Halte ! Halte ! Halte !

mercredi 30 novembre 2016
popularité : 0%

Il urge de mettre fin aux deux (2) conflits de compétence. Il y va de l’intérêt de la Nation.

1- Au niveau des routes

Les chaussées urbaines de la Capitale sont régulièrement et gravement entrecoupées par des travaux de la SNDE, des Chinois, des citoyens tout court, et on ne sait de qui autres encore, c’est regrettable.

A ma connaissance de tels travaux ne doivent pas être faits sans l’autorisation expresse et écrite de la Communauté Urbaine, de la Direction de l’Urbanisme et peut être de l’ENER, ceci contre un engagement écrit de l’intervenant : de remettre immédiatement une fois les travaux terminés la chaussée dans l’état où elle était.

Les dites détériorations restent béantes, des centaines de cas existent aujourd’hui dans toutes les moughatas , elles se multiplieront suite aux travaux du réseau d’assainissement que réalisent nos amis chinois.

Pourquoi cela ? Personne n’accepte d’être concerné. Il en résulte les conséquences entre autres suivantes :

- Dégradation du bitume ;

- Présence de Nids "Autruches" pour ne pas dire nids de poules ;

- Détérioration des suspensions des voitures des usagers ;

- Fluidité de la circulation entravée occasionnant des bouchons aux heures de pointes

Par ailleurs une portion de la route traversant le KSAR nord (après le virage de l’hôpital Militaire allant au carrefour appelé Ehel Abdellahi est inondée depuis plus d’une semaine.

2- Au niveau du Réseau d’Extinction d’Incendie "RIA" (Robinet Incendie Armée)

Réalisé depuis les premières années d’indépendances, qui fonctionnaient jusqu’à 1978, n’existe plus.

Dés contacts que j’ai eu avec la C.U.N, la Direction de la Protection Civile, de la Direction de l’Hydraulique, de la SNDE, aucune de ces directions n’est concernée par la question. C’est grave ! Car les grands marchés existants et ceux en construction demeurent sans protection contre les Incendies et les Catastrophes Naturelles éventuels etc.

La loi, le bon sens commandent de les protéger en implantant les Robinets Incendies Armées (RIA) et prévoir des issues de secours en cas de survenance de sinistre pour l’évacuation rapide des personnes dans tous les IRP (Immeubles Recevant le Public).

En conclusion, j’en appelle à la conscience de tous qui sont réellement concernés de régler rapidement ces conflits de compétence comme le dit l’adage "mieux vaut prévenir que guérir".

Moussa Samba FALL





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Élection présidentielle Ould Abdel Aziz ne...

--------------------------

L’APP fustige l’UPR

--------------------------

Bouillonnement pré-électoral : le pouvoir prépare une sale (...)

--------------------------


   Economie  

Mettre les pêcheurs artisanaux mauritaniens aux normes (...)

--------------------------

Chaîne de valeur de la sardinelle : comment aller (...)

--------------------------

Accords de pêche Mauritanie-Sénégal : Poissons contre (...)

--------------------------


   Social  

A Nouakchott, les religieux du Sahel engagés pour (...)

--------------------------

Parlementaires ACP-UE : la presse nationale bute sur un (...)

--------------------------


   Culture  

Semaine de la Francophonie : Ahmed Hamza répond aux (...)

--------------------------

6ème édition Festival Sagesses Populaires : une nouvelle (...)

--------------------------


   International  

Mort du pêcheur sénégalais : Macky attendu à Nouakchott et (...)

--------------------------

Guinée équatoriale : tentative de coup d’État déjouée (...)

--------------------------


   Médias  

« Ana Hartani Mani Barani » La revendication de (...)

--------------------------

La journée de Lutte Contre les Violences Faites aux (...)

--------------------------


   Sport  

Affaire du transfert des joueurs de la Concorde : le (...)

--------------------------

CHAN 2018 L’heure du bilan des Mourabitounes

--------------------------