Sommet de la Ligue arabe : Quand tout réussit à Nouakchott…

mercredi 3 août 2016
popularité : 0%

Nonobstant tous les reproches qu’on peut faire au président Ould Abdel Aziz, notamment un tableau très sombre dans le domaine des droits de l’homme et de la lutte contre la pauvreté, ainsi que son parrainage d’un système de gouvernance teinté d’exclusion et de discrimination d’Etat, il a réalisé des choses dans le domaine de la diplomatie. Il est l’unique président mauritanien à avoir dirigé successivement l’Union Africaine et la Ligue Arabe. S’il y a des qualités qu’il faut reconnaître à Mohamed Abdel Aziz, c’est certainement son courage et son sens des challenges. Il n’était pas évident pour la Mauritanie d’organiser un sommet comme celui de la Ligue Arabe. Le Sommet Arabe de Nouakchott a bien eu lieu. Certes, aucun roi n’a effectué le déplacement, certes, la majorité des chefs d’Etat étaient inscrits au chapitres des Absents, mais tous les pays de la Ligue arabe y étaient représentés, par leurs propres responsables.

A travers ce sommet, c’est le visage réel de la Mauritanie, un pays moderne, hospitalier, riche de ses hommes et de ses femmes, de son patrimoine culturel et de son rayonnement civilisationnel qui a été réécrit par les nombreux membres de délégations arabes présentes à Nouakchott et qui s’étaient faits une autre image de la Mauritanie. Certains de ces invités s’en sont pris aux médias mauritaniens d’être responsables de cet état de fait pour ne pas avoir suffisamment fait connaître la Mauritanie au reste du monde, surtout du monde arabe.

Je ne comprends pas pourquoi certains mauritaniens rêvaient de l’échec du sommet arabe de Nouakchott et, après la réussite de celui-ci, s’obstinent à considérer que c’était un échec. Ce qui était en jeu c’était pourtant bien l’image de la Mauritanie et des mauritaniens.

Quand Rien ne va
Le sommet de la ligue arabe fut un fiasco, à tous points de vue. La question que tout le monde se posait en amont résidait d’abord dans l’opportunité de son organisation par notre pays dans le contexte actuel, les dépenses faramineuses qu’il a occasionnées, le niveau de participation, etc.
Il est ainsi vain de parler de "réussite". C’est un peu hyperbolique. Rien que la précipitation des assises (un seul jour, voire une demi journée au lieu de deux jours) et le désistement de certains chefs d’États annoncés participants sont des signes patents que ce sommet n’a pas été à la mesure de tout le bruit fait autour de sa tenue chez nous. Autres faits qui viennent démontrer de cet échec : l’incapacité des participants de prendre une quelconque décision sur la situation de pays arabes en guerre, et surtout leur impuissance devant les demandes de financements et d’aide prononcées par les responsables libanais qui sont restées vaines.

NH et A.B





Commentaires

New Page 1

Le Journal



   Politique  

Moustapha Abeiderrahmane, président du Renouveau (...)

--------------------------

L’ex-sénateur Ould Ghadda arrête sa grève de faim

--------------------------

Ould El Haimer licencié pour avoir critiqué le 1er (...)

--------------------------


   Economie  

Les Impôts dans le pays Objectifs : couverture à 99% (...)

--------------------------

Inspection de l’ENER Le DG mis aux arrêts

--------------------------

Mauritanie - Sénégal De la poudre de feu en mer

--------------------------


   Social  

Les enfants qui aident souvent leurs parents au champ (...)

--------------------------

Femme internationale de la femme rurale : La Mauritanie (...)

--------------------------


   Culture  

Houleye, le samedi soir à Nouakchott

--------------------------

ZIZ FASHION » reçu par le nouveau ministre de la Culture (...)

--------------------------


   International  

Le Qatar rétablit ses relations diplomatiques avec (...)

--------------------------

Mauritanie : l’armée dément avoir mené des opérations (...)

--------------------------


   Médias  

Clarification concernant l’avis de fermeture de (...)

--------------------------

Les chaînes de TV privées mauritaniennes menacées de (...)

--------------------------


   Sport  

Équipe nationale des joueurs locaux : La Mauritanie, la (...)

--------------------------

Les entraîneurs de basket-ball sur les bancs

--------------------------