Discours de Jemil Mansour à l’occasion de l’ouverture du 3e Congrès ordinaire de Tewassoul TEWASSOUL - « Donnez juste mesure et bon poids ; à l’impossible nul n’est tenu ; soyez justes dans vos témoignages, fût-ce à l’égard de vos proches, et respectez toujours le pacte d’Allah. Voilà ce qu’Allah vous a commandé pour que vous en soyez conscients. », Coran, VI, 152.

dimanche 24 décembre 2017
popularité : 0%

Qu’Allah le Tout - Puissant vous accorde la paix, la miséricorde et la bénédiction. Louange à Allah Dont la permet les bonnes actions et la tenue des congrès.

Louange à Allah Qui nous a aidé à nous réunir à nouveau dans une session d’évaluation, de révision et de reddition des comptes, dans laquelle nous corrigeons le discours du travail passé et la performance pour voir les insuffisances et les éviter, constater les acquis et les consolider et examiner profondément les documents et les productions afin de renouveler ce qui est usé, mettre à jours ce qui est dépassé et les adapter aux exigences du moment, préservant ainsi les fondements autour desquels nous nous retrouvâmes pour la première fois et choisîmes la voie du groupe vertueux qui produit beaucoup d’herbes et de pâturages.

Nous allons renouveler la direction et le timonier, non seulement parce que c’est l’esprit et la lettre de la loi et le contenu du pacte moral que nous avons pris sur nous remercions celui qui réussit et prions Allah de l’accepter et de le guider et il doit et peut contribuer où qu’il se trouve.

Louange à Allah pour la réunion de cette honorable assemblée venant des quatre coins de la Mauritanie, portant ses préoccupations et représentant ses populations. Louange à Allah pour la présence parmi nous des illustres hôtes du pays et d’ailleurs qui nous nous entendent et assistent à note présent congrès, en conseillers, observateurs et peut-être évaluateurs.

Honorables invités,

Chers partenaires de la patrie,

Messieurs le ambassadeurs et représentants diplomatiques,

Chers fils et sœurs de la Réforme et du Développement,

Honorable assistance,

Tout propos aujourd’hui qui n’est pas dominé par Al Qouds et la question d’Al Qouds n’est que futilité hors du contexte. Donald Trump a ramené - sans le vouloir - par son hypocrite décision faisant de la première des deux Qiblas, la seconde des Mosquées et le troisième des Lieux Saints la capitale de l’occupant sioniste au devant de la scène et sous le feu des projecteurs.

Tout le peuple mauritanien – abstraction faite de ses alignements, de ses appartenances et de ses positions - a montré un consensus sur Al Qouds et une harmonie autour d’elle, voyez-vous « Al Qouds nous unit » et nous félicitons les mauritaniens pour cette position et cette unité...

Mais la cause fait face à un moment des plus difficiles, requérant de continuer le soutien, la solidarité et l’appui de tous les types et à tous les niveaux. Nous disons et nous estimons que nous agissons en lieu et place de tous les mauritaniens alors qu’il n’y a ni réservé ni protestataire. Qu’Allah vous bénisse, fils de Palestine qui tenez ferme, inébranlables et menez le jihad. Vous honorez la Oumma et prouvé que vous êtes un peuple exceptionnel, vous n’avez pas été dissuadés par la longueur de l’occupation barbare, ni par la rareté des moyens, ni par la pénible situation, ni par l’abandon ou le complot des voisins, des parents et des frères contre votre cause, votre résistance et votre Jihad. La solution réside dans l’unité des rangs et le consensus sur la base de la résistance à l’occupation et la libération de la Palestine et de sa capitale Al-Qods Al-Sharif.

Honorables invités,

Chers concitoyens et partenaires de la patrie,

Messieurs le ambassadeurs et représentants diplomatiques,

Chers fils et sœurs de la Réforme et du Développement,

Honorable assistance,

Le troisième Congrès National du Rassemblement National pour la Réforme et le Développement (TAWASSOUL) se tient dans un contexte local, régional et international particulier, car notre pays continue de souffrir de l’absence du système démocratique approprié, les aspects de l’hégémonie se voient partout, les contradictions politiques entre les protagonistes sont visibles et apparentes à cause des politiques et des choix du régime dans l’administration et la gestion du pays de son ordre et les climats économiques et sociaux vivent une difficulté croissante à travers le faible niveaux des gens - tous les gens - la persistance de la hausse des prix sans justification et dans toutes les circonstances, l’augmentation des masses de chômeurs dont regorgent les places des revendications et des plaintes, et la propagation des manifestations de la corruption et de la mauvaise gestion, alors que des va- nu - pieds profanent nos choses sacrées et blasphèment le prophète, bénédiction et salut sur lui, qui est la Miséricorde accordée par Allah à l’humanité et que les crimes et les agressions se répandent dans une société qui était encore hier spontané dans sa vie et tranquille pour sa sécurité et sa situation.

