Pour une deuxième République en Mauritanie

mercredi 22 février 2017
popularité : 0%

La Mauritanie est dans l’impasse. Tout le monde le sait. La mascarade du dialogue national ne convainc plus. La gabegie, la corruption et la loi de la jungle sont devenues la norme sociale.

Voilà une société déchirée par le tribalisme, l’ethnocentrisme et l’obscurantisme religieux*, attisés ces dernières années, par les politiques de manipulation que mène depuis des décennies ce régime/système militaire et mafieux. Sans vouloir dramatiser davantage les réalités, j’aimerais proposer ici une petite feuille de route pour la Deuxième République.
Oui, nous avons besoin de renverser la table et mettre en place une nouvelle entité, soucieuse des valeurs universelles. Une république qui respecte ses citoyens dans leur diversité multiculturelle. Ainsi, un nouveau contrat social s’impose afin que notre pays puisse épouser la modernité en marche.
Voici quelques points importants qu’un débat de fond pourrait approfondir ultérieurement :
- Démission de toute la classe politique pourrie et impuissante
- Gouvernement des technocrates pour une durée de CINQ ans
- Recyclage de notre élite passive, corrompue ou rétrograde
- Constitution moderne et inclusive pour la Deuxième République (Tunisie, Sénégal, Turquie, Malaisie…)
- Neutralité totale des forces militaires et sécuritaires, ainsi que l’appareil judiciaire, avec toutes les garanties nécessaires
- Etat d’urgence pour UNE année afin de sécuriser les frontières et démanteler les réseaux de la criminalité au sein des grandes villes
- Justice transitionnelle (vérité, justice, réparation, réconciliation). Elle peut être pilotée par la société civile professionnelle et crédible. (Trancher sur les dossiers liés aux victimes de l’esclavage, des évènements 1989 et du despotisme militaire continu, sans oublier les crimes économiques commis par les régimes successifs et leurs lobbies financiers/politiques/religieux…)
- Gel et rapatriement des avoirs pillés et dissimulés à l’étranger
- Redistribution de la richesse nationale (réforme de la fiscalité,
décentralisation, discrimination positive…)
- « Plan Marshall » pour relancer l’économie, réforme agraire dans le Chémama, redistribution des terres, soutien à la pêche traditionnelle, respect de l’écologie, économie verte et bleue, énergies renouvellables…
- Diversification de l’économie du pays (industries extractives, services, secteur primaire, NTIC, startups….)
- Stratégie pour requalifier le secteur informel. Rénovation urbaine dans les grandes agglomérations (NKTT, NDB, Rosso, Néma…)
- Service public d’information professionnel et indépendant qui surveille tous les pouvoirs suivant les normes internationales
- Nouveau discours sur la religiosité et l’identité. Un discours universel et rationnel, tolérant et inclusif. Pour un islam éclairé et moderne en Mauritanie
- Gros investissements dans l’éducation (une école républicaine, moderne, obligatoire et gratuite pour tous les enfants du pays, les uniformes, les cantines, les colonies de vacances, mixité sociale, un moratoire de DIX ans sur les écoles privées)
- Gros investissements dans la santé (équipes mobiles, assurance maladie pour les classes défavorisées, lutte contre les faux médicaments…)
- Plan d’urgence pour lutter contre le chômage des jeunes (attirer les cerveaux émigrés, octroyer à chaque demandeur d’emploi diplômé du supérieur un SMIC en contrepartie d’une activité régulière au service de la société, réforme de la formation professionnelle…)
- Révolution culturelle (caravanes artistiques : musique, théâtre, cinéma…) dans l’intérieur du pays, au milieu des Adwabas, des Badiyas, des villages pour propager l’art et la culture, pour éradiquer aussi les mentalités archaïques : tribalisme, régionalisme, obscurantisme, charlatanisme…
- Diplomatie de paix, d’ouverture, de bon voisinage et de rayonnement culturel
- Tourisme accompagné, diversifié, culturel et durable.

Médiapart





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

La triste baguette de l’année 2018

--------------------------

En attendant la présidentielle… Equation à une (...)

--------------------------

Démission massive du parti de l’opposition, l’Alliance (...)

--------------------------


   Economie  

Mauritanides Tasiast Mauritanie, au service de (...)

--------------------------

Pétition signée par le Chef de l’Etat et Prix du meilleur (...)

--------------------------

La rivière de M’Silé en Assaba, un modèle de gouvernance (...)

--------------------------


   Social  

Session de formation à Rosso sur l’organisation, la (...)

--------------------------

Lancement de la plateforme mauritanienne sur la gestion (...)

--------------------------


   Culture  

Coumba Gawlo présente son nouvel album « Terrou War » à (...)

--------------------------

Les doits de l’enfant à l’Assemblée nationale mauritanienne

--------------------------


   International  

A Ouagadougou, les féministes ouest-africaines adressent (...)

--------------------------

Cherif Chekatt, tué à Strasbourg

--------------------------


   Médias  

Conférence à Nouakchott sur les relations maroco-mauritanienne

--------------------------

28 novembre Horrible anniversaire

--------------------------


   Sport  

Le Maroc ne veut pas de la CAN

--------------------------

Ballon d’or 2108 Messi et Ronaldo... Out

--------------------------