Aziz : le peuple mauritanien ne sera jamais pris en otage par 33 personnes

jeudi 23 mars 2017
popularité : 0%

Le président mauritanien Mr Mohamed Ould Abdel Aziz a déclaré au cours de sa conférence de presse, ce mercredi 22 mars, que le vote des 33 sénateurs contre les amendements constitutionnels était inattendu et même d’ailleurs imprévu.

Selon le président, il s’agit d’une erreur qu’ils doivent assumer. Le fait qu’ils sont de la majorité et de choisir le mauvais sens, n’engagent qu’eux, a-t-il précisé. Et il a noté que le peuple mauritanien ne sera jamais pris en otage par 33 personnes (Sénateurs, NDLR).

Tawary





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Présidentielle 2019 Khaled Abass officialise sa (...)

--------------------------

L’opposition échoue à sa première expérience sur le choix (...)

--------------------------

Dissolution de 76 partis : Un arrêté taillé sur (...)

--------------------------


   Economie  

Fermeture des entités de transfert de fonds illégales

--------------------------

Les experts mauritaniens à l’école des changements (...)

--------------------------

Les femmes et les filles au cœur d’une rencontre des pays (...)

--------------------------


   Social  

La fièvre des initiatives reprend de plus belle

--------------------------

« La Mauritanie D’Abord » honore la « Mère Exemplaire (...)

--------------------------


   Culture  

Coumba Gawlo présente son nouvel album « Terrou War » à (...)

--------------------------

Les doits de l’enfant à l’Assemblée nationale mauritanienne

--------------------------


   International  

Algérie : Abdelaziz Bouteflika promet une présidentielle (...)

--------------------------

Présidentiel : Macky Sall proclamé vainqueur de la (...)

--------------------------


   Médias  

Esclavage en Mauritanie : la BBC piégée

--------------------------

Le président de la République sera présent à la marche (...)

--------------------------


   Sport  

CAN2019-Mourabitounes-Levée de fonds : Une cagnotte de (...)

--------------------------

Retour avec Dr.Bâ Mohamedou sur le détournement de 75.000 (...)

--------------------------