Les dialogues auxquels manquent la logique du consensus et les bons résultats et les référendums qui furent contraires à la compréhension bien établie de la Constitution et de la loi ont dérogé aux règles du consensus et de l’harmonie, constituant ainsi des manifestations d’une situation politique en crise et qui a besoin de l’initiative des sages, de la concession des gouvernants et de la souplesse des opposants.

L’arrestation de Monsieur Mohamed Ould Ghada et les poursuites contre un groupe de ses collègues, d’éminents syndicalistes, de journalistes et d’hommes d’affaires restent le motif d’une réelle inquiétude pour les libertés publiques, et seulement la libération de Mohamed Ould Ghada et la fin de toutes poursuites peuvent mettre fin à ce problème.

Au niveau régional, les défis sécuritaires, politiques et économiques atteignent leur paroxysme, avec à leur tête le défi de la sécurité avec tous les risques qu’il constitue pour l’unité des Etats et les frontières nationales et le G5 Sahel n’a pas pu encore le relever, car il faut un consensus régional au sud, à l’est et au nord et requiert de ne pas se faire l’otage de l’agenda international ayant des ambitions et des convoitises sur la région et ses ressources.

La question du Sahara reste un titre inquiétant à nos frontières et la tension qui y persiste demeure un handicap pour la région et il y a toujours le besoin de trouver une solution juste et convenue entre les parties du conflit, ce auquel la Mauritanie peut pousser et aider sans alignement ni restriction et celui qui nous demande – nous autres mauritaniens - plus nous embarrasse et n’est point équitable envers nous.

L’exigence démocratique reste urgente dans notre espace régional et nous enregistrons avec satisfaction le dénouement de la situation en Gambie après la victoire démocratique de son peuple et les acquis réalisés par les pays de la région dans l’amélioration et développement dans la pratique de la démocratie, tout en exprimant notre profonde préoccupation sur les tentatives de certains régimes de notre continent bien-aimé de modifier et de briser les constitutions au service de leur maintien au pouvoir malgré les peuples et ce qu’ils veulent.

Quant au contexte international, il se caractérise principalement par le désordre mondial et des cercles de prise de décision dans laquelle, à cause de la nature particulière et pernicieuse de la nouvelle administration américaine qui ne reste pas sur une position et prend chaque une décision, provoquant les adversaires et ne rassurant pas les alliés, à l’exception de l’entité sioniste à laquelle et s’est livrée corps et âme et a donné son esprit et son cœur, son amour et son soutien.

La vague de la montée de l’extrême droite vécue par plusieurs pays européens annonce de graves risques et une menace réelle pour les valeurs de tolérance, de modération et de dialogue qui doivent régir les relations entre les Etats et les peuples sans légitimer l’oppression, ni couvrir l’occupation, ni profaner les choses sacrées.

L’augmentation de la concurrence et la transcendance au niveau international est positive et requise, car l’unipolarité de l’ordre mondial monopolisé par un seul Etat hégémonique est dangereux et ses conséquences restent négatives pour le monde. De là on attire l’attention sur la concurrence entre la Chine et les Etats-Unis sur le plan économique et militaire, les Etats-Unis et la concurrence russo- américaine dans les domines militaire et politique et il ne nous échappe la concurrence scientifique, économique et parfois politique où contribuent nombreux pays émergents du monde, car le monde, comme chacun de ses pays, est affecté par l’unilatéralisme et préjudicié par le l’hégémonie.

