Le G5 Sahel cherche le nerf de la guerre

mardi 4 juillet 2017
popularité : 0%

Les pays du G5 Sahel ( Mauritanie, Mali, Tchad, Burkina Faso et Niger) sont à la quête de 423 millions d’euros pour la bonne marche de la force conjointe, qui a pour vocation de lutter efficacement contre le terrorisme et les trafics de toute sorte dans cette région.

En marge du sommet extraordinaire du G5 Sahel, tenu dimanche 02 juillet à Bamako, sous la présence effective du président français, Emmanuel Macron, les chefs d’Etats ont accordé la priorité à la question du financement de cette force commune, qui sera composée de 5000 éléments.

Dans ce sens, la France va octroyer des véhicules, des matériels d’équipements, estimés à un coût de 8 millions d’euros. De leur côté, les Etats membres vont contribuer chacun à hauteur de 10 millions d’euros. A cela, s’ajoute l’appui financier de l’union européenne chiffré à 50 millions d’euros. Ce qui donne un montant cumulatif à court terme de plus de 100 millions d’euros.

Reste à savoir si ces pays vont respecter leur engagement financier d’autant plus que cela constitue le plus grand casse-tête pour la plus part des organisations régionales en Afrique, de l’avis de certains observateurs.

Les plus optimistes pensent que cette initiative fera long feu car elle a un soutien de taille qui est la France, qui est déjà sur place avec l’opération Barkhane mais également de la mission onusienne au Mali, le MINUSMA.

Rappelons que l’ONU a récemment adopté la mise en place de cette force commune mais a laissé en suspens la question relative au financement.

Les observateurs les plus avisés pensent maintenant que les véritables jalons sont posés pour la bonne marche de cette force conjointe. Il appartient désormais aux dirigeants du G5 sahel de faire preuve d’abnégation et de convaincre dans le long terme tout une communauté de la raison d’être de cette opération d’envergure.

Financial Afrik





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Lettre ouverte du président du PMDE au Président de la (...)

--------------------------

L’UPR se dote enfin de son président et de ses adjoints (...)

--------------------------

Mauritanie - Aziz : La Constitution interdit au (...)

--------------------------


   Economie  

De la Phase 1 à la Phase 2, le Projet SWEDD passe à (...)

--------------------------

Projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS), (...)

--------------------------

Visite de la presse à la Mine de Tasiast TMLSA à cœur (...)

--------------------------


   Social  

Athéisme, prosélytisme, laïcité…et le silence assourdissant (...)

--------------------------

« Biens mal acquis » : en appel, la justice alourdit la (...)

--------------------------


   Culture  

« Décolonisation », le film de Karim Miské en avant (...)

--------------------------

Coumba Gawlo présente son nouvel album « Terrou War » à (...)

--------------------------


   International  

Les chefs d’État du G5 Sahel en sommet extraordinaire à (...)

--------------------------

A Nairobi, la Mauritanie participe à l’appel mondial pour (...)

--------------------------


   Médias  

COMMUNIQUE DE PRESSE Kinross publie ses résultats (...)

--------------------------

Mauritanie : l’ambassade du Japon fête le 60e anniversaire de

--------------------------


   Sport  

5ème AG du FC Tevragh-Zeina, Moussa Khairy reconduit à (...)

--------------------------

CAN 2021 : la Mauritanie dans le groupe du Maroc

--------------------------