Ouverture de la première session parlementaire ordinaire pour l’année 2016-2017 au niveau du Sénat et de l’Assemblée nationale

mardi 15 novembre 2016
popularité : 0%

La première session parlementaire ordinaire pour l’année 2016-2017 au niveau du Sénat a été ouverte, lundi à Nouakchott,

par le président de cette chambre, M. Mohamed Hacen Ould Hadj, qui a demandé aux sénateurs de redoubler d’efforts et de consacrer le temps imparti à l’étude et à la discussion des projets de loi qui seront soumis à la chambre.

Voici l’intégralité de ce discours :

"Messieurs les ministres,

Messieurs les sénateurs,

Il m’est agréable de vous souhaiter la bienvenue à l’ouverture de cette session, au terme des vacances parlementaires qui nous ont permis de prendre contact avec les citoyens de nos circonscriptions respectives et de nous enquérir de leurs préoccupations quotidiennes.

Chers collègues sénateurs,

Le volume et la nature des projets de loi attendus au cours de cette session exigent de nous de redoubler d’efforts et de consacrer le temps qui nous est imparti à l’étude et à la discussion des projets de loi qui seront soumis à la chambre et dont nous citons :

- le projet de loi de finances rectificative pour l’année 2016,

- le projet de loi de finances initiale pour l’année 2017,

Des projets de loi de règlement et bien d’autres textes non moins importants.

A cet effet, je vous invite à faire preuve d’assiduité aux réunions des commissions et aux travaux des séances plénières,

Messieurs les ministres,

Messieurs les sénateurs,

En application des dispositions de l’article 52 de la constitution et l’article 2 du règlement intérieur du Sénat, je déclare ouverte pour le sénat, la première session ordinaire de l’année parlementaire 2016-2017".

Ouverture de la première session parlementaire ordinaire pour l’année 2016-2017 au niveau de l’Assemblée nationale

La première session parlementaire ordinaire pour l’année 2016-2017 au niveau de l’Assemblée nationale a été ouverte, lundi, à Nouakchott.

Le président de l’Assemblée nationale M. Mohamed Ould Boilil, a prononcé à cette occasion, un discours, dans lequel, il a apprécié les résultats du dialogue national inclusif, louant les efforts consentis par ceux qui ont fait de ce pari le seul moyen sûr de gérer les divergences de vues.

Si les résultats de ce dialogue sont adoptés et traduits dans la réalité, ils conduiront à de grandes transformations dans le processus de développement de notre cher pays tant au plan constitutionnel, politique, économique que social, a-t-il dit. Voici l’intégralité de ce discours :

Messieurs les ministres ;

Collègues députés ;

Mesdames, Messieurs ;

Nous ouvrons aujourd’hui notre première session ordinaire pour l’année 2016 - 2017, pour reprendre l’exercice de notre mission constitutionnelle à l’issue de vacances au cours desquelles nous avons pu contacter de plus près nos électeurs.

Ce fut une occasion pour interagir avec eux afin de connaître leurs soucis et leurs préoccupations pour prendre en compte leurs avis et observations dans notre action de tous les jours aussi bien dans notre mission législative que celle du contrôle de l’action du gouvernement. C’est d’autant plus à propos que nous avons en perspective l’examen de la loi de finances qui constitue le meilleur instrument d’exécution des programmes et de mise en œuvre des politiques publiques.

Cette session - même si elle est ordinaire dans son timing - n’en est pas moins exceptionnelle en ce qu’elle se tient dans une conjoncture nationale que d’aucuns d’entre nous considèrent comme un tournant vers une Troisième République.

Le dialogue national inclusif, qui vient de se dérouler récemment et qui a porté fruit va conduire, si ses résultats sont adoptés et traduits dans la réalité, à de grandes transformations dans le processus de développement de notre cher pays tant au plan constitutionnel, politique, économique que social.

Je profite de cette opportunité pour apprécier les résultats de ce dialogue et soutenir ceux qui ont fait de ce pari le seul moyen sûr de gérer les divergences de vues. Tout comme je ne peux manquer d’inviter ceux qui, pour une raison ou une autre, se sont absentés à rejoindre ce processus.

Je suis conscient que notre classe politique est suffisamment apte à analyser la situation au niveau de la région qui nous entoure ainsi que ses développements pour en tirer les leçons qui s’imposent.

Collègues députés ;

Mon devoir national me dicte de vous inviter également et à travers vous, tous les acteurs politiques à répondre à l’appel lancé par le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, pour accompagner les résultats de ce dialogue jusqu’à ce qu’ils soient traduits en lois, règlements et actions concrètes.

Je puis compter sur votre conscience nationale et votre persévérance, que j’ai au demeurant éprouvées, en vue d’assurer une présence effective et utile aux réunions des commissions comme dans les séances plénières pour étudier les textes qui vous seront soumis et les adopter dans le cadre de la poursuite de l’œuvre de construction et de développement engagée.

Sur ce, je déclare ouverts les travaux de la première session ordinaire parlementaire pour l’année 2016-2017 conformément à l’article 52 de la Constitution et à l’article 56 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale.

Je vous souhaite plein succès dans vos travaux.

Je vous remercie".

La cérémonie s’est déroulée en présence de membres du gouvernement.

AMI





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Elections La CENI, la garantie de la transparence

--------------------------

Un responsable de APP alerte contre « l’effondrement » du (...)

--------------------------

Khaddad dit « Non » à Naha

--------------------------


   Economie  

Mauritanie : 15 jours aux prestataires de transfert (...)

--------------------------

Leadership et éclairages sur le système bancaire en (...)

--------------------------

Le « Poisson de Aziz Du simple au double !

--------------------------


   Social  

Affaire de la balle de Twela Condamnés à six mois de (...)

--------------------------

La Mauritanie et l’extrémisme

--------------------------


   Culture  

Dîner-gala très coloré de Coumba Gawlo avec une symbiose (...)

--------------------------

Concert à Nouakchott, Coumba Gawlo fait le plein au (...)

--------------------------


   International  

Les observateurs européens aux élections maliennes : « (...)

--------------------------

Mali : Soumaïla Cissé rejette par avance les résultats de (...)

--------------------------


   Médias  

Misère et bonheur de la presse écrite

--------------------------

Voilà pourquoi Horizons et Chaab ne paraissent (...)

--------------------------


   Sport  

Les Mourabitounes au tournoi de Cotif Le sort du (...)

--------------------------

La Ligne régionale de Hand-Ball de l’Assaba élit ses (...)

--------------------------