Crimes économiques, corruption, manque de transparence…Biram accable Aziz et son pouvoir

mardi 28 février 2017
popularité : 0%

Le président d’IRA Mauritanie Biram Dah Abeid a appelé samedi depuis Amsterdam le peuple mauritanien et sa classe politique à un "élan de combat" pour faire échouer les amendements de la Constitution.

Dans la foulée, le leader anti-esclavagiste et candidat déclaré à l’lélection présidentielle de 2019 a saisi l’occasion pour accabler le pouvoir d’Aziz accusé de crimes économiques, de corruption et de manque de transparence.

Les amendements constitutionnels cachent des "ambitions personnelles" de Mohamed Ould Abdel Aziz "de rester au pouvoir à travers sa personne ou par une marionnette interposée qu’il va placer à la tête de l’Etat" mauritanien, a expliqué Biram Dah ABEID, lors d’une rencontre avec la communauté mauritanienne et des organisations de défense des droits de l’Homme, à Amsterdam, capitale du Royaume des Pays-Bas.

Selon lui, Ould Abdel Aziz va s’y employer à travers "un changement de la Constitution illégal et un processus électoral anti-constitutionnel".

Lors d’un entretien sur la chaine française FRANCE24, Ould Abdel Aziz a réaffirmé que ces amendements constitutionnels ne touchaient que "les intérêts de la nation" mauritanienne, expliquant que le dernier mot revenait au Parlement.

Cridem





Commentaires

New Page 1

Le Journal



   Politique  

Mauritanie : le MAEC, un appareil "d’exclusion" des (...)

--------------------------

Institution d’une commission chargée de la proposition de (...)

--------------------------

L’Opposition Démocratique Mauritanienne : Déclaration

--------------------------


   Economie  

Saint Louis du Sénégal : plus de 18.000 têtes d’ovins en (...)

--------------------------

Mauritanie : les surfaces exploitées pour les cultures (...)

--------------------------

Mauritanie : la BAD a injecté près de 90 millions de (...)

--------------------------


   Social  

Thialgou/Boghé : Conférence sur le thème : rôle de la (...)

--------------------------

Mauritanie : « J’ai été viré parce que je suis noir » (Chef (...)

--------------------------


   Culture  

Question du jour : quelle est la langue la plus parlée à (...)

--------------------------

Festival Assalamalekum Dîner de gala pour clore la (...)

--------------------------


   International  

Mauritanie : l’armée dément avoir mené des opérations (...)

--------------------------

Gambie : au 19 janvier, l’Union africaine cessera de (...)

--------------------------


   Médias  

Les partis politiques face aux défis de la rupture

--------------------------

Les ouvrages publics à l’épreuve des eaux stagnantes

--------------------------


   Sport  

CHAN 2018 Mali-Mauritanie : Mission difficile pour (...)

--------------------------

CAN 2019 : La Mauritanie vise la première place de son (...)

--------------------------