Présidentielle 2019, cent-vingt deux conseillers municipaux dont six maires cautionnent la candidature de Birame Dah Abeid

samedi 4 mai 2019
popularité : 0%

C’est le lundi 29 avril 2019 que Birame Dah Abeid, soutenu par le parti SAWAB, a déposé son dossier de candidature à l’élection présidentielle de juin 2019. Une cérémonie toute « IRAEENNE », de son mouvement IRA connu pour ses innovations en termes de mobilisation, faisant de l’entrée du Conseil Constitutionnel ce jour-là, un lieu de rassemblement haut en couleur.

Ce dépôt de candidature a fait l’objet d’une couverture médiatique exceptionnelle, au regard du nombre de journalistes de la presse nationale et internationale qui se bousculaient autour de l’évènement. Ni le candidat du pouvoir, Mohamed Cheikh Ould Ghazwani dont le dépôt de candidature s’est déroulé sans la présence d’aucun journaliste, à part les organes publics, ni Sidi Mohamed Ould Boubacar qui avait déposé une heure avant Birame, n’ont eu droit à un tel spectacle médiatique. Le phénomène Birame Dah Abeid, qui s’est amplifié durant une tournée dans le Sud du pays avec un engouement populaire sans précédent, prend ainsi son envol.

Troisième candidat à avoir déposé son dossier auprès du Conseil Constitutionnel, Birame Dah Abeid, a pu ainsi réunir 122 cautions de la part de conseillers municipaux à travers plusieurs régions du pays, parmi lesquels 6 maires. Comme tous les autres candidats, Birame a été accueilli par le Président du Conseil, Diallo Amadou Bathia et ses collaborateurs. Le dépôt du dossier a été entièrement couvert par les journalistes. Seul restait à compléter, la couleur et le logo choisi par le candidat. Des éléments qui auraient été fournis, selon des sources proches du candidat.

A présent, les commissions chargées de mener la précampagne et la campagne électorale du candidat sur le terrain, peuvent se déployer avec la confiance de ceux qui n’ont pu devant eux que le combat de la présidentielle proprement dite.
Restent deux autres candidats dont les dépôts de dossier sont très attendus, en l’occurrence Mohamed Ould Maouloud qui draine l’opposition radicale et Kane Hamidou Baba, le candidat des Négro-mauritaniens investis par plusieurs partis de cette mouvance.

A noter que la date limite pour le dépôt des candidatures est fixée au 8 mai 2019 à minuit.

Cheikh Aïdara





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Mauritanie, les premiers faux pas du président (...)

--------------------------

Mauritanie : des opposants dénoncent une intervention (...)

--------------------------

Biram "sûr de sa victoire si l’administration respecte la (...)

--------------------------


   Economie  

7 juin… Si les Mauritaniens savaient

--------------------------

Commémoration de la journée mondiale du lait, la société (...)

--------------------------

Mine de Fdérik : L’affaire de trop ?

--------------------------


   Social  

Mauritanie : le ministère de l’intérieur met en garde (...)

--------------------------

Graves incidents à Sebkha et à El mina

--------------------------


   Culture  

Coumba Gawlo présente son nouvel album « Terrou War » à (...)

--------------------------

Les doits de l’enfant à l’Assemblée nationale mauritanienne

--------------------------


   International  

Egypte : Décès de l’ex-président égyptien, Morsi

--------------------------

Mali : Les Bamakois manifestent contre l’installation du (...)

--------------------------


   Médias  

MAURITANIE : RSF demande le rétablissement d’internet

--------------------------

Maroc - Mauritanie : Les relations diplomatiques et le (...)

--------------------------


   Sport  

CAN : les Mourabitounes en mauvaise posture

--------------------------

Mauritanie : la liste de la sélection pour la CAN (...)

--------------------------