5.800 kits au profit de populations sinistrées du Trarza et du Guidimagha

mardi 15 décembre 2020
par  gonga
popularité : 0%

Un camion stationné portant plusieurs tonnes de matériels et équipements, dont 5.800 kits individuels, des salles et des allées bondées. Un spectacle saisissant que celui offert, en cette matinée du mardi 15 décembre 2020, par le Centre de santé de l’Association mauritanienne pour la promotion féminine (AMPF) de Dar-Naïm, à Nouakchott. C’était lors du lancement d’une vaste opération de distribution de dons financée par le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) au profit des populations sinistrées du Trarza et du Guidimagha suite au dernier hivernage.

Un « Camion 30 Tonnes » remplis de couvertures, nattes, sacs, produits et équipements divers, des salles de soins transformés à l’occasion en magasins bondés, un personnel pris entre quatre feux, plusieurs personnalités, des hommes et des femmes, en costumes et habits traditionnels. C’est l’image phare de la cérémonie de lancement de l’opération de distribution que le centre de santé de l’AMPF à Dar-Naïm a abrité mardi 15 décembre 2020. Cette opération financée par l’UNFPA, était portée par plusieurs acteurs de la société civile, notamment le Groupe parlementaire à l’action humanitaire et sociale, en partenariat avec l’AMPF, la Fédération mauritanienne des associations nationales de personnes handicapées (FEMANPH) et SOS Esclaves. Les bénéficiaires sont les personnes vulnérables, victimes des dernières inondations suite à l’hivernage 2020 dans les localités de Rosso, Keur Macène et Mederdra au Trarza, Sélibaby, Ould Yenge et Ould MBoni au Guidimagha.

Dans le mot qu’il a prononcé à l’occasion, le Représentant Résident de l’UNFPA en Mauritanie, SEM. Saidou Kaboré, a relevé au passage l’absence du président du Groupe parlementaire à l’action humanitaire et sociale, le député Khalil Ennahwi, « qui n’a pas pu se joindre à nous  » dira-t-il, mais « dont le déplacement aux Nations Unies et son plaidoyer, ont permis, entre autres, l’organisation de la cérémonie de ce matin  » a-t-il souligné. SEM. Saidou Kaboré a salué les efforts du gouvernement dans le soutien aux populations sinistrées, saluant à l’occasion la présence de la représentante du Hakem de Dar-Naïm. Il a précisé que « ce que nous faisons aujourd’hui vient compléter ce qui est déjà engagé par le gouvernement  ».

Selon le Représentant Résident de l’UNFPA, ce don est composé de kits de dignité destiné aux femmes et aux filles, de couvertures, de nattes et des équipements de protection pour le personnel chargé de la distribution. « Ce qu’il faut retenir, ce don concernera les personnes impactées par les inondations, avec une priorité accordée aux femmes, aux filles et aux vieillards, et en particulier les groupes les plus vulnérables, les personnes handicapées et celles vivant dans les Adwaba » a-t-il précisé. Il a salué au passage le partenariat liant l’UNFPA et le Ministère des Affaires Sociales, de l’Enfance et de la Famille dans ce genre de réponse humanitaire, mais aussi le partenariat entre l’UNFPA et le Ministère de la Santé, soulignant que cette opération de distribution de dons aux sinistrés est associée à des cliniques mobiles qui vont permettre d’organiser régulièrement des séances, tenant en compte les mesures barrières liées à Covid-19, pour répondre aux besoins en matière de santé de la reproduction.

Il a salué aussi la détermination et l’engagement des parlementaires, y compris ceux du Groupe d’amitié Mauritanie-Chine, présents à la cérémonie, « à appuyer toutes les actions humanitaires et sociales, et répondre ainsi aux plus vulnérables  ». Il a souligné le rôle que jouent les parlementaires à côté de leurs électeurs, notamment la sensibilisation qu’ils mènent pour l’atteinte des Trois Zéros, « Zéro décès maternel évitable, Zéro besoin non satisfait en planification familiale, Zéro violence basée sur le genre  ». Il a ajouté que c’est de cette façon que « la Mauritanie va accélérer son développement pour atteindre les Objectifs de Développement Durable (ODD) à l’horizon 2030  ». Le meilleur moyen d’y parvenir selon lui, «  c’est de prendre en charge la réponse aux besoins des populations les plus fragiles  ». Il a aussi salué le partenariat entre l’UNFPA et la Fédération des personnes handicapées, tout en louant l’engagement de la Présidente de l’AMPF et de son organisation.

