La Constitution ne peut être amendée sans un consensus national, dit Ould Lematt

lundi 31 octobre 2016
popularité : 0%

La Mauritanie croupit sous le poids de milliers de problèmes dont les moindres sont la pauvreté, la faim, la peur, le chômage, le recul des libertés, l’effervescence sécuritaire et la persécution des bonnes volontés, a dit le leader et vice-président du RFD, Mohamed Mahmoud Ould Lematt, dans son discours, prononcé samedi 29 octobre courant, au cours de la marche du Forum.

Mais, le régime de Ould Abdel Aziz a surpris tout le monde en cherchant à tripatouiller la Constitution, au lieu d’œuvrer pour trouver des solutions à ces difficultés posées , a-t-il ajouté, accusant le pouvoir de fuite en avant et de mégarde du futur.

La Constitution est une ligne rouge et ne peut être modifiée ou amandée sans un consensus politique, a-t-il conclu.

Taqadoumy





Commentaires

New Page 1

Le Journal



   Politique  

Moustapha Abeiderrahmane, président du Renouveau (...)

--------------------------

L’ex-sénateur Ould Ghadda arrête sa grève de faim

--------------------------

Ould El Haimer licencié pour avoir critiqué le 1er (...)

--------------------------


   Economie  

Les Impôts dans le pays Objectifs : couverture à 99% (...)

--------------------------

Inspection de l’ENER Le DG mis aux arrêts

--------------------------

Mauritanie - Sénégal De la poudre de feu en mer

--------------------------


   Social  

Les enfants qui aident souvent leurs parents au champ (...)

--------------------------

Femme internationale de la femme rurale : La Mauritanie (...)

--------------------------


   Culture  

Houleye, le samedi soir à Nouakchott

--------------------------

ZIZ FASHION » reçu par le nouveau ministre de la Culture (...)

--------------------------


   International  

Le Qatar rétablit ses relations diplomatiques avec (...)

--------------------------

Mauritanie : l’armée dément avoir mené des opérations (...)

--------------------------


   Médias  

Clarification concernant l’avis de fermeture de (...)

--------------------------

Les chaînes de TV privées mauritaniennes menacées de (...)

--------------------------


   Sport  

Équipe nationale des joueurs locaux : La Mauritanie, la (...)

--------------------------

Les entraîneurs de basket-ball sur les bancs

--------------------------