À Boghé, le commissaire de police envahit la maison où est descendu Birame

lundi 8 mai 2017
popularité : 0%

"Pas de regroupement dans les maisons". Donc personne en Mauritanie n’est plus autorisée à recevoir chez lui des invités.

C’est du moins ce que le commissaire de police de Boghe est venu expliquer à Birame. Ce dernier lui a répondu qu’il est hôte d’une famille et que si la présence d’autres personnes le gênent, il n’a qu’à les amener et les enfermer que ce n’est pas son problème.

Plusieurs correspondants de la presse locale étaient présents. Le commissaire, Henoune Sid’Elemine accompagné de deux agents à fait sortir de la maison les ressortissants de Boghe (une dizaine de jeunes) sous l’œil indifférent de Birame et de sa délégation.

Après la république du Ghidimagha, Bienvenue dans la République de Boghe. Deux journalistes locaux Sidi Khalifa de "La Plume" et Brahim correspondant du journal "Le Calame" faisaient partis des expulsés. On est en face d’un régime aux abois qu’un seul individu ébranle jusque dans ses fondements.

Pourtant, il n’y avait rien pour expliquer cette intervention. Il n’y avait pas de meeting pas d’attroupement pas de son. Seulement quelques personnes éparpillées dans des chambres prenant le thé causant en attendant le repas. Pas plus ni moins.





Commentaires

New Page 1

Le Journal



   Politique  

Mauritanie : le MAEC, un appareil "d’exclusion" des (...)

--------------------------

Institution d’une commission chargée de la proposition de (...)

--------------------------

L’Opposition Démocratique Mauritanienne : Déclaration

--------------------------


   Economie  

Saint Louis du Sénégal : plus de 18.000 têtes d’ovins en (...)

--------------------------

Mauritanie : les surfaces exploitées pour les cultures (...)

--------------------------

Mauritanie : la BAD a injecté près de 90 millions de (...)

--------------------------


   Social  

Thialgou/Boghé : Conférence sur le thème : rôle de la (...)

--------------------------

Mauritanie : « J’ai été viré parce que je suis noir » (Chef (...)

--------------------------


   Culture  

Question du jour : quelle est la langue la plus parlée à (...)

--------------------------

Festival Assalamalekum Dîner de gala pour clore la (...)

--------------------------


   International  

Mauritanie : l’armée dément avoir mené des opérations (...)

--------------------------

Gambie : au 19 janvier, l’Union africaine cessera de (...)

--------------------------


   Médias  

Les partis politiques face aux défis de la rupture

--------------------------

Les ouvrages publics à l’épreuve des eaux stagnantes

--------------------------


   Sport  

CHAN 2018 Mali-Mauritanie : Mission difficile pour (...)

--------------------------

CAN 2019 : La Mauritanie vise la première place de son (...)

--------------------------