Honorables invités,

Chers concitoyens et partenaires de la patrie,

Messieurs le ambassadeurs et représentants diplomatiques,

Chers fils et sœurs de la Réforme et du Développement,

Honorable assistance,

Nous sommes dans un Parti qui se souvient de ses fondements sur lesquels il construit, détermine et développe ses cas de jurisprudence. Nous avons déclaré dès le début que nous sommes un parti politique ayant un référenciel islamique, mais si nous constituons un parti politique c’est parce que nous travaillons dans un cercle avec beaucoup d’excuses et peu de constantes et la demande en ijtihad est grande, car nous œuvrons à peupler et à aménager la terre – selon Ibn Haddad, tout en contribuant avec les autres à réaliser la finalité d’Al Mawardi.

Et si nous sommes un parti de référenciel islamique c’est parce que nous nous basons sur l’Islam comme fondement régulateur et loi, nous en tenant au Coran et à la Sounna, nous orientant par le patrimoine des prédécesseurs et les paroles des ulémas dont nous nous inspirons. Nous sommes un parti mauritanien, respectons les lois de la Mauritanie, œuvrons avec diligence pour son intérêt, défendons son intégrité territoriale, veillons de toutes nos forces sur son unité nationale inclusive.

Au fait, quelque soient les éléments de rencontre et d’harmonie avec des partis dans ce vaste monde avec lesquels nous unit la filiation intellectuelle commune, la qualité mauritanienne prime, la loyauté va prioritairement à la Mauritanie et notre appartenance nationale reste sans équivoque et ne souffre aucune enchère. Nous sommes un parti de choura démocratique que nous appliquons dans nos structures, nos institutions et nos changements, l’élection et le choix étant la base assumer les responsabilités et accéder aux situations, le contrôle, la reddition des comptes et l’évaluation constituant un droit des organes et des instances , l’alternance est prévue et protégée par la loi qui en impose le devenir et nous invitons à la véritable démocratie car c’est le peuple qui décide qui le gouverne, mandate et destitue, contrôle et demande des comptes. Nous acceptons le verdict de la démocratie pour nous ou au profit des autres et les urnes justes et valides restent le moyen d’accéder au pouvoir et de s’y maintenir.

Toutes ces significations est un trois points de départ (référence islamique, l’appartenance nationale, et l’option démocratique). Toutes ces significations avaient trois principes fondateurs (le référenciel islamique, l’appartenance nationale et le choix démocratique).

Honorables invités,

Chers concitoyens et partenaires de la patrie,

Messieurs le ambassadeurs et représentants diplomatiques,

Chers fils et sœurs de la Réforme et du Développement,

Honorable assistance,

Si nous voulons vous mettre au fait du Parti et de ses performances entre deux congrès ou au cours des deux phases puisque nous nous préparons à passer d’une étape à l’autre, cela prendra beaucoup, car il s’agit de la moisson d’un travail de parti ramifié dans les conditions turbulentes et une réalité mouvante, mais nous nous limiterons à des conclusions résumées où nous rappellerons ce qui a été accompli et qui est beaucoup, louange à Allah et indiquerons les aspects négatifs et les erreurs qui existent, Dieu merci.

Nous avons gagné le pari organisationnel et institutionnel, car le Parti s’est étendu à tout le pays de long en large, Dieu merci, et a des sections et des représentations dans la plupart des villes et cités du pays, a indiqué l’association et la récente campagne d’adhésion et d’implantation qui a ouvert la voie à ce congrès béni a révélé une expansion quantitative et qualitative du Parti.

Effectivement, certains nos ont quittés, d’autres ont démissionné de notre Parti et d’aucuns n’ont pas preuve de patience avec nous, et dans la plupart des cas, nous avons traité cela avec munificence et respect, car l’appartenance politique est un choix et la situation des gens peut être régie par la contrainte le comportement du régime avec ses opposants est un tracas constant. Mais face aux partants il y a les à la place de ceux qui se sont retirés d’autres sont venus désireux de nous rejoindre.

Ainsi par la grâce et l’aide d’Allah le Tout-Puissant ............. ont adhéré au Parti répartis entre les Wilayas du pays et les mauritaniens à l’Etranger en dépit des difficultés logistiques et politiques que nous avons souffert avec ces derniers le poids du Parti est resté comme il était et a même augmenté car les gens connaissent cela et s’est développé dans des zones classées comme inaccessibles. Telle est la grâce d’Allah et le désir de beaucoup de mauritaniens dont nous admirons l’adhésion biens et prions Allah afin qu’ils trouvent en nous ce qu’ils apprécier ce qu’ils estiment, en l’occurrence un parti national intègre vis-à-vis de sa religion et de son pays et attaché aux valeurs de la justice et de l’unité nationale.

