Mauritanie : 5è édition du Groupe Consultatif de la Politique pour la Dialogue Méditerranée à Nouakchott

mardi 3 octobre 2017
popularité : 0%

Le Centre International des Conférences de Nouakchott (CICN) abrite, lundi et mardi, la 5è édition du Groupe Consultatif de la Politique pour le Dialogue Méditerranéen.

Cette rencontre réunit de hauts responsables de la diplomatie et de la sécurité des pays du Bassin Nord, Sud et Est de la Méditerranée et l’OTAN en vue de débattre de la situation diplomatique et sécuritaire et envisager les axes de coopération dans le cadre d’un large esprit de complémentarité.

Dans son mot d’ouverture de cette rencontre, la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, chargée des Affaires maghrébines et africaines de Mauritanie, Mme Fatma Vall Mint Soueina a exprimé « l’importance particulière que la Mauritanie attache à ce cadre de concertation unique permettant de mutualiser les efforts dans l’optique d’une paix et d’une stabilité aussi bien dans l’intérêt national de nos pays respectifs et que dans celui de la paix mondiale ».

La responsable gouvernementale mauritanienne a rappelé le contexte sous régional et méditerranéen dans lequel intervient ce conclave « l’épineux problème de la paix au proche orient qui vit des moments douloureux, notamment à cause des crises en Irak, en Syrie et en Libye. De ces crises s’ajoutent une situation sécuritaire précaire au Sahel ».

Mme Mint Soueina a saisi l’occasion de ce conclave pour « exhorter les partenaires aussi bien bilatéraux que multilatéraux, à apporter leur appui au G5 Sahel à l’occasion de la Conférence des donateurs prévue, le 16 décembre prochain à Bruxelles ».

Le G5 Sahel, rappelle-t-on, comprend le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad. La prochaine réunion de Bruxelles vise à mobiliser le financement de l’opérationnalisation d’une brigade antiterroriste de 5000 hommes.

Le Secrétaire Général adjoint de l’OTAN, chargé des affaires politiques et de la politique de sécurité, Alejandro Alvargonzalez a, quant à lui, mis un accent particulier « sur la coopération entre l’OTAN et les pays du bassin de la Méditerranée et le lien indéfectible entre la sécurité dans cette zone et celle de l’Europe en entier ».

Au programme des deux journées, des présentations sur la coopération entre l’OTAN et les pays de la Méditerranée, la complémentarité avec d’autres actions internationales, les défis sécuritaires régionaux… etc.

FIN/InfosPlus Gabon/ZER/GABON 2017

InfosPlus Gabon





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

La triste baguette de l’année 2018

--------------------------

En attendant la présidentielle… Equation à une (...)

--------------------------

Démission massive du parti de l’opposition, l’Alliance (...)

--------------------------


   Economie  

Tasiast appuie le développement des compétences (...)

--------------------------

Tasiast appuie le développement des compétences (...)

--------------------------

Mauritanie : les orpailleurs en route pour le nouvel (...)

--------------------------


   Social  

Pouvoir citoyen dans des communautés de base

--------------------------

Condoléances du Conseil municipal de Rosso à la famille (...)

--------------------------


   Culture  

Coumba Gawlo présente son nouvel album « Terrou War » à (...)

--------------------------

Les doits de l’enfant à l’Assemblée nationale mauritanienne

--------------------------


   International  

FATIMATA SY, DIRECTRICE DE L’UNITE DE COORDINATION DU (...)

--------------------------

A Ouagadougou, les féministes ouest-africaines adressent (...)

--------------------------


   Médias  

Communiqué de presse

--------------------------

Conférence à Nouakchott sur les relations maroco-mauritanienne

--------------------------


   Sport  

CAN 2019 : l’Egypte et l’Afrique du Sud seules (...)

--------------------------

Le Maroc ne veut pas de la CAN

--------------------------