Gambie : la Cédéao suspend les opérations militaires pour une dernière médiation (président de la Commission)

vendredi 20 janvier 2017
popularité : 0%

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) a annoncé avoir suspendu son opération militaire lancée jeudi pour contraindre Yahya Jammeh à céder le pouvoir, le temps d’une dernière médiation guinéenne pour le convaincre de quitter la Gambie.

Cette "dernière médiation" sera conduite par le président guinéen Alpha Condé à Banjul vendredi jusqu’à midi (heure locale et GMT), a déclaré à la presse à Dakar le président de la Commission de la Cédéao, Marcel Alain de Souza.

"On a arrêté les opérations et on a donné un ultimatum", a ajouté M. de Souza, qui assistait dans l’après-midi à la prestation de serment, à l’ambassade de Gambie au Sénégal, du nouveau président gambien Adama Barrow.

"Si à midi il n’accepte pas de quitter la Gambie sous la bannière du Pr Condé, alors les troupes vont passer à l’intervention militaire proprement dite", a-t-il ajouté.

"Jusqu’à présent il y a eu quelques tirs de sommation", a déclaré le président de la Commission au sujet des opérations jusqu’à présent.

"Il est hors de question qu’il reste sur place", a-t-il précisé. "Ce qu’on lui pose c’est de partir", a affirmé M. de Souza.

Alpha Condé se rendra d’abord en Mauritanie pour y rencontrer le président Mohamed Ould Abdel Aziz, qui avait mené la précédente mission auprès de Yahya Jammeh mercredi soir, puis à Banjul, a-t-il expliqué.

Selon une source officielle mauritanienne, MM. Condé et Aziz, qui "sont opposés à une intervention militaire en Gambie et privilégient une sortie de crise négociée", se rencontreront à l’aéroport de Nouakchott.

De son côté, la télévision d’Etat gambienne GRTS a annoncé jeudi soir l’arrivée vendredi d’une délégation de haut rang du Liberia, de Mauritanie et de Guinée et de l’ONU en vue d’un "dialogue pacifique pour trouver une solution à l’actuelle impasse politique", dans un communiqué officiel lu à l’antenne.

"Personne ne doit paniquer, la situation dans le pays est sous contrôle", selon le texte.

Romandie News





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Scrutins de 2018 ou lecture croisée sur une reconfiguration

--------------------------

L’APP aux côtés de l’UPR lors du deuxième tour

--------------------------

Elections du 1er septembre : Le parti El Moustaqbel dit (...)

--------------------------


   Economie  

Coopérativisme en Mauritanie, une autre vision du (...)

--------------------------

Mauritanie : 15 jours aux prestataires de transfert (...)

--------------------------

Leadership et éclairages sur le système bancaire en (...)

--------------------------


   Social  

Sit-In contre les inondations à Bassiknou

--------------------------

Mauritanie : Bouamatou s’engage aux côtés de l’opposition

--------------------------


   Culture  

Un nouvel Album de Coumba Gawlo

--------------------------

Dîner-gala très coloré de Coumba Gawlo avec une symbiose (...)

--------------------------


   International  

Mali : le président Ibrahim Boubacar Keïta investi pour (...)

--------------------------

Sénégal : Khalifa Sall révoqué par Macky Sall de son mandat (...)

--------------------------


   Médias  

Misère et bonheur de la presse écrite

--------------------------

Voilà pourquoi Horizons et Chaab ne paraissent (...)

--------------------------


   Sport  

Les Mourabitounes au tournoi de Cotif Le sort du (...)

--------------------------

La Ligne régionale de Hand-Ball de l’Assaba élit ses (...)

--------------------------