Le Bâ Adama que Boghé veut

mardi 20 septembre 2016
popularité : 0%

La ville de Boghé, fief de l’opposition, a connu samedi dernier le ralliement de Ba Adama Moussa au parti au pouvoir. Un événement marqué par la présence de grandes figures longtemps connues dans la cartographie politiques de tous les pouvoirs en Mauritanie. Figure de proue du Brakna, Adama Moussa est resté à la tête de la mairie de Boghé pendant plus de dix ans.

Ses deux mandats, riches en réalisations, ont fait de la commune de Boghé l’une des plus respectables en terme de notoriété. Très dynamique, soutien de premier ordre aux projets de la jeunesse et aux projets de sociétés, soucieux de l’avenir de la ville, Monsieur BA qui appartenait à l’une des tendances politiques de l’opposition les plus influentes, trouve dans ce ralliement la seule voie pour préserver les intérêts globaux de la ville.

Reste maintenant à démontrer la valeur ajoutée qu’il pourra apporter à ce parti. Sans doute, il a la confiance de certaines personnalités très influentes sur les masses comme Dia Marietta au niveau des femmes.

L’adjoint directeur de la Sonader a la bénédictions des vieux loups de la politique comme Diallo Mamadou Bathia, l’actuel Ministre de la défense. Le Bâ Adama que nous voulons doit être celui qui, en dehors des appartenances politiques, défendra l’intérêt général de la ville et de ses habitants.

Il doit être celui qui aura une vision pour le développement local à travers des projets générateurs d’emplois pour une jeunesse de plus en plus en perte de vitesse. Il doit être profondément dans le système et intégrer le cercle de preneurs de décision.

Il doit mettre à la disposition du pays à travers un poste stratégique qu’il pourra occuper très prochainement , son expérience pour le développement socio-économique.

Le Ba Adama que nous voulons ne doit pas être une petite marionnette du pouvoir qui contribuera à la déchirure sociale de la ville. Il ne doit pas être un petit opportuniste qui se limite aux intérêts individuels pour régler juste ses problèmes quotidiens.

Il ne doit pas être ce géant qui sera là pour barrer la route à toute personne de la ville qui veut évoluer. Le Ba Adama que nous voulons doit être un homme d’influence.

Dia El Hadj Ibrahima dit Baye Dia

Les Mauritanies





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

3ème Congrès d’IRA, une césarienne en période d’exception

--------------------------

La Mauritanie post-2019 recherche leader politique (...)

--------------------------

« Va-t-on laisser les justes, comme Ould Ghadde, (...)

--------------------------


   Economie  

ROSA et SUN-Mauritanie inquiets face à la situation (...)

--------------------------

Gaz Sénégal-Mauritanie : une affaire plus grosse que les (...)

--------------------------

Le nouvel ouguiya Il n’y a pas assez d’argent !

--------------------------


   Social  

Rencontre sur la Migration à Nouakchott : les syndicats (...)

--------------------------

Rosso : Vaincre ensemble le travail des enfants

--------------------------


   Culture  

6ème édition Festival Sagesses Populaires : une nouvelle (...)

--------------------------

Communiqué de presse : Tasiast intensifie son appui au (...)

--------------------------


   International  

Mort du pêcheur sénégalais : Macky attendu à Nouakchott et (...)

--------------------------

Guinée équatoriale : tentative de coup d’État déjouée (...)

--------------------------


   Médias  

La journée de Lutte Contre les Violences Faites aux (...)

--------------------------

Regroupement de la Presse Mauritanienne (RPM) (...)

--------------------------


   Sport  

CHAN 2018 L’heure du bilan des Mourabitounes

--------------------------

CHAN 2018 : La Mauritanie sombre devant le Maroc (...)

--------------------------