Mauritanie : une nouvelle disposition étatique pour paralyser Biram ould Dah

mardi 13 juin 2017
popularité : 0%

L’Assemblée nationale a adopté au cours de sa séance plénière tenue ce vendredi, un projet de loi pénalisant la discrimination. Autrement dit une législation visant à réprimer les groupes ou les associations qui font des campagnes de dénigrement contre l’État et ses symboles.

Pour l’Etat ceux qui brandissent des slogans ou des banderoles dénonçant la discrimination, perturbent la stabilité du pays et sèment la haine et la division au sein des populations.

Le projet en question précise les termes suivants : « Quiconque encourage un discours incendiaire contre le rite officiel de la République Islamique de Mauritanie est puni d’un(1) an à cinq(5) ans d’emprisonnement. A cela s’ajoute une formulation au niveau des articles 17 et 18 sur la loi et la sécurité de l’État. »

Sur ce, le leader de IRA, Biram Ould Dah se sent visé par cette loi, car sa mission et son combat se base sur la discrimination et sur l’esclavage qui sévissent dans le pays depuis la nuit des temps.

Aujourd’hui en empêchant de parler de cet infâme, l’État veut paralyser Biram et son mouvement.

Est-ce une nouvelle technique pour piétiner le combat du leader du mouvement anti esclavagiste et l’opposant farouche de Abdel Ould Aziz ?

Diary N’diaye

Les Mauritanies





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Élection présidentielle Ould Abdel Aziz ne...

--------------------------

L’APP fustige l’UPR

--------------------------

Bouillonnement pré-électoral : le pouvoir prépare une sale (...)

--------------------------


   Economie  

Mettre les pêcheurs artisanaux mauritaniens aux normes (...)

--------------------------

Chaîne de valeur de la sardinelle : comment aller (...)

--------------------------

Accords de pêche Mauritanie-Sénégal : Poissons contre (...)

--------------------------


   Social  

A Nouakchott, les religieux du Sahel engagés pour (...)

--------------------------

Parlementaires ACP-UE : la presse nationale bute sur un (...)

--------------------------


   Culture  

Semaine de la Francophonie : Ahmed Hamza répond aux (...)

--------------------------

6ème édition Festival Sagesses Populaires : une nouvelle (...)

--------------------------


   International  

Mort du pêcheur sénégalais : Macky attendu à Nouakchott et (...)

--------------------------

Guinée équatoriale : tentative de coup d’État déjouée (...)

--------------------------


   Médias  

« Ana Hartani Mani Barani » La revendication de (...)

--------------------------

La journée de Lutte Contre les Violences Faites aux (...)

--------------------------


   Sport  

Affaire du transfert des joueurs de la Concorde : le (...)

--------------------------

CHAN 2018 L’heure du bilan des Mourabitounes

--------------------------