Auparavant, Mme Marième Mint Ahmed Aïcha, présidente de l’AMPF s’est dite honorée de voir son centre de santé de Dar-Naïm abriter une telle cérémonie, remerciant au passage le Représentant Résident de l’UNFPA, et précisant que « ce don est destiné à assister des populations affectées par les dernières inondations sur financement de l’UNFPA  ». Elle a remercié le groupe parlementaire à l’action humanitaire et sociale, ainsi que tous les autres acteurs de la société civile impliqués dans l’opération.

Pour sa part, la députée Messaouda Mint Baham, s’exprimant au nom du Groupe parlementaire pour l’action humanitaire et sociale, a tenu à remercier SEM. Saïdou Kaboré pour avoir répondu à l’appel de son groupe aux termes d’un plaidoyer qui a duré un mois. « Il s’agit d’un don généreux qui va profiter à nos populations les plus vulnérables dans les Wilayas qui ont été victimes des dernières inondations  » a-t-elle rappelé, louant le choix porté sur l’AMPF pour superviser l’opération de distribution, ce qui dénote selon elle, de la clairvoyance de l’UNFPA et sa détermination à assurer la meilleure gestion de l’aide. « Je tiens à renouveler mes remerciements à l’UNFPA, tout en espérant que ce n’est que le début, car notre groupe envisage d’autres actions avec l’UNFPA dans le cade de la protection humanitaire et sociale  » a-t-elle conclu.

Le Vice président de l’Assemblée Nationale, le député Mokhtar Ould Taleb Nave a de son côté souligné que «  cette remise de don intervient à un moment crucial et marque le lancement d’une vaste opération de distribution de matériels et d’équipements destinés à des populations qui en ont un grand besoin dans deux régions parmi les plus vulnérables du pays ».

Le Président de la Fédération des handicapés, Lehbouss Ould Id a mis en exergue le rôle pionnier joué par l’UNFPA dans l’inclusivité, rendant un hommage appuyé à SEM. Saïdou Kaboré « pour sa volonté à toujours associer les personnes vivant avec un handicap, et à la base, amorcer un développement inclusif qui tient compte de toutes les catégories de la population ». Cette égalité de chance offerte à tous les citoyens, constitue selon lui, « un bel exemple à suivre pour permettre aux personnes handicapées de participer pleinement au développement du pays et être présentes au rendez-vous de l’Agenda 2030 ».

Cheikh Aïdara





Commentaires



New Page 1

Le Journal



   Politique  

Crever l’abcès

--------------------------

Du refus du dialogue… politique

--------------------------

Protéger les travailleurs migrants depuis et vers la (...)

--------------------------


   Economie  

Les dépotoirs de Nouakchott, les incidents de Tivirit (...)

--------------------------

Des routes, des ponts et de l’emploi, l’ambitieux (...)

--------------------------

Lancement de la première enquête sur la protection (...)

--------------------------


   Social  

L’heure est au partage du gâteau

--------------------------

Arafat ne veut pas de ses nouveau-nés

--------------------------


   Culture  

« Traversées Mauritanides » lance sa 2ème édition « Hiver (...)

--------------------------

« Décolonisation », le film de Karim Miské en avant (...)

--------------------------


   International  

Joe Biden élu président des États-Unis

--------------------------

Mali : Ibrahim Boubacar Keïta libéré ce jeudi à 3 h du (...)

--------------------------


   Médias  

Covid-19 : l’initiative Covax pour vacciner les pays (...)

--------------------------

Pandémie du covid-19 La Mauritanie se porterait (...)

--------------------------


   Sport  

Demi-finales CAN U20 - Mauritanie Les Mourabitounes en (...)

--------------------------

CAN U 20 : la Mauritanie perd sur le fil face à (...)

--------------------------