Zouérate : Benkirane bat en brèche les propos de Hamid Chabat et rappelle qu’ils n’engagent pas le Maroc

mercredi 28 décembre 2016
popularité : 0%

Attendu depuis ce matin à Zouérate, le Premier ministre marocain Abdelilah Benkirane est arrivé ce mercredi 28 décembre aux environs de 10h dans la cité minière.

Après un entretien avec le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz qui a interrompu ses vacances, le Premier ministre marocain devait donner une conférence de presse à laquelle était confié la presse nationale et internationale à Zouerate.

Mais, à la surprise générale, Abdelilah Benkirane s’est juste fendu d’une déclaration écrite qu’il a lue devant les journalistes.

M. Benkirane a d’abord rappelé les bonnes relations qui ont toujours existé entre la Mauritanie et le Maroc, tout en battant en brèche les propos du secrétaire général du parti marocain Istiqlal, Hamid Chabat, qui, selon lui, n’engagent que lui et pas le Maroc. Mieux, le Premier ministre marocain a qualifié cette sortie de Hamid Chabat d’"irresponsable", tout en réaffirmant les bonnes dispositions du Maroc à renforcer les bonnes relations entre les deux pays.

Cette visite en Mauritanie de M. Benkirane intervient après l’incident provoqué par Hamid Chabat, secrétaire général du parti de l’Istiqlal, en affirmant samedi dernier, lors d’une rencontre syndicale de son parti, que "la Mauritanie est une terre marocaine".

C’est pour affirmer l’attachement du Maroc à préserver des relations amicales et fraternelles avec son voisin du Sud que Abdelilah Benkirane a effectué ce déplacement en Mauritanie.

Rappelons que le ministère marocain des Affaires étrangères a dénoncé également les propos de Hamid Chabat, en rejetant "vigoureusement ces déclarations qui portent atteinte aux relations avec un pays frère et démontrent une méconnaissance profonde des orientations de la diplomatie marocaine, tracées par le roi Mohammed VI et qui prônent le bon voisinage, la solidarité et la coopération avec la Mauritanie sœur".

Et d’ajouter que le Maroc "déclare officiellement son respect total des frontières connues et reconnues par le droit international de la République islamique de Mauritanie et son intégrité territoriale".

Mardi, le président Mohamed Ould Abdel Aziz a reçu une communication téléphonique du souverain marocain, le Roi Mohamed VI.

Au cours de cette communication, les deux Chefs d’Etat ont abordé les relations bilatérales fraternelles et les moyens de les renforcer et de les développer ainsi que les derniers développements de la situation aux niveaux régional et international.

CTD, depuis Zouérate

Le Rénovateur Quotidien





Commentaires




New Page 1

Le Journal



   Politique  

Ahmed Hamza, les raisons d’un long silence

--------------------------

Elections législatives et municipales Pour que chacun (...)

--------------------------

Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà

--------------------------


   Economie  

Sénégal : Près de 84000 milliards de Francs CFA attendus (...)

--------------------------

De l’or à Chaami !

--------------------------

1500 milliards en infrastructures : Quand l’argent (...)

--------------------------


   Social  

11ème année d’Assalamalekoum, une édition du festival (...)

--------------------------

En attendant de mieux voir, les médecins mettent un (...)

--------------------------


   Culture  

Semaine de la Francophonie : Ahmed Hamza répond aux (...)

--------------------------

6ème édition Festival Sagesses Populaires : une nouvelle (...)

--------------------------


   International  

Union Africaine : Scandale avant le sommet de (...)

--------------------------

Emmanuel Macron va-t-il achever la Françafrique (...)

--------------------------


   Médias  

Voyage de presse de Binter aux Iles Canaries Joindre (...)

--------------------------

Les ministres de la culture et de l’élevage commentent (...)

--------------------------


   Sport  

CM-2018 : Le Nigeria s’offre l’Islande grâce à un doublé (...)

--------------------------

La Croatie punit l’Argentine et se qualifie pour les (...)

--------------------------