Billet : Et si Aziz changeait le nom de la Mauritanie !

mercredi 9 août 2017
popularité : 0%

Il resterait au pouvoir, le président Mohamed Ould Abdel Aziz serait tenté par la fougue du changement de rebaptiser le nom de la Mauritanie du moins une particule du nom.

Trouverait-il mieux en suppriment « Mauri » pour le remplacer par Aziz. Ce qui donnerait « Aziztanie ». Inutile de passer désormais par un référendum. Le sénat ne sera plus là pour bloquer ce projet. L’assemblée avalisera à plus de 95% cet amendement « constitutio-nul » cette prochaine République « Aziztanienne ».

Changement d’emblème, changement d’hymne, changement du nom de domaine national : www. Aziztanie.Az. Aziz sera couronné meilleur artisan du changement dans le monde. Les mauritaniens seraient au moins exonérés d’aller déposer leurs bulletins dans les « Zurnes ».

Les cadres épargnés d’aller acheter des voix. Le gouvernement aussi. A lui seul le président Aziz aura nettoyé tout l’héritage que les bâtisseurs espéraient léguer durablement aux fils et filles du pays. Après avoir broyé les premières écoles de Nouakchott d’où sont sorties bien de générations, l’ancien drapeau cessera de flotter fièrement dans les airs. Que sera le prochain hymne ?

L’une des chansonnettes qui a fait le tour des « Khaimas » de la campagne référendaire, composée par une célèbre diva et dédiée au Président ! Dans la République made Aziz tout a commencé avec le mouvement de la rectification. L’avant Aziz a volé en éclat. Qu’en sera-t-il de l’après ? Il ne faudrait surtout pas oublier l’ancien drapeau ni l’hymne national cher aux « nachionalistes ». Tous ces amendements « constitutio-Nuls » seront un jour annulés.

Pour ceux qui ne veulent pas entendre, disons , ils seront déclarés nuls et non avenus par la volonté d’un prochain homme fort. Gardez encore très jalousement toutes les pièces du musée, car cela ne sera que provisoire… L’ancien inspire très souvent confiance.

Le Rénovateur quotidien





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Élection présidentielle Ould Abdel Aziz ne...

--------------------------

L’APP fustige l’UPR

--------------------------

Bouillonnement pré-électoral : le pouvoir prépare une sale (...)

--------------------------


   Economie  

Mettre les pêcheurs artisanaux mauritaniens aux normes (...)

--------------------------

Chaîne de valeur de la sardinelle : comment aller (...)

--------------------------

Accords de pêche Mauritanie-Sénégal : Poissons contre (...)

--------------------------


   Social  

A Nouakchott, les religieux du Sahel engagés pour (...)

--------------------------

Parlementaires ACP-UE : la presse nationale bute sur un (...)

--------------------------


   Culture  

Semaine de la Francophonie : Ahmed Hamza répond aux (...)

--------------------------

6ème édition Festival Sagesses Populaires : une nouvelle (...)

--------------------------


   International  

Mort du pêcheur sénégalais : Macky attendu à Nouakchott et (...)

--------------------------

Guinée équatoriale : tentative de coup d’État déjouée (...)

--------------------------


   Médias  

« Ana Hartani Mani Barani » La revendication de (...)

--------------------------

La journée de Lutte Contre les Violences Faites aux (...)

--------------------------


   Sport  

Affaire du transfert des joueurs de la Concorde : le (...)

--------------------------

CHAN 2018 L’heure du bilan des Mourabitounes

--------------------------