Avec cette diffusion et cette extension, les instances du Parti ont veillé sur la régularité et l’institutionnalité, en respectant leurs réunions périodiques sans exagérer dans la logique de la compétition et la complémentarité entre elles. Cela se passa avec le Conseil de la Choura, l’instance suprême entre deux congrès, le Bureau Politique, la direction décisionnelle du Parti et le Comité Exécutif, responsable du suivi et de la mise en œuvre.

En plus de la performance institutionnelle et organisationnelle centrale, les deux organisations du Parti qui nous inspirent la fierté et dont la performance nous honore, l’Organisation des Femmes « les Femmes de la Réforme » et l’Organisation de la Jeunesse pour la Réforme et le Développement ont été régulières dans leurs congrès, ont organisé d’excellentes activités réussies, n’ont pas déçu les espoirs par le Parti en elles et ont été des attentes de leurs adhérents et de leurs adhérentes.

La performance organisationnelle et institutionnelle n’a pas exempte d’erreurs et de manifestations de faiblesse, notamment en matière de communication avec l’intérieur et d’appui à lui et avec des représentations à l’étranger et leur dynamisation. En outre, les plans décidés chaque année ont souffert la faiblesse dans la réalisation de certains de leur axes importants et le recouvrement des budgets élaborés et approuvés fait face à une faiblesse qui a impacté la performance du Parti et celle de ses différentes composantes.

Le Parti a contribué au cours de la dernière période au mouvement politique national et n’a pas ménagé sa force de mobilisation et de mouvement et de service dynamique au service du travail commun de l’opposition, lequel l’a réuni sous plusieurs adresses avec des forces politiques sérieuses dont il est fier de l’amitié et de l’alliance et les places et les salles des activités et des manifestations en constituent des témoins vivants.

En plus de cette force de mobilisation, la force de drainer les foules et de rassembler les masses, le Parti avait sa présence distinctive dans le champ de la force de proposition : il n’a pas été empêche par les tâches quotidiennes du mouvement politique – lesquelles sont nombreuses et prennent beaucoup de temps- d’alimenter la scène par des thèses et contributions dont certaines furent distinguées et influentes.

Il publia un document sur la corruption, sa propagation et les méthodes de son combat, présenta sa fameuse vision de la « réforme avant qu’il ne soit trop tard ». Puis après plusieurs préparatifs il publia son étude sur l’esclavage et sa persistance et la position de TAWASSOUL sur ce problème ; à la lumière de larges dialogues internes, il présenta aux Mauritaniens une vision de l’unité nationale dans un document complet et clair et il était sur le point de publier une vision sur l’enseignement et sa réforme, ainsi que son approche du développement et de la réforme de l’économie.

Pendant la période passée, TAWASSOUL a tenu à ce que sa position reste forte avec modération, opposée avec ’ouverture, critique avec équité. Son opposition lui a attiré l’intolérance de certains et les intrigues d’autres et sa modération et sa souplesse ont suscité des doutes de temps à autre, sans fondement ni justification.

Nous avons traité avec les questions électorales nationales avec souplesse dans laquelle nous apprécions les divers facteurs ensemble, participant aux élections quand les justifications étaient convaincantes et les motifs clairs (législatives et municipales, 2013) et les boycottant lorsque la plupart des raisons n’existaient plus, poussés en cela par des justifications (élections présidentielles de 2014).

Nous sommes un Parti qui interagit avec les gens et se soucie de ce qui se soucie des gens, et s’intéresse à ce qui les préoccupe. Nous nous sommes opposés au coup d’Etat, crié de toutes nos forces contre les indices et les tentatives de prolongation - avant la clôture de cette question et espérons qu’elle reste close-, nous avons travaillé contre le dernier référendum, faisons le nécessaire au bon moment et nous ne restons pas otages de tractations passagères...

La performance municipale et parlementaire des militants et des militantes de TAWASSOUL a montré que l’évaluation était pertinente et le résultat était au niveau des espoirs et des défis. Ainsi, les maires ont se sont distingués dans leur performance, leur travail et de leur relation avec leur peuple et ont progressé dans la récolte de l’inspection qui ciblait les communes Ils étaient exemplaires dans l’intégrité et le et la transparence et ils ont accompli- en dépit des moyens dérisoires et les ressources et les pouvoirs limités – des réalisation servant le citoyen et renforçant sa confiance en eux.

