Crise en Gambie : Les Mauritaniens fuient la Gambie

jeudi 29 décembre 2016
popularité : 0%

Les Mauritaniens reviennent en masse de la Gambie où la situation semble être très précaire depuis que le président sortant Yaya Diamé, battu à la dernière présidentielle, refuse de quitter le pouvoir, malgré les menaces d’intervention armée internationale.

Les Mauritaniens reviennent par dizaines de milliers de la Gambie depuis quelques jours. Il faut dire que sur place, la situation est électrique depuis la dernière présidentielle au terme de laquelle le président sortant ayant reconnu sa défaite, s’est rétracté, par la suite. Pour leur sécurité, pour la sécurité de leurs biens ou par peur de représailles, les Mauritaniens sont de plus en plus rares en Gambie. Nombre d’entre eux se sont repliés au Sénégal, en Guinée ou en côte d’ivoire et nombreux sont ceux qui, avec leurs familles sont tout simplement revenus au pays. Il faut dire que la Gambie est le pays étranger qui abrite le plus de Mauritaniens avec une communauté de quelques 600 000 personnes, presque toute en activité, notamment dans le commerce et l’industrie. Nombre d’entre eux ont élu domicile dans ce pays « où les affaires marchante particulièrement bien » depuis les événements de 89 entre la Mauritanie et le Sénégal.
Bénéficiant des relations particulièrement amicales des 22 années de règne de Yaya Diamé et des différents présidents mauritaniens qui se sont succédé dans le pays, les Mauritaniens de Gambie ont toujours été particulièrement bien traités en Gambie, s’ils ne sont craints.
Il faut dire qu’entre la Mauritanie, le Sénégal et la Gambie, les relations fraternelles ou plutôt conflictuelles sont telles qu’on peut leur appliquer la vérité suivante : la Gambie est un pays voisin au Sénégal et frère à la Mauritanie ». Une situation qui ne va pas forcément dans l’intérêt des Mauritaniens qui ont décidé de sécuriser leurs biens. Parce que la CEDEAO a décidé « d’user de tous les moyens » pour faire quitter le président gambien. Et parce que ce dernier a décidé d’aller jusqu’au bout de la confrontation. Une guerre se préparerait dans ce pays, qui sera forcément préjudiciable à la communauté mauritanienne. C’est pourquoi, depuis quelques jours, d’importants fonds mauritaniens seraient ainsi transférés ces jours dans quelques pays de la sous région et en Mauritanie alors que des centaines de milliers de tête de bétail sont continuellement acheminés en Mauritanie.
JOB





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Ghazwani, le meilleur choix après le meilleur des (...)

--------------------------

Mauritanie : un général en remplace un autre

--------------------------

Mohamed Abdel Aziz renonce à un 3ème mandat et ouvre un (...)

--------------------------


   Economie  

Les experts mauritaniens à l’école des changements (...)

--------------------------

Les femmes et les filles au cœur d’une rencontre des pays (...)

--------------------------

Mines : une transaction scellée autour de 1.180 tonnes (...)

--------------------------


   Social  

Sensibilisation et programmation autour de la migration (...)

--------------------------

Nouakchott, Colmatage de cordons dunaires

--------------------------


   Culture  

Coumba Gawlo présente son nouvel album « Terrou War » à (...)

--------------------------

Les doits de l’enfant à l’Assemblée nationale mauritanienne

--------------------------


   International  

Echanges des ministres de la Défense du G5 Sahel sur la (...)

--------------------------

Maroc/Algérie : les armées dans les manœuvres « Flintlock (...)

--------------------------


   Médias  

Esclavage en Mauritanie : la BBC piégée

--------------------------

Le président de la République sera présent à la marche (...)

--------------------------


   Sport  

Retour avec Dr.Bâ Mohamedou sur le détournement de 75.000 (...)

--------------------------

Cérémonie des Awards, une marque d’image du président de (...)

--------------------------