Il faut réecrire l’histoire de la résistance nationale déformée par le colonisateur, dit le Président de la République à Rachid

mardi 15 novembre 2016
popularité : 0%

Le Président de la République, Son excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a visité, mardi matin, la ville historique de Rachid. Le Président de la République a visité, dans ce cadre, le site de la bataille de Rachid entre la résistance nationale sous le commandement du grand combattant Mohamed El Moctar Ould El Hamed et l’armée coloniale française le 16 août 1908.

Au cours de cette bataille, la ville résistante a été détruite, ses populations chassées et leurs biens pillés. Le Président de la République a pris connaissance de photos glorifiant cette bataille et écouté des explications présentées par le maire de Rachid, M. Mohamed Ould Ahmed Ould Dié sur les conditions dans lesquelles s’est déroulée la bataille et les efforts déployés par les hommes de la résistance.

Le Président de la République s’est aussi rendus dans certains sites de cette bataille historique.

Dans une déclaration à l’AMI, le Président de la République a insisté, à l’issue de la visite, sur la nécessité de s’intéresser à l’écriture et à la glorification de l’histoire de la résistance mauritanienne qui a consenti d’énormes sacrifices pour libérer le pays du colonialisme.

Il a ajouté que la "Mauritanie a une riche histoire de lutte contre le colonialisme plus que d’autres pays qui commémorent des combats moins importants que ceux livrés par notre pays contre le colonialisme".

Le Président de la République a précisé que la non écriture de l’histoire de la résistance nationale s’explique par des causes extérieures et intérieures, insistant sur la nécessité d’écrire cette histoire et de la valoriser.

Il a rendu hommage aux sacrifices des hommes de la résistance mauritanienne qui ont résisté au colonialisme dans des conditions difficiles. En effet, a-t-il précisé, ils disposaient de moyens de combat largement inférieurs à ceux que possédaient leurs ennemis.

Il a noté que la force du colonialisme à l’époque et sa férocité n’ont pas entamé le moral des hommes de la résistance qui ont consenti des sacrifices énormes pour l’affronter.

Le Président de la République a affirmé que l’Etat ne ménagera aucun effort pour valoriser et écrire cette histoire et pour accorder l’appui nécessaire pour faire d’elle un patrimoine mondial immortel que lèguent les pères aux fils et qui constitue une mémoire vivante pour les générations mauritaniennes futures.

Au cours de cette visite, le Président de la République était accompagné d’un certain nombre de membres du gouvernement et de son directeur de cabinet et du wali du Tagant.

AMI





Commentaires

Logo de Fernandez
lundi 21 novembre 2016 à 06h17 - par  Fernandez

Ce n’est pas au personnel politique de décider de l’Histoire, c’est aux historiens que revient cette charge.

Mohamed Fernandez




New Page 1

Le Journal



   Politique  

En attendant la présidentielle… Equation à une (...)

--------------------------

Démission massive du parti de l’opposition, l’Alliance (...)

--------------------------

Discours à la Nation : le Président met en exergue les (...)

--------------------------


   Economie  

Pétition signée par le Chef de l’Etat et Prix du meilleur (...)

--------------------------

La rivière de M’Silé en Assaba, un modèle de gouvernance (...)

--------------------------

La Mauritanie disposée à accueillir une réunion (...)

--------------------------


   Social  

Session de formation à Rosso sur l’organisation, la (...)

--------------------------

Lancement de la plateforme mauritanienne sur la gestion (...)

--------------------------


   Culture  

Coumba Gawlo présente son nouvel album « Terrou War » à (...)

--------------------------

Les doits de l’enfant à l’Assemblée nationale mauritanienne

--------------------------


   International  

Cherif Chekatt, tué à Strasbourg

--------------------------

La 7ème réunion du Partenariat de Ouagadougou se (...)

--------------------------


   Médias  

Conférence à Nouakchott sur les relations maroco-mauritanienne

--------------------------

28 novembre Horrible anniversaire

--------------------------


   Sport  

Le Maroc ne veut pas de la CAN

--------------------------

Ballon d’or 2108 Messi et Ronaldo... Out

--------------------------