Cimetières de Nouakchott Deux poids, deux mesures

lundi 5 juin 2017
popularité : 0%

Les deux principaux cimetières de Nouakchott ne sont pas considérés à la même enseigne par la Communauté urbaine de Nouakchott, principale responsable de leur gestion ! Le constat est des populations de la capitale qui ont recommencé à fréquenter les lieux à l’occasion du mois béni du Ramadan. En fait, même dans la gestion des morts, l’Autorité n’observe pas d’équité. Alors que les cimetières du Ksar sont objet d’une attention particulière et restent particulièrement destinés à « la classe de gens bien nés », les morts n’y étant enterrés qu’avec une Autorisation spéciale délivrée à leurs familles par la Mairie du Ksar, les cimetières de Ryadh sont laissés à eux-mêmes, ouverts à tous vents. Ici, au PK 7, le désordre est total : alors que les dunes de sable et les arbres sauvages ne cessent pas d’envahir l’espace, le mur de clôture a cédé dans bien d’endroits permettant aux ânes et surtout aux chiens d’accéder aux lieux à tout moment. L’énergie solaire qui y avait été installée par le président sortant de la CUN, comme les chambres de toilettes mortuaires, les espaces de recueillement et surtout le système de gestion limitant les visites aux morts aux jours de repos ou aux jours fériés, ont disparu laissant libre cours à l’anarchie et au laisser-aller.
Laissé à son propre sort, le site profite dorénavant à quelques croquemorts qui se font de l’argent en commercialisant des pierres tombales, ou en indiquant aux visiteurs, les quelques rares espaces libres pour l’ensevelissement des morts.
J.S





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Ahmed Hamza, les raisons d’un long silence

--------------------------

Elections législatives et municipales Pour que chacun (...)

--------------------------

Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà

--------------------------


   Economie  

Sénégal : Près de 84000 milliards de Francs CFA attendus (...)

--------------------------

De l’or à Chaami !

--------------------------

1500 milliards en infrastructures : Quand l’argent (...)

--------------------------


   Social  

11ème année d’Assalamalekoum, une édition du festival (...)

--------------------------

En attendant de mieux voir, les médecins mettent un (...)

--------------------------


   Culture  

Le Festival Hip-Hop Assalamalekoum démarre en trombe (...)

--------------------------

Semaine de la Francophonie : Ahmed Hamza répond aux (...)

--------------------------


   International  

Union Africaine : Scandale avant le sommet de (...)

--------------------------

Emmanuel Macron va-t-il achever la Françafrique (...)

--------------------------


   Médias  

Voyage de presse de Binter aux Iles Canaries Joindre (...)

--------------------------

Les ministres de la culture et de l’élevage commentent (...)

--------------------------


   Sport  

CM-2018 : Le Nigeria s’offre l’Islande grâce à un doublé (...)

--------------------------

La Croatie punit l’Argentine et se qualifie pour les (...)

--------------------------