Mobilisation générale en faveur de Biram à Akjoujt

dimanche 16 juin 2019
popularité : 0%

Biram Dah Abeid a réussi le pari de la mobilisation. Jeudi 13 juin, à Akjoujt, ville natale du président sortant Mohamed Ould Abdel Aziz, les populations ont afflué en masse, au meeting du candidat indépendant national. Le la avait été donné avant l’entrée de la capitale de l’Inchiri où un cortège motorisé s’est ébranlé en direction de la ville.
Face à des militants survoltés scandant à tue-tête « Biram,Biram !!! » et réclamant le « changement », le candidat Biram Dah Abed a accusé Mohamed Ould Abdel Aziz et ses proches dont Ghazouani de s’être "accaparés des biens du pays au détriment des populations, lesquelles souffrent de la flambée récurrente des prix des denrées de base, du délabrement de la santé, de pratiques discriminatoires à l’égard des haratines et des négro-mauritaniens, du chômage et de la faiblesse du pouvoir d’achat… ". Il s’est attaqué aux sociétés minières (MCM et Tasiast) coupables à ses yeux de pillage des ressources naturelles de la région, d’exploitation de la main d’œuvre locale à travers le système de sous-traitance dénommé tâcheronnat identique à l’esclavage.
Ces sociétés, en raison de leurs activités minières, sont à l’origine de la dégradation de l’environnement et des épidémies qui font rage au sein de la population et du cheptel, a-t-il déclaré.
Projetant de résilier tous les contrats miniers désavantageux pour la Mauritanie, Biram compte mettre fin au système de tâcheronnat et a promis de redonner aux travailleurs des sociétés minières leurs droits et de les faire bénéficier d’une couverture sanitaire digne de ce nom.
Biram a pris l’engament de prendre des décisions fermes et rapides dès sa prise de pouvoir pour résoudre tous ces maux avant de convier les populations d’Akjoujt victimes de la soif à voter largement en sa faveur. Peu avant, le directeur de la campagne du candidat en Inchiri et d’autres orateurs avaient mis en exergue le programme électoral de leur candidat, vanté les mérites et la constance de Biram dans son combat contre les injustices sociales et pour l’avènement d’une société démocratique et juste. Ils avaient insisté sur la nécessité d’élection transparente.
De retour à Nouakchott, Biram a été accueilli par ses sympathisants qui ont paradé de Teïssir jusqu’au siège de campagne du candidat à l’ilôt K extension, en passant par le ksar et Tevragh Zeïna.
Ce samedi 15 juin, le candidat Biram ira à la reconquête du Dandé Maayo. Après les étapes de Tiguent, Keur Macène, il se rendra à Rosso et Boghé où sont programmés des meetings populaires.





Commentaires



New Page 1

Le Journal



   Politique  

Crever l’abcès

--------------------------

Du refus du dialogue… politique

--------------------------

Protéger les travailleurs migrants depuis et vers la (...)

--------------------------


   Economie  

Les dépotoirs de Nouakchott, les incidents de Tivirit (...)

--------------------------

Des routes, des ponts et de l’emploi, l’ambitieux (...)

--------------------------

Lancement de la première enquête sur la protection (...)

--------------------------


   Social  

L’heure est au partage du gâteau

--------------------------

Arafat ne veut pas de ses nouveau-nés

--------------------------


   Culture  

« Traversées Mauritanides » lance sa 2ème édition « Hiver (...)

--------------------------

« Décolonisation », le film de Karim Miské en avant (...)

--------------------------


   International  

Joe Biden élu président des États-Unis

--------------------------

Mali : Ibrahim Boubacar Keïta libéré ce jeudi à 3 h du (...)

--------------------------


   Médias  

Covid-19 : l’initiative Covax pour vacciner les pays (...)

--------------------------

Pandémie du covid-19 La Mauritanie se porterait (...)

--------------------------


   Sport  

CAN U 20 : la Mauritanie perd sur le fil face à (...)

--------------------------

CAN U-20, la Mauritanie face au défi Ougandais

--------------------------