Les parlementaires ont été la voix du citoyen pour poser les problèmes du pays dans ses coins et son centre, questionner le Gouvernement dans la plupart de ses départements, et élever la voix contre la corruption, l’unilatéralisme et la violation de la loi.

Ainsi, la responsabilité de la gestion et celle de la représentation exigeaient une telle participation et la performance y constituait une justification supplémentaire pour une participation qui l’a préparée.

Nous pouvons ne pas réussir à expliquer certaines de nos positions et d’aucuns peuvent en avoir une mauvaise pensée, en nous comparant aux autres ou par faiblesse dans leur lecture et dans la compréhension des conséquences qu’elles visent. Il se peut que nous présentions ce auquel certains préfèrent pour nous le contraire par sentiment dans l’appréciation ou dans son regard vers nous. Mais dans l’ensemble, nous nous sommes tracé une voie politique équilibrée évaluée par les esprits et ne repoussant pas les cœurs.

La combinaison des esprits et des cœurs dans la politique et son exercice est l’une des plus difficiles perceptions, car l’image n’y est pas aussi claire et qu’Allah accorde la miséricorde au noble compagnon Amr Ibn Al Aas et soit satisfait de lui et qui a dit :"le sage n’est pas… »

Quand nous parlons de la politique on doit s’arrêter- à nouveau – à la question de l’armée, car au Parti TAWASSOUL nous avons une position claire et constante, nous considérons l’armée comme une importante institution nationale et républicaine qui a un rôle et une responsabilité considérable et respectée qui interfère avec la politique au début depuis le coup d’Etat du 10 juillet et il n’est pas exagéré de dire que cette ingérence a préjudicié aussi bien l’armée que la politique.

D’autre part, nous pensons que cette séparation nécessaire entre l’armée et la politique exige un degré de responsabilité et d’équilibre qui ne se produit pas de confusion et ne génère pas le désordre et avec lequel l’institution militaire conserve une place et une considération car elle est un titre général dont les limites sont les frontières du pays. Elle défend et il ne lui sied pas d’être partie au jeu politique dont la nature est par essence la différence, le contraste, et peut-être la transcendance et le conflit.

Le Parti du Rassemblement National pour la Réforme et le Développement (TAWASSOUL) a veillé à l’établissement des relations politiques à l’intérieur et à l’extérieur avec les partis dans divers pays avec pour devise, le dialogue, la compréhension et l’échange. Il n’accepte pas l’isolement, ne se satisfait pas d’être seul et tire parti de son travail avec les autres.

A l’intérieur, des relations d’alliance et de coopération nous lient avec les forces de l’opposition démocratiques en général et au premier chef les forces rassemblées au sein du Forum National pour la Démocratie et l’Unité. Nous avons des relations de coopération et de position avec d’autres forces politiques avec lesquelles nous nous rencontrons et nous sommes d’accord sur certaines choses et en désaccord sur d’autres et cela vaut pour la plupart des forces des partis qui n’exagèrent pas dans le soutien du régime et dans l’hostilité à ses opposants et la tente de la patrie nous rassemble avec ce qu’elle requiert comme communication en ses occasions avec les forces politiques qui se dressent dans l’autre camp, car la patrie, la démocratie et les choses positives suffisent pour tout le monde.

Sur le plan extérieur, nous avons tenu à l’échange et à la coopération avec les différents partis et forces politiques dans les pays voisins, frères et amis et l’honorable assistance à notre présent congrès, comme à ceux qui l’ont précédé reflète et prouve cela. Nous ne l’avons pas caché, et malgré ce qui nous unit avec un certain type des partis dans le référenciel et l’orientation générale (orientation centriste ou Islam démocratique), nous avons cherché des relations avec beaucoup d’autres partis auxquels l’espace nous rassemble et qui ont fans leur pays une place et un rôle et nous découvrons jour après jour que le cercle du commun démocratique et humanitaire élargit les contacts et les relations.

En outre, des délégations et d’éminents dirigeants du Parti ont assisté à plusieurs congrès et réunions internationaux et régionaux, en plus des visites politiques qui ont permis de discuter avec des parties importantes et influentes et le siège central du Parti a reçu des délégations et des ambassadeurs de pays frères et amis, lesquelles ont constitué des occasions d’échange et de communication.

