos de cette gestion depuis que la Commission chargée de sa gestion a publié il y a quelques jours, un premier bilan de ses dépenses, soutenant qu’elle aurait déjà dépensé sept milliards d’ouguiyas dans ses activités ! La semaine dernière, l’IGE a été dépêchée sur place pour une mission de contrôle de ces fonds.
L’opinion a les yeux rivés vers cette mission et surtout vers la Commission cible, parce que tout simplement elle n’a pas vu la moindre trace laissée par les dépenses qui seraient déjà effectuées.
NH





Commentaires



New Page 1

Le Journal



   Politique  

Dialogue national Vers des compromis !

--------------------------

Changement quand tu nous tiens

--------------------------

Affaire dite de la décennie Ould Abdel Aziz reste en (...)

--------------------------


   Economie  

6ème réunion des ministres des pays membres du SWEDD à (...)

--------------------------

Marché à bétail de Boghé, éleveurs et courtiers ont pris (...)

--------------------------

Foire de Timbedra, l’élément déclencheur du développement (...)

--------------------------


   Social  

Semaine arabe de la Sécurité routière

--------------------------

Déclaration

--------------------------


   Culture  

Festival Assalamalekum 2022 : une soirée de gala avec (...)

--------------------------

Festival Assalamalekum, une 15ème édition sous le sceau (...)

--------------------------


   International  

Mali : Le colonel Goïta annonce avoir démis le président (...)

--------------------------

Joe Biden élu président des États-Unis

--------------------------


   Médias  

Déclaration

--------------------------

Le PDG de Kinross invité à Nouakchott à la rencontre sur (...)

--------------------------


   Sport  

« On ne démissionne pas », Ahmed Ould Yahya face à la (...)

--------------------------

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

--------------------------