Les ministres de l’éducation présentent leur bilan des cent premiers jours

vendredi 6 décembre 2019
popularité : 0%

Le ministre de l’Enseignement fondamental et de la Réforme de l’éducation nationale, M. Adama Bocar Soko et le ministre de l’Enseignement secondaire et de la Formation technique et professionnelle, M. Mohamed Malainine Ould Eyih, ont commenté, jeudi soir, les résultats du Conseil des ministres.

Adama Bocar Soko a souligné à cette occasion qu’il a présenté une communication conjointe relative à l’état d’avancement des plans d’action des deux secteurs de l’Enseignement Fondamental et de la Réforme du Secteur de l’Éducation Nationale et l’Enseignement Secondaire, la Formation Technique et Professionnelle relative à l’état d’avancement des plans d’action des deux secteurs de l’Enseignement Fondamental et de la Réforme du Secteur de l’Éducation Nationale et l’Enseignement Secondaire, la Formation Technique et Professionnelle, précisant que ce plan comprend trois axes qui sont l’amélioration de l’accès et de la qualité de l’enseignement, la gestion et la conduite.

Il a indiqué qu’il a été procédé dans le domaine de l’amélioration de l’accès à la formation de 2126 enseignants couvrant 70% des besoins en attendant de combler le déficit qui s’élève 874, soulignant que 35 regroupements d’écoles ont été réalisés ainsi que la première phase du projet de construction d’infrastructures de base scolaires à travers la programmation de l’édification de 16 écoles dans sept wilayas du pays.

Il a ajouté en ce qui concerne l’amélioration de la qualité de l’enseignement que la supervision par le Président de la République Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani de l’ouverture de l’année scolaire a constitué un fort élan pour le nouveau lancement avec notamment la levée des couleurs nationales dans plus de 3000 écoles, l’acquisition et l’acheminement des équipements pédagogiques et l’organisation de campagnes de sensibilisation autour de la rentrée scolaire, saluant les efforts des associations de parents d’élèves dans ce domaine et pour les travaux de nettoyage qu’ils ont entrepris avant l’ouverture des classes.

Dans le cadre de la gestion et de la conduite, il a indiqué qu’il a été procédé à la mutation de personnels pour l’encadrement dans les inspections suivant des critères de transparence, à l’affectation de 412 enseignants sortants et à l’élaboration de plans d’actions saisonniers et annuels conformément aux engagements du Président de la République ainsi que la préparation d’une feuille de route pour le projet de la réforme du système éducatif .

Pour sa part, le ministre de l’Enseignement secondaire et de la Formation technique et professionnelle a souligné à propos de la communication conjointe que parmi les résultats réalisés par son département durant ces trois premiers figure l’ouverture dans de bonnes conditions de l’année scolaire qui a été marquée par la supervision du Président de la République en personne et pour laquelle tous les partenaires du secteur se sont mobilisé notamment les organisations d’encadrement.

Il a ajouté que le déficit en professeurs a été surmonté à travers le recrutement de 1208 enseignants et que trois nouveaux établissement ont été acquis à Rosso, à Barkéol et à Aïoun, affirmant que 14 nouveaux établissements sont en cours de construction et que 16 établissements sont prévus 2020 ainsi que la réhabilitation de 12 autres.

Il a indiqué qu’il a été également procédé à la réparation des tables scolaires et l’adoption d’un programme de formation de formateurs dont le concours de recrutement de 120 formateurs sera lancé dans les prochains jours.

Toujours dans ce cadre, le ministre a annoncé que le travail est en cours pour l’extension de centre de formation professionnelle à Rosso et à Sélibabi ainsi que l’attribution du marché du Centre de formation de Riyad.

Il a ajouté qu’en attendant le recrutement des contractuels, des efforts ont été axés sur la réduction des effets du déficit en professeurs à travers les heures supplémentaires.

En outre, il a annoncé la création d’un fonds de transfert spécial qui recevra les taxes de formation versées par les sociétés et que cette taxe sera gérée conjointement avec le secteur privé et les syndicats.





Commentaires



New Page 1

Le Journal



   Politique  

Pré-campagne présidentielle A quoi joue El Insav (...)

--------------------------

De l’opium du peuple

--------------------------

Dialogue national inclusif est-il définitivement enterré (...)

--------------------------


   Economie  

6ème réunion des ministres des pays membres du SWEDD à (...)

--------------------------

Marché à bétail de Boghé, éleveurs et courtiers ont pris (...)

--------------------------

Foire de Timbedra, l’élément déclencheur du développement (...)

--------------------------


   Social  

Violences basées sur le genre, une mission conjointe (...)

--------------------------

Le Vivre-ensemble en voix d’écoles !

--------------------------


   Culture  

Festival Assalamalekum 2022 : une soirée de gala avec (...)

--------------------------

Festival Assalamalekum, une 15ème édition sous le sceau (...)

--------------------------


   International  

Mali : Le colonel Goïta annonce avoir démis le président (...)

--------------------------

Joe Biden élu président des États-Unis

--------------------------


   Médias  

TMLSA poursuit son partenariat avec le PNBA et remet en (...)

--------------------------

TMLSA reçoit le Ministre de la Fonction publique et du (...)

--------------------------


   Sport  

« On ne démissionne pas », Ahmed Ould Yahya face à la (...)

--------------------------

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

--------------------------