Honorables invités,

Chers partenaires de la patrie,

Messieurs le ambassadeurs et représentants diplomatiques,

Chers fils et sœurs de la Réforme et du Développement,

Honorable assistance,

Nous avons des positions connues sur un ensemble de questions nationales et extérieures que nous avons annoncées et les renouvelons en cette occasion privilégiée de la la vie de notre Parti.

Nous traduisons notre choix intellectuel en termes de référenciel islamique régissant dans l’attachement aux fondements la recherche pratique- après son approbation constitutionnelle - à faire de l’Islam par ses constantes et ses dispositions la base fondatrice des institutions et de la vie publique.

Nous sommes des gens attachés à l’unité nationale et rejetant tout appel à la division ou tentative de démembrement de l’entité nationale ou de division de sa population, en soulignant que l’unité ne repose que sur la justice, l’équité et l’octroi à chacun de tous ses droits sans exclusion, ni marginalisation, ni discrimination et la véritable citoyenneté repose sur l’Islam unificateur et établit l’égalité de tous les citoyens loin de tout racisme, sectarisme ou esclavage, et nous invitons clairement à ce que toutes les composantes du peuple mauritanien doivent se retrouver dans leur patrie, l’Etat et ses institutions, les médias et leurs institutions et la justice implique la réparation des injustices et règlement de tous les problèmes des expulsés rapatriés sont tous les problèmes avec des dommages – intérêts adéquats pour l’expulsion et l’humiliation passées.

La citoyenneté implique la lutte contre toutes les manifestations et les séquelles de l’esclavage quelles qu’elles soient et où qu’elles se trouvent et que nous jouissions d’un pays où les opprimés et marginalisés recouvrent leur humanité, leur dignité et la discrimination positive – dans l’enseignement, les services et l’appui- en constituent une porte.

Nous sommes un parti réformiste croyant en la progression et l’accumulation, la précipitation conduit à l’échec et traiter les gens avec la facilité et la gentillesse est un contenu de la Charia et la condition sine qua non de la sagesse « Allah a vilipendé l’alcool dans le Coran deux fois. ». Le Commandeur des Croyants Omar ibn Abdel Aziz a dit à son fils enthousiaste Abdel Malik : tout cela sans justifier le mensonge ni s’en accommoder, mais taire la corruption, la tyrannie et l’injustice sous prétexte de sagesse blâmable et le blâme lui- même va à la non – sagesse et à l’anarchie sous prétexte de réforme et de changement.

Nous sommes un Parti qui a une opinion sur la mauvaise situation de la Oumma par la tyrannie, la perversion et la fraude, ce qui a entrainé le soulèvement et la révolte des peuples au printemps 2011, renversant des régimes qui ont longtemps lourdement dominé la Oumma, accaparant son gouvernement et soutenant son ennemi. Mais ce printemps a confronté des tyrans sanguinaires qui n’ont pas hésité à utiliser les plus cruelles formes de la violence mortelle.

Puis entrèrent sur le champ des fanatiques extrémistes qui ont dévasté, opprimé et dénaturé, et l’Etranger était présent par ses complots, saisit l’occasion pour intervenir et encourager les conflits et les luttes intestines, en plus des erreurs et des excès des régimes du printemps qui en sont les gagnants dans sa première récolte.

Ainsi le printemps a été dénaturé par les guerres civiles provoquées par le trio des tyrans, des extrémistes et des envahisseurs et les conditions dégradées des pays qui l’ont abrité lui ont porté préjudice. Nous croyons au droit des peuples à arracher leurs droits et au droit de notre nation à être comme les autres en matière de liberté, de démocratie et de progrès, nous pensons que le meilleur et le plus facile pour cela est la préservation de l’entité qui prime sur sa réforme et combiner les deux est meilleur, préférable et le plus efficace.

Nous regardons le monde autour de nous et la tragédie des Rohingya nous interpelle avec le calvaire de ses musulmans qui font face à un génocide sans précédent parce qu’ils témoignent qu’il n’y a de dieu qu’Allah et professent l’Islam et le moins qu’on puisse faire face à leur tragédie, c’est d’accomplir le possible pour les soutenir, les appuyer et continuer à se les rappeler. Nous regardons le Mali voisin et frère où la crise perdure, présageant une double souffrance dont les deux parties sont les problèmes des populations statiques ou et certaines parmi elles et les défis de la présence étrangère des groupes violents et des forces internationales convoitant.

Malgré la diminution de l’acuité de la crise en Centrafrique, la souffrance de son peuple, notamment ses musulmans, continue.

Nous regardons vers la Syrie et le Yémen et sommes peinés par l’état où les choses ont abouti aux conflits, à la destruction et aux guerres dont la première victime est le peuple des deux pays, lequel souffre mille et une épreuves et la Syrie qui a été détruite par la tyrannie et l’extrémisme est devenue une région où tout le monde sévit au niveau international et régional et le Yémen est aujourd’hui la victime des calculs et des contre- calculs.

La crise libyenne continue et inquiète et le pays est divisé par un conflit alimenté par des puissances régionales et internationales connues dont certaines veulent pour la Libye un destin similaire à sa grande voisine que l’injuste coup d’Etat militaire injuste a plongé dans une situation déplorable dans les domaines économique, sécuritaire, politique et diplomatique.

Honorables invités,

Chers partenaires de la patrie,

Messieurs le ambassadeurs et représentants diplomatiques,

Chers fils et sœurs de la Réforme et du Développement,

Honorable assistance,

Le troisième congrès national du Rassemblement National pour la Réforme et le Développement (TAWASSOUL) porte une signification et un message. Pour ce qui est de la signification, nous respectons les dates de la tenue, nous tenons aux sessions de reddition des comptes et du choix, nous voyons dans la régularité des institutions, des instances et des congrès une garantie de la vitalité et de la bonne performance.

Le message est que constitue une manifestation de force et de renouveau, l’alternance est une condition de la poursuite de la règle l’idée se situe au-dessus des personnes et l’institution prime les individus. Dans notre pays et de nombreux pays se pose la problématique de l’alternance et nous avons voulu de notre congrès une contribution concrète à l’alternance après l’avoir adoptée dans la théorie et la loi.

Honorable assistance,

Par la tenue de ce troisième congrès et ce qui sortira de documents améliorés, de recommandations finalisées et de directions cautionnées, nous aspirons à contribuer à ce qui sert la patrie et en rehausse le prestige, car les partis sont pour les nations, la politique une porte de la réforme des conditions du peuple et la Mauritanie où nous avons grandi, pour l’intérêt de laquelle nous travaillons et dont nous sommes attachés au prestige mérite de notre part plus et TAWASSOUL poursuivra, si Dieu le veut, en développant, en renouvelant et en affirmant à tous que sa force réside dans son idée, son efficacité reste son projet et sa place revient à tous ses hommes, à toutes ses femmes et à tous ses jeunes, le tout après la grâce, l’aide et l’assistance d’Allah le Tout- Puissant.

Louange à Allah Dont la Grâce permet les bonnes actions

Qu’Allah le Tout - Puissant vous accorde la paix, la miséricorde et la bénédiction.





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Irait-on vers une rupture définitive entre les 2 Ahmed (...)

--------------------------

Processus électoral, le Ministre de l’Intérieur démontre (...)

--------------------------

Déclaration

--------------------------


   Economie  

La Mauritanie célèbre la Journée mondiale de la Population (...)

--------------------------

Migration en Mauritanie, du sécuritaire vers une vision (...)

--------------------------

Crise socio-monétaire Les populations ne veulent plus de (...)

--------------------------


   Social  

Coumba Gawlo délègue sa maman et sa tante pour présenter (...)

--------------------------

Sélibaby créé son Comité de défense du droit de l’Enfant

--------------------------


   Culture  

Concert à Nouakchott, Coumba Gawlo fait le plein au (...)

--------------------------

De Nouakchott, Coumba Gawlo plaide pour le développement (...)

--------------------------


   International  

Union Africaine : Scandale avant le sommet de (...)

--------------------------

Emmanuel Macron va-t-il achever la Françafrique (...)

--------------------------


   Médias  

Voilà pourquoi Horizons et Chaab ne paraissent (...)

--------------------------

Horizons et Chaab cessent de paraître

--------------------------


   Sport  

La Ligne régionale de Hand-Ball de l’Assaba élit ses (...)

--------------------------

Cristiano Ronaldo et le Real, c’est fini

--------------------------