Sommet de la Ligue arabe : Quand tout réussit à Nouakchott…

mercredi 3 août 2016
popularité : 0%

Nonobstant tous les reproches qu’on peut faire au président Ould Abdel Aziz, notamment un tableau très sombre dans le domaine des droits de l’homme et de la lutte contre la pauvreté, ainsi que son parrainage d’un système de gouvernance teinté d’exclusion et de discrimination d’Etat, il a réalisé des choses dans le domaine de la diplomatie. Il est l’unique président mauritanien à avoir dirigé successivement l’Union Africaine et la Ligue Arabe. S’il y a des qualités qu’il faut reconnaître à Mohamed Abdel Aziz, c’est certainement son courage et son sens des challenges. Il n’était pas évident pour la Mauritanie d’organiser un sommet comme celui de la Ligue Arabe. Le Sommet Arabe de Nouakchott a bien eu lieu. Certes, aucun roi n’a effectué le déplacement, certes, la majorité des chefs d’Etat étaient inscrits au chapitres des Absents, mais tous les pays de la Ligue arabe y étaient représentés, par leurs propres responsables.

A travers ce sommet, c’est le visage réel de la Mauritanie, un pays moderne, hospitalier, riche de ses hommes et de ses femmes, de son patrimoine culturel et de son rayonnement civilisationnel qui a été réécrit par les nombreux membres de délégations arabes présentes à Nouakchott et qui s’étaient faits une autre image de la Mauritanie. Certains de ces invités s’en sont pris aux médias mauritaniens d’être responsables de cet état de fait pour ne pas avoir suffisamment fait connaître la Mauritanie au reste du monde, surtout du monde arabe.

Je ne comprends pas pourquoi certains mauritaniens rêvaient de l’échec du sommet arabe de Nouakchott et, après la réussite de celui-ci, s’obstinent à considérer que c’était un échec. Ce qui était en jeu c’était pourtant bien l’image de la Mauritanie et des mauritaniens.

Quand Rien ne va
Le sommet de la ligue arabe fut un fiasco, à tous points de vue. La question que tout le monde se posait en amont résidait d’abord dans l’opportunité de son organisation par notre pays dans le contexte actuel, les dépenses faramineuses qu’il a occasionnées, le niveau de participation, etc.
Il est ainsi vain de parler de "réussite". C’est un peu hyperbolique. Rien que la précipitation des assises (un seul jour, voire une demi journée au lieu de deux jours) et le désistement de certains chefs d’États annoncés participants sont des signes patents que ce sommet n’a pas été à la mesure de tout le bruit fait autour de sa tenue chez nous. Autres faits qui viennent démontrer de cet échec : l’incapacité des participants de prendre une quelconque décision sur la situation de pays arabes en guerre, et surtout leur impuissance devant les demandes de financements et d’aide prononcées par les responsables libanais qui sont restées vaines.

NH et A.B





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Ahmed Hamza, les raisons d’un long silence

--------------------------

Elections législatives et municipales Pour que chacun (...)

--------------------------

Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà

--------------------------


   Economie  

Sénégal : Près de 84000 milliards de Francs CFA attendus (...)

--------------------------

De l’or à Chaami !

--------------------------

1500 milliards en infrastructures : Quand l’argent (...)

--------------------------


   Social  

11ème année d’Assalamalekoum, une édition du festival (...)

--------------------------

En attendant de mieux voir, les médecins mettent un (...)

--------------------------


   Culture  

Le Festival Hip-Hop Assalamalekoum démarre en trombe (...)

--------------------------

Semaine de la Francophonie : Ahmed Hamza répond aux (...)

--------------------------


   International  

Union Africaine : Scandale avant le sommet de (...)

--------------------------

Emmanuel Macron va-t-il achever la Françafrique (...)

--------------------------


   Médias  

Voyage de presse de Binter aux Iles Canaries Joindre (...)

--------------------------

Les ministres de la culture et de l’élevage commentent (...)

--------------------------


   Sport  

CM-2018 : Le Nigeria s’offre l’Islande grâce à un doublé (...)

--------------------------

La Croatie punit l’Argentine et se qualifie pour les (...)

--------------------------