Bissau peut-elle remplacer le Banjul de Yaya Jammet … ?

jeudi 9 février 2017
popularité : 0%

Comme prévu, le Président Bissau-guinéen M. Jose Mario Vaz est arrivé ce mardi 7 février 2017 à Nouakchott en Mauritanie pour une visite de 2 jours. Cette nouvelle carte diplomatique intervient quelques mois après la défaite du président gambien Yahya Jammeh, face au candidat de l’opposition Adama Barrow.

L’actuel Président Barow avait remporté cette bataille présidentielle et cartes politiques de haut niveau face non seulement à Yahya Jammeh, mais aussi face aux détracteurs de la Zone.

Depuis lors, les cartes commencent à changer pour instaurer la paix et la stabilité dans cette zone, notamment en Casamance au Sénégal. Mais, par la force des choses, en voulant rendre plus compliquer qu’avant la démarche de certains qui voulaient faire de Banjul un point de passage et de base-arrière de leurs coups bas. Bissau ne doit pas être comme Banjul de Yahya Jammeh.

L’homme fort de Banjul était-il innocent dans la gestion de certains dossiers brulants ? Ou encore participait-il activement aux conflits internes de certains pays de la Zone ?

Sur la même piste, certains officiers supérieurs des forces armées et de sécurité, notamment en Afrique de l’Ouest, issus des pays amis du Sénégal avaient pris Banjul en Gambie comme une base-arrière afin de brouiller plusieurs cartes politiques internes de certains pays ou perturber la stabilité de certains Etats de la Zone. Notez bien. On découvre à l’instant précis sur cette nouvelle piste ce qui suit : la Gambie a été accusée de ne pas avoir soutenu le Sénégal dans son différend avec la Mauritanie lors des événements de 1989.

Aussi, la Gambie a une fois ou à plusieurs reprises servi de lieu de transit et de contacts entre dirigeants du MFDC et des officiels mauritaniens ? Dans cette zone, on peut constater aujourd’hui sur le terrain, la crise politique au Mali, la présence "symbolique" des forces militaires maliennes en Gambie et le vote négatif récemment en faveur de Moussa Faki Mohamat pour payer la dette de sang des militaires tchadiens tombés dans le nord Mali contre la candidature du Pr Abdoulaye Bathily à la Commission de l’union africaine…

Tous ces aspects illustrent aujourd’hui que la Guinée-Bissau risque d’être un nouveau Banjul de Yahya Jammeh au profit des détracteurs de cette nouvelle zone bouillante. Cette nouvelle piste de : "Bissau peut-elle devenir une nouvelle Banjul comme Yahya Jammeh à l’époque ?", la réponse sera plus visible dans quelques jours, en décryptant l’agenda diplomatique et le mouvement de certains pays de la Zone. L’objectif de ces pays est de visiblement coûte que coûte, faire sentir aux gambiens les cauchemars de Yahya Jammeh à l’époque. …

Lire + d’infos sur :

www.tvpresse.info

• Tél : 00 222 41 83 33 92

• moudiaye8@gmail.com

• Nouakchott – Mauritanie

TV Presse





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Ghazwani, le meilleur choix après le meilleur des (...)

--------------------------

Mauritanie : un général en remplace un autre

--------------------------

Mohamed Abdel Aziz renonce à un 3ème mandat et ouvre un (...)

--------------------------


   Economie  

Les experts mauritaniens à l’école des changements (...)

--------------------------

Les femmes et les filles au cœur d’une rencontre des pays (...)

--------------------------

Mines : une transaction scellée autour de 1.180 tonnes (...)

--------------------------


   Social  

Le BIT forme des jeunes à Bassiknou et au camp des (...)

--------------------------

AMEM, le projet maghrébin de la migration du travail (...)

--------------------------


   Culture  

Coumba Gawlo présente son nouvel album « Terrou War » à (...)

--------------------------

Les doits de l’enfant à l’Assemblée nationale mauritanienne

--------------------------


   International  

Sénégal Présidentielle 2019 : Un Rapport tire la sonnette (...)

--------------------------

Exportations : premier convoi par voie routière vers le (...)

--------------------------


   Médias  

Esclavage en Mauritanie : la BBC piégée

--------------------------

Le président de la République sera présent à la marche (...)

--------------------------


   Sport  

Retour avec Dr.Bâ Mohamedou sur le détournement de 75.000 (...)

--------------------------

Cérémonie des Awards, une marque d’image du président de (...)

--------------------------