Pourquoi le Qatar est dans le viseur #cdanslair

mardi 13 juin 2017
popularité : 0%

L’Arabie saoudite, Bahreïn, les Emirats arabes unis (EAU), le Yemen et l’Egypte, ont annoncé, au surlendemain de l’attentat de Londres, la rupture des relations diplomatiques avec le Qatar qu’ils accusent de soutenir le "terrorisme", Daech, Al Qaïda et les frères musulmans.

Dans la foulée, les trois premiers pays cités ont décidé de fermer leurs frontières terrestres, aériennes et maritimes avec Doha. Les conséquences sont lourdes. Plusieurs compagnies aériennes ont suspendu à compter de ce mardi leurs vols en provenance ou vers le Qatar. Les citoyens qataris ont 14 jours pour quitter l’Arabie Saoudite, l’EAU ou Bahreïn. Et les ambassadeurs, 48 h seulement.

Mis au ban du golfe arabo-persique, Doha a dénoncé "une décision injustifiée", "sans fondement". Celle-ci a été prise avec "un objectif clair : placer le Qatar sous tutelle, ce qui marque une violation de sa souveraineté" a affirmé le ministre Qatari des Affaires étrangères alors que dans le pays ce blocus économique a déclenché une ruée sur les supermarchés.

Affolés par la perspective de pénuries, les habitants se sont pressés ce mardi dans les commerces. L’essentiel de l’approvisionnement alimentaire du pays, une presqu’île désertique à peine plus grande que la Corse, provenant de l’extérieur.

Cette crise diplomatique, considérée comme la plus grave entre les pays arabes du Golfe depuis la création du CCG en 1981, est-elle partie pour durer ? Que reprochent l’Arabie Saoudite et ses alliés au petit émirat gazier, inventeur et propriétaire de la puissante chaîne de télévision Al Jazeera ? Quelles répercussions dans la région et dans le monde ?

France5





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Élection présidentielle Ould Abdel Aziz ne...

--------------------------

L’APP fustige l’UPR

--------------------------

Bouillonnement pré-électoral : le pouvoir prépare une sale (...)

--------------------------


   Economie  

Mettre les pêcheurs artisanaux mauritaniens aux normes (...)

--------------------------

Chaîne de valeur de la sardinelle : comment aller (...)

--------------------------

Accords de pêche Mauritanie-Sénégal : Poissons contre (...)

--------------------------


   Social  

A Nouakchott, les religieux du Sahel engagés pour (...)

--------------------------

Parlementaires ACP-UE : la presse nationale bute sur un (...)

--------------------------


   Culture  

Semaine de la Francophonie : Ahmed Hamza répond aux (...)

--------------------------

6ème édition Festival Sagesses Populaires : une nouvelle (...)

--------------------------


   International  

Mort du pêcheur sénégalais : Macky attendu à Nouakchott et (...)

--------------------------

Guinée équatoriale : tentative de coup d’État déjouée (...)

--------------------------


   Médias  

« Ana Hartani Mani Barani » La revendication de (...)

--------------------------

La journée de Lutte Contre les Violences Faites aux (...)

--------------------------


   Sport  

Affaire du transfert des joueurs de la Concorde : le (...)

--------------------------

CHAN 2018 L’heure du bilan des Mourabitounes